Skip to main content

Traitement de l'épicondylite du coude (Tennis Elbow)

Vous ressentez une douleur lorsque vous bougez le bras ou le poignet ? Vous souffrez peut-être d’une épicondylite latérale du coude, une affection tendineuse courante chez les personnes engagées dans des activités répétitives professionnelles ou sportives. Le Tennis Elbow représente un défi de santé publique majeur en France et en Europe. Définition, symptômes, traitement de l'épicondylite latérale du coude : découvrez notre guide complet sur cette condition médicale et ses solutions.

 

 

Vous avez besoin de consulter mais votre médecin n'est pas disponible ? Les médecins partenaires MEDADOM sont disponibles 7j/7.

 

 

 

Qu’est-ce qu’une épicondylite du coude ?

 

Définition

 

Cette affection, communément appelée "Tennis Elbow" ou “coude du tennisman”, concerne les douleurs liées aux tendons des muscles épicondyliens, qui jouent un rôle crucial dans l'extension du poignet et des doigts. Ils se rattachent à l'épicondyle, une saillie osseuse du coude.

 

Malgré la terminologie "épicondylite" qui suggère une inflammation, les symptômes observés correspondent plutôt à des lésions et microdéchirures tendineuses sans inflammation caractérisée. C’est la raison pour laquelle on parle aussi d’épicondylalgie du coude ou encore de tendinopathie des épicondyliens pour décrire cette condition, en mettant l'accent sur le caractère douloureux et la nature tendineuse du trouble.

 

Causes

 

L'épicondylite latérale du coude survient principalement chez les athlètes pratiquant des activités nécessitant des gestes répétitifs du bras et du poignet, comme le tennis. En dehors du sport, cette affection est aussi courante dans les professions exigeant de faire des mouvements répétés, notamment dans les métiers manuels et chez les personnes travaillant longtemps sur ordinateur. Il existe un risque accru lorsque ces activités impliquent une extension du bras et du poignet pendant plus de 4 heures par jour.

 

epicondylite coude

 

 

Comment reconnaître un Tennis Elbow ?

 

Le principal symptôme de l'épicondylite du coude est une douleur qui peut survenir brusquement ou graduellement, souvent initiée dans le bras dominant. Cette douleur devient persistante et peut se propager dans l'avant-bras. Elle est particulièrement accentuée lors du toucher de l'épicondyle.

 

Le diagnostic repose principalement sur un examen clinique, où la palpation du coude révèle une douleur exacerbée par certains mouvements comme la rotation, la flexion et l'extension du coude et du poignet. Des techniques d'imagerie comme l'échographie ou l'IRM peuvent être utilisées pour confirmer le diagnostic, évaluer l'ampleur des dommages aux tendons et déterminer le traitement de l'épicondylite du coude adéquat.

 

 

 

Traitement de l’épicondylite du coude : 4 solutions

 

1. Le repos

 

Premier traitement de l'épicondylite du coude : le repos, tout simplement. Il faut éviter toutes les activités provoquant la douleur. Modifier ses habitudes pour éliminer les mouvements nocifs est essentiel pour favoriser une récupération durable.

Selon la profession du patient, une pause dans le travail peut aussi s'avérer nécessaire. Le port d'une attelle de coude peut aider à immobiliser le bras, et l'utilisation d'antidouleurs ou d'anti-inflammatoires peut être recommandée. En cas de douleurs persistantes, des injections de corticoïdes sont à envisager.

 

 

2. L’infiltration

 

L'infiltration de corticoïdes est une technique médicale utilisée comme traitement de l'épicondylite du coude. Elle consiste à injecter des anti-inflammatoires directement dans la zone douloureuse pour soulager temporairement la douleur. Cette méthode peut offrir un soulagement à court terme, mais ne réduit pas la durée de l'affection. De plus, elle peut fragiliser les tendons, surtout en cas de déchirure partielle. La procédure inclut l'utilisation d'une aiguille de gros calibre pour stimuler la cicatrisation par une légère agression du tendon, puis nécessite du repos post-injection pour maximiser l'effet des corticoïdes.

 

 

3. La kinésithérapie

 

La kinésithérapie, incluant la physiothérapie et les massages, constitue également une option complémentaire dans le traitement de l’épicondylite du coude. Elle permet de soulager les douleurs associées au Tennis Elbow, avec la possibilité de légèrement réduire la durée de l'affection.

 

 

4. L’opération chirurgicale

 

La chirurgie de l'épicondylite du coude est considérée lorsque le repos et les traitements conventionnels n'ont pas réussi. Elle a pour objectif d'éliminer la douleur et de permettre un retour à une activité normale, tant professionnelle que personnelle. Les principales interventions incluent la désinsertion musculaire, qui retire les segments endommagés du tendon, et peut inclure la décompression du nerf radial, ainsi que la plastie d’allongement, qui vise à étendre le muscle épicondylien pour réduire la pression sur le tendon lésé.

 

 

 

Le Tennis Elbow est-il une maladie professionnelle ?

 

L'épicondylite du coude est bien reconnue comme une maladie professionnelle pouvant survenir dans divers secteurs d'activité. Les conditions de travail difficiles et certains facteurs psychosociaux peuvent aggraver cette condition : longues heures, surcharge de travail, manque de reconnaissance, relations professionnelles tendues, etc.

 

Pour bénéficier d'une prise en charge de votre traitement de l'épicondylite du coude en tant que maladie professionnelle, il est nécessaire de suivre une procédure spécifique. Commencez par consulter votre médecin traitant et le médecin du travail, qui vous guideront sur les démarches à entreprendre auprès de votre assurance maladie. Vous devrez déposer une demande officielle et fournir un dossier documentant l'exposition aux risques professionnels liés à votre épicondylite du coude.

 

Article rédigé par le Dr William Mamane, Chirurgien orthopédiste à la Clinique de la main Floreal.

 

Besoin de consulter un médecin mais pas de rendez-vous ?