L'équipe de rédaction MEDADOM lundi 23 janvier 2023

Qu’est-ce qu’un TOC ?

Un trouble obsessionnel compulsif (TOC) est un trouble anxieux caractérisé par des obsessions et des compulsions qui surviennent de manière récurrente chez quelqu’un, entraînant une grande souffrance psychique.

 

Vous pensez souffrir de troubles obsessionnels compulsifs ?

Consultez ici un médecin sans rdv en téléconsultation

 

Quelle est la définition des TOC ?

 

Qu’est-ce que les obsessions ?

 

Dans les TOC, les obsessions sont des pensées, images mentales ou idées qui vont s’imposer à vous de manière répétée et intempestive. Elles vous paraissent incontrôlables et génèrent des envies très fortes de réaliser certains actes liés à ces obsessions. Elles sont caractéristiques des troubles obsessionnels.

 

Les obsessions dans les troubles obsessionnels peuvent avoir des thématiques bien précises :

  • la propreté, la peur d’être contaminé
  • le désordre
  • la peur de jeter
  • la maladie
  • la sexualité
  • etc.

 

Elles surviennent de manière inopinée, contre votre volonté et ont la particularité d’être très intrusives. Les personnes souffrant de TOC sont perturbées par ces pensées qui surgissent sans raison et qui leur paraissent très dérangeantes.

 

Le mot “obsession” vient du latin obsessio signifiant “siège”. Votre esprit est assiégé par des pensées qui s’imposent à vous sans que vous le souhaitiez.

 

Dans les TOC, les obsessions peuvent prendre une place très importante dans votre vie, et prendre place dans votre esprit au détriment de vos autres activités. Par exemple, penser “J’ai oublié de fermer ma porte à clé.” va venir s’imposer dans l’esprit d’une personne souffrant de TOC un nombre très important de fois, ce qui va générer à la fois une perte de temps pour les autres domaines de sa vie mais aussi une grande souffrance liée à l’incapacité de diminuer l’intensité de cette pensée.



Qu’est-ce que les compulsions ?

 

Les obsessions génèrent un stress important si vous souffrez de TOC, et vont en général déclencher des compulsions qui ont pour but d’éloigner les pensées obsessionnelles. Si vous souffrez de TOC, les compulsions sont donc des actes que vous allez vous sentir contraints de réaliser pour diminuer l’angoisse ressentie.

 

Les compulsions peuvent également être mentales, comme par exemple le fait de compter ou de répéter des phrases mentalement.

 

Les compulsions des troubles obsessionnels compulsifs prennent plusieurs formes :

  • nettoyer,
  • ranger,
  • vérifier
  • compter
  • se laver les mains
  • accumuler des objets
  • prier
  • répéter des phrases “rituelles”

 

Par exemple, vous allez vérifier plusieurs fois que votre porte est fermée pour vous en assurer, et faire descendre le niveau de stress lié aux obsessions. Cependant, dans les TOC, l’apaisement du stress n’est que provisoire, et les obsessions vont revenir vous assaillir, ce qui alimente un cercle vicieux.




Les TOC sont-ils une maladie ?

 

Les troubles obsessionnels compulsifs sont considérés comme une maladie par le Manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux, et des troubles psychiatriques (DSM-5). Selon le DSM-5, plusieurs critères sont à considérer pour diagnostiquer un TOC : 

  1. Présence d’obsessions, de compulsions ou des deux.
  2. Les obsessions ou compulsions sont à l’origine d’une perte de temps considérable (par exemple, prenant plus d’une heure par jour) ou d’une détresse cliniquement significative, ou d’une altération du fonctionnement social, professionnel ou dans d’autres domaines importants.
  3. Les symptômes obsessionnels-compulsifs ne sont pas imputables aux effets physiologiques d’une substance ni à une autre affection médicale.
  4. La perturbation n’est pas mieux expliquée par les symptômes d’un autre trouble mental.”

 

Le TOC fait donc partie des troubles du comportement mais également des troubles de la pensée car il présente respectivement une part importante de compulsions et/ou d’obsessions.

 

Parlez-en à un médecin si vous ressentez des obsessions ou avez des compulsions :
Pas de rendez-vous ? Pensez à la téléconsultation !

 

Quelle est la différence avec un maniaque ? 

 

Une personne maniaque dans le langage courant, à savoir obsédée par la question de la propreté et du rangement, est potentiellement concernée par les troubles obsessionnels compulsifs.

 

Un TOC centré sur la peur de la contamination et/ou la recherche d’un ordre, d’une symétrie dans son environnement etc. pourra se manifester par des comportements compulsifs :

  • Alignement des objets
  • Rangement
  • Ménage
  • Se laver les mains 



Est-ce que ça se soigne ?

Homme atteint de trouble obsessionnel compulsif centré sur le ménage

 

Les TOC se soignent très bien au travers d’un travail psychothérapeutique. Les psychiatres ou les psychologues cliniciens formés aux théories cognitives et comportementales (TCC) peuvent vous accompagner pour gérer les troubles.

Le travail avec un professionnel portera sur deux aspects

  • les symptômes des TOC
  • le temps perdu à cause des TOC

 

Ces deux aspects, en fonction de l’intensité des obsessions et des compulsions, se travaillent par le biais des thérapies non médicamenteuses, mais parfois aussi avec des médicaments spécifiques. Certains antidépresseurs peuvent être prescrits afin de diminuer les symptômes des TOC les plus intenses, et permettre d’entamer un travail thérapeutique.

 

Environ 20% des personnes souffrant de TOC guérissent complètement lorsqu’ils bénéficient d’un accompagnement centré sur les thérapies cognitives et comportementales et/ou la prise de médicaments.

 

Surmonter les TOC, les obsessions, les compulsions, fait partie d’un processus lors du travail avec un psychologue. Ce processus est plus ou moins long selon le travail nécessaire pour identifier les pensées obsessionnelles, remettre en question leur véracité et petit à petit se détacher de ces idées et trouver des pensées alternatives plus rationnelles.

 

De la même manière, les compulsions font l’objet d’un travail spécifique dans la prise en charge des TOC, afin de retarder puis limiter leur apparition, et enfin les supprimer avec le temps. Une technique est particulièrement efficace dans ce cadre : l’exposition graduée avec prévention de la réponse.

 

Pour en savoir plus sur les moyens de traitement, rendez-vous sur la page dédiée de l’Assurance Maladie.

 

 

Sources :