L'équipe de rédaction de MEDADOM jeudi 16 décembre 2021

Téléconsultation côté praticien #4 : une technologie 2.0 !

Selon un sondage de l'Agence du Numérique et d'Odoxa92% des Français connaissaient la téléconsultation en janvier 2021 (+ 10 points en 1 an) et 20% y avaient déjà eu recours (+14 points en 1 an). Et chez les médecins généralistes ? La pratique de la télémédecine a explosé puisqu'elle a été multipliée par 6 ! Un indice sur l'adhésion des praticiens à cette nouvelle pratique.

Les raisons de cet engouement ? Dans le premier billet, nous avons souligné la possibilité de télétravailler, dans le second, nous évoquions l'allégement des contraintes administratives et enfin dans le 3ème billet, la contribution du praticien à l'accès aux soins. Mais si les médecins sont de plus en plus convaincus, c'est aussi parce qu'ils entrent dans l'ère 2.0.

Praticiens, que pensez-vous de la téléconsultation ? MEDADOM recrute des médecins partenaires

La téléconsultation, une entrée dans l'ère digitale pour le médecin

 

Le digital déjà dans le quotidien des praticiens


Ordinateur, internet, objets connectés, démarches dématérialisées, lecteur de carte vitale : le digital est déjà entré dans le quotidien des praticiens dans leur cabinets médicaux depuis une vingtaine d'années.

Au-delà de l'espace professionnel, le digital a aussi investi nos vies dans la sphère privée. On ne peut plus se passer d'un ordinateur ou de notre smartphone. Toutes les activités du quotidien sont maintenant digitalisées. Besoin de se déplacer ? On peut réserver son transport en ligne. Une petite faim ? On peut commander son repas en ligne. La machine à laver ne fonctionne plus ? En deux clics, vous pouvez la remplacer. 

Longtemps controversé, l'intérêt du digital dans la pratique médicale a fait ses preuves pendant la crise sanitaire. Elle permet aujourd'hui un accès aux soins facilité avec la téléconsultation, partout sur le territoire.  



Médecins, que pensez-vous de la téléconsultation ?


La téléconsultation, une solution digitale à l'air du temps ! 


Le digital a émergé dans le milieu médical depuis quelques années et a été inscrit comme catalyseur des réformes du système de santé dans différents textes réglementaires comme dans la loi de modernisation du système de santé en juillet 2019.

Elle a pris un tournant avec la crise du coronavirus. Évitement des salles d'attente et des urgences où le risque de propagation est important : l'outil digital s'est révélé une alternative  pour limiter le nombre de contaminations. Outre ces avantages, la téléconsultation permet aujourd'hui de gagner du temps (de déplacement) et donc potentiellement permettre au praticien de consulter plus de patients. Avec MEDADOM, la téléconsultation pour les soins non programmés, c'est aussi permettre l'accès aux soins à des patients qui doivent parfois attendre des jours avant de trouver un rendez-vous pour un problème de santé aigu. 

Par ailleurs, le praticien qui opte pour la télémédecine opte pour la technologie avec un logiciel médical moderne. Les cabines et bornes de téléconsultation MEDADOM sont équipées de dispositifs dont 3 sont connectés : le stéthoscope permet au médecin d'écouter le rythme cardiaque et de détecter d'éventuelles anomalies; l'otoscope et le dermatoscope sont tous les deux dotés d'une caméra pour visualiser le tympan pour le premier et le second qui permet une observation plus précise des cellules et lésion de l'épiderme. Le médecin généraliste salarié participe ainsi à une aventure dynamique, innovante, futuriste, qui met le digital au service du patient


Besoin d'une consultation en ligne ? L'équipe de médecins partenaires MEDADOM est disponible en pharmacie via une borne ou une cabine ou sur l'application mobile.