L'équipe médicale MEDADOM mardi 8 juin 2021

Alzheimer : premier médicament autorisé aux Etats-Unis depuis 20 ans

C'est une lueur d'espoir pour les personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer et leurs proches : un médicament a été autorisé par les agences sanitaires américaines ce lundi 7 juin 2021. Ce dernier, développé par le laboratoire Biogen, sans guérir la maladie, pourrait fortement ralentir la progression de cette pathologie neurodégénérative, comme l'est la maladie de Parkinson

La maladie d'Alzheimer est la première cause de démence en France et affecte près de 900 000
personnes selon Santé Publique France, et près de 37 millions dans le monde.

Le saviez-vous ? Les premiers symptômes de la maladie d’Alzheimer sont détectés vers 75 ans (source : Fondation Alzheimer), une maladie qui touche donc les personnes âgées, ce qui explique l'augmentation des cas depuis une vingtaine d'années alors que l'espérance de vie a fortement évolué.


Tous nos articles de blog ici.

l'espoir pour les malades d'Alzheimer

 

Un médicament qui s'attaque principalement à une des causes de la maladie d'Alzheimer

 

En quoi est-il nouveau par rapport aux traitements existants ?

 

Après des années de recherche, le médicament a été autorisé par l'Agence fédérale américaine du médicament, la FDA, de manière accélérée alors que la molécule candidate a été la première a délivré des résultats de cette ampleur lors des études. Selon Biogen, la molécule choisie permettrait de freiner de 22% le déclin cognitif retrouvé dans la maladie d'Alzheimer (source : American Medical Association). Le traitement devra être administré par voie intraveineuse toutes les 4 semaines. 

 

Le saviez-vous ? La Federal Drug Agency (FDA) est l'agence américaine qui donne l'autorisation de mise sur le marché aux médicaments. En France, cet organisme s'appelle l'Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM). Au niveau européen, il s'agit de l'European Medicine Agency (EMA).


En quoi ce médicament est-il différent des autres et comment agit-il ? La molécule, un anticorps monoclonal, s'attaque directement aux plaques amyloïdes constituées de protéines bêta-amyloides que l'on retrouve dans la maladie d'Alzheimer. Il agit donc ainsi directement sur l'une des causes de la pathologie alors que les traitements jusqu'à sur le marché agissaient sur les symptômes.



Des ombres au tableau inquiétantes ?

 

Ce médicament contre la maladie d'Alzheimer présente toutefois quelques inconvénients :
  • il serait efficace principalement s'il est administré au stade précoce de la maladie
  • différents effets secondaires sont à noter comme la formation d'un œdème
  • ses bénéfices doivent être encore être confirmés
  • le traitement est relativement onéreux puisqu'il couterait près de 50 000 dollars par an. 


C'est pour ces raisons qu'il a été demandé des essais cliniques complémentaires pour démontrer les bénéfices.


 

Une autorisation accélérée aux US : Quand peut-on espérer une autorisation en France  ?



La commercialisation en France dépendra de différents paramètres et en premier lieu des résultats des nouveaux essais cliniques qui doivent être menés post-autorisation par le laboratoire Biogen. Puis, ça sera au tour de l'EMA et de l'Agence du médicament français (ANSM) de donner son approbation pour ce médicament contre la maladie d'Alzheimer : cela peut donc varier de plusieurs mois à plusieurs années.

À savoir : Suite à cette annonce, l'action de Biogen à Wall Street a connu un bond de +38,34% à la clôture ce lundi 7 juin selon le journal La Tribune. 

 


La maladie d'Alzheimer : un enjeu de santé publique 

Alors que l'on constate une recrudescence des cas, ce traitement donne également un espoir pour affronter une maladie handicapante pour le malade qui peut devenir dépendant.
Dans le monde, on estime que 150 millions de patients pourraient être atteints de le maladie d'Alzheimer d'ici à 2050. Cela pourrait donc amplifier des enjeux majeurs du système de santé actuels : dépendance, place des aidants, dépenses de santé, etc.

Besoin d'un conseil ? Les médecins partenaires MEDADOM sont disponibles en vidéo.


Sources :