L'équipe médicale MEDADOM 11 févr. 2021 20:11:41 Temps de lecture : 6 min

Tests salivaires : un dépistage de la COVID-19 généralisable ?

Tests RT-PCR salivaires : ils étaient attendus, ils ont été autorisés par la Haute autorité de santé (HAS) ce jeudi 11 février. Ils seront dans un premier temps prioritairement déployés dans les écoles.
Le ministre des Solidarités et de la Santé, Olivier Véran, mise sur “200 000 à 300 000 tests par semaine” à la mi-février.

Cet article s’appuie sur la recommandation du Collège la HAS du 10 février 2021 (Avisn°2021.0007/AC/SEAP). Toutes les citations proviennent de cette recommandation.

Découvrez nos articles sur la COVID-19 sur le blog MEDADOM


Le test salivaire : comment ça marche ?


L’introduction d’un coton-tige dans les narines est un acte parfois perçu comme très intrusif, particulièrement pour les enfants. Le prélèvement d’un échantillon de salive semble, de premier abord, beaucoup plus simple et moins douloureux. Deux types de tests salivaires sont à ce jour développés : les tests salivaires RT-PCR et les tests salivaires rapides. La sensibilité (taux de vrais positifs) aux tests autonomes à résultats quasi immédiats étant jugée insuffisante, les tests RT-PCR salivaires devront être analysés en laboratoire. 

 

L’offre de tests étant variée, la HAS laisse le choix sur le fournisseur du kit utilisé mais recommande toutefois que le test respecte certaines conditions comme une sensibilité minimale de 80% (80% des cas positifs sont détectés). 
 

Le test salivaire RT-PCR peut être réalisé de manière assistée ou seul en laboratoire de ville, au domicile ou sur site de dépistage dédié. 

 

Dans son avis du jeudi 11 février, la HAS précise les précautions à prendre pour optimiser l’efficacité du test salivaire RT-PCR :

  • prélèvement par pipette ou crachat “s’il est difficile pour le patient de cracher” 
  • “le prélèvement doit être réalisé 30 min minimum après la dernière prise de boisson, d’aliment, de cigarette /e-cigarette, d’un brossage de dents ou d’un rinçage bucco-dentaire”
  • “l’échantillon recueilli doit être conservé dans un flacon sec et stérile à température ambiante”
  • l’analyse est réalisée par le laboratoire dans les 24 heures et s’avère “plus contraignante” que le test RT-PCR naso-pharyngé

 

La HAS précise que les tests dits RT-PCR salivaires sont à destination des (1) :

  • “personnes symptomatiques quand le prélèvement nasopharyngé est difficile/impossible
  • personnes contact, en 2ème intention 
  • personnes asymptomatiques, en 1ère intention” 

 

Un type de dépistage déployable à grande échelle ?


Le gouvernement a fait le choix de cibler dans un premier temps les écoles alors que les fermetures de classe se multiplient notamment à Paris. Bien que les enfants aient été moins touchés par le SRAS-Covid-19, ils semblent de plus en plus affectés (taux d’incidence à + 5% en semaine 4 de 2021 selon Santé Publique France) alors que les variants se propagent. 

 

La sensibilité (pourcentage de vrais positifs) de ces tests est évaluée en moyenne à 85%, c’est-à-dire que 15% des cas positifs ne sont pas détectés, une sensibilité plus faible que le test nasopharyngé. Toutefois, il semble que la praticité du test salivaire lui permettrait d’être généralisé. En effet, ces avantages de réalisation et son taux d’acceptabilité donneraient la possibilité de tester plus massivement et conforteraient ainsi la stratégie du gouvernement "dépister, tracer, isoler” afin de réduire significativement la propagation du SARS-COVID-19.

Les personnels des écoles s'inquiètent de la faisabilité opérationnelle des tests à court terme au sein des établissements scolaires estimant les capacités humaines insuffisantes pour mener à bien des dépistages à grande échelle.

La HAS avait rendu un avis favorable pour l’utilisation et le remboursement des tests salivaires rapides comme EasyCov® pour les cas symptomatiques. Elle devrait se prononcer plus précisément dans les prochains jours après une étude en cours de l’AP-HP. 

Un doute ? Consultez un médecin en ligne.

1. HAS, post twitter du 11/02/2021 13h02