L'équipe de rédaction de MEDADOM vendredi 14 janvier 2022

COVID-19 : le variant deltacron identifié

Alors que la présence du variant Omicron prend de l'ampleur dans le monde de par une contagiosité accrue, un scientifique chypriote assure avoir découvert début janvier, un nouveau variant, dans lequel on retrouve des segments génétiques de deux variants prédominants actuellement : Delta et Omicron, nommant ainsi ce nouveau variant Deltacron. 


Découvrez nos articles de blog sur la COVID-19

Le nouveau variant deltacron


Comment et où a-t-il était découvert ?


C'est sur l'île de Chypre qu'un scientifique, le Dr Leontis Kostrikis, professeur à l'Université de Chypre, a annoncé début janvier, avoir découvert une souche de coronavirus qui serait composée de fragments des deux variants prédominants en ce début 2022 : Delta et Omicron, le variant deltacron. Il précise toutefois qu'il est peu probable qu'il s'agisse du fruit d'une combinaison entre les deux variants, mais plutôt de l'évolution d'un autre variant.
 
Au 8 janvier 2022, 25 cas avaient été identifiés. 
 

Des symptômes de la COVID-19 ? Une question ? Une consultation en vidéo est possible avec un médecin partenaire MEDADOM.

 

 

Quelle est sa composition et est-il dangereux ?


Le scientifique a déclaré à un journal local que le variant Deltacron présentait "le terrain génétique de Delta ainsi que des mutations retrouvées dans le variant Omicron".

Il est trop tôt pour évaluer la contagiosité, la virulence et la réponse immunitaire de la vaccination du variant deltacron. Toutefois, il faut noter que sur les 25 cas identifiés à Chypre, 11 personnes étaient hospitalisées soit presque 50%. Cela ne signifie cependant pas que le variant deltacron provoque davantage de formes graves de la maladie. En effet, le nombre de cas total est trop faible pour en tirer des conclusions à ce stade. Il pourrait même être moins dangereux que ces prédécesseurs : il est constaté qu'un fil de l'apparition de nouveaux variants, ces derniers s'avèrent moins sévères : les formes graves sont moins récurrentes, le nombre d'hospitalisations est ainsi réduit.  



Pourquoi son existence est-elle remise en question ? 



Après l'annonce de la découverte du variant Deltacron, certains membres de la communauté scientifique l'ont remise en question.  En effet, en examinant le séquençage, ce dernier apparaît comme un assemblage de fragments du génome des deux variants, qui ne peut s'expliquer, selon certains, que par une erreur de contamination au sein du laboratoire chypriote. Par ailleurs, ils ajoutent que ce variant n'est apparu que dans un seul laboratoire et non dans plusieurs, ce qui confirmerait son existence. 



Est-il temps de ne plus s'inquiéter dès l'apparition d'un nouveau variant ? 

 

Le coronavirus continuera à muter au fil du temps, et de nouveaux variants continueront à apparaître. Toutefois, les nouveaux variants semblent s'atténuer. On sait par exemple que le variant Omicron est plus contagieux, mais moins virulent, les formes graves étant moins fréquentes. Il est ainsi possible que le coronavirus deviennent une maladie courante ou une épidémie saisonnière, au même titre que la grippe ou la gastro-entérite. 

Ainsi, alors qu'une nouvelle vague agite la planète et que les variants se propagent rapidement, il semble indispensable selon certains scientifiques d'adopter une approche globale face au virus, en mettant l'accent sur la vaccination et sur les gestes barrières.  


En savoir plus sur la vaccination covid-19.

 



Sources : ,
- Coronavirus : New variant discovered in Cyprus (updated), CyprusMail, 2022, January, 8
-
L'existence de "Deltacron", fusion de Delta et Omicron "est très probable", france24, 10 janvier 2022
- Covid-19 : Chypre affirme avoir découvert un "variant Deltacron" mélant des mutations de Delta et Omicron, des scientifiques expriment leurs doutes, franceinfo, 9 janvier 2022