L'équipe médicale MEDADOM jeudi 31 mars 2022

Séances de psychologue remboursées : décryptage du dispositif MonPsy

Avec 1 personne sur 5 touchée par un trouble psychique par an, des souffrances mentales accentuées pendant les différents confinements et un appel au secours des associations, le gouvernement a décidé de prendre les choses en main en mettant en place la possibilité de bénéficier de (jusqu'à) 8 séances de psychologue remboursées par un an avec un dispositif inédit, MonPsy, sur orientation d'un médecin, à partir du 5 avril 2022. Décryptage. 

Plus d'infos sur le dispositif MonPsy en téléconsultation.

dispositif Mon Psy : comment ça marche ?

 

MonPsy : mode d'emploi



C'est quoi ? 


Il s'agit de la possibilité d'obtenir jusqu'à 8 consultations de psychologie remboursées par an, sur orientation de mon médecin traitant ou d'un médecin généraliste. 

Et bonne nouvelle : si votre médecin traitant n'est pas disponible, les médecins partenaires MEDADOM sont habilités à vous prescrire des séances chez le psychologue dans le cadre du dispositif MonPsy. Je consulte sans rendez-vous avec MEDADOM.

 


Pour qui ? 


Les enfants de plus de 3 ans et les adultes qui sont angoissés, stressés ou déprimées. peuvent bénéficier du dispositif MonPsy.  Si vous avez l'impression d'être submergé professionnellement, vous vivez peut-être un burn-out et ressentez peut-être le besoin de parler à quelqu'un : le dispositif MonPsy vous le permet !
Autres indications :

  • si vous avez des problèmes de consommation de tabac, d'alcool ou encore de cannabis
  • si vous présentez des troubles du comportement alimentaire

 

Attention : Les personnes suicidaires ou présentant des troubles psychologiques majeurs seront orientées vers un psychiatre. 

 

 

Quelles conditions ? 


Pour bénéficier du dispositif MonPsy, vous devez :

  • présenter un mal-être avéré après évaluation par le médecin
  • être orienté par un médecin généraliste avec un courrier d'adressage
  • vous orientez vers un psychologue conventionné partenaire du dispositif (la liste sera bientôt disponible sur mon monpsy.sante.gouv.fr

Vous ne pouvez par choisir le psychologue de votre choix mais vous pouvez décider de consulter un psychologue en dehors de votre département de résidence. 


MonPsy : comment ça marche ? 


La première séance est obligatoirement effectuée en présentiel, les suivantes peuvent être effectuées à distance. C'est le psychologue qui évalue le nombre de séances nécessaires lors de la première session d'évaluation.
Une avance de frais est demandée :

  • 40 euros la première séance
  • 30 euros les suivantes (dans la limite de 7 séances) 

Comme pour une consultation classique, avec le dispositif Mon Psy, vous devrez adresser une feuille de soins à l'Assurance maladie pour vous faire rembourser à hauteur de 60% du tarif/séance. Votre complémentaire santé assure en général un remboursement de 40% de la séance. 

Les dépassements d'honoraires ne sont pas autorisées. 

Bon à savoir : les personnes bénéficiant de la CMU, de l'AME, d'une ALD, les femmes enceintes à partir du 6ème mois de grossesse ou encore les personnes en accident de travail ou maladie professionnelle n'auront pas à avancer de frais. 

 

 


La santé des mentale des Français : un vrai enjeu de santé publique 



La santé mentale a pris une nouvelle dimension avec l'épidémie et les pouvoirs publics s'y sont penchés au regard de chiffre alarmants ( Source :  Observatoire de la santé mentale, Mutualité Française, juin 2021) :

  • 1 personne sur 5 est touchée  par un trouble psychique chaque année
  • 64% des Français disent avoir déjà ressenti une souffrance psychologique
  • 70 % des Français déclarent avoir des problèmes de sommeil (Santé Publique France, février 2022)
  • au début du premier confinement, environ 20% des personnes interrogées se sentaient déprimées et 20% anxieuses : ce sont donc plus de 40% qui présentaient un trouble psychologique 

La création du dispositif MonPsy a donc été mis en place dans ce contexte . À titre comparatif, on estime que 10% des Français consomment de l'alcool quotidiennement (alcool info service). La santé mentale s'inscrit donc pleinement comme un enjeu de santé publique



Effectuer une téléconsultation avec MEDADOM.


Sources : 

- Information sur le dispositif Mon Psy, sante.gouv.fr
- CoviPrev : une enquête pour suivre l’évolution des comportements et de la santé mentale pendant l'épidémie de COVID-19, Santé Publique France, février 2022
- Santé mentale : la Mutualité Française présente son Observatoire et 10 propositions, Mutualité Française, 24 juin 2021