Skip to main content

Qu'est ce que la xylazine, appelée la drogue du zombie ?

Qu’est-ce que la xylazine, cette drogue mystérieuse venue des Etats-Unis et dont les effets lui valent ce surnom morbide de “drogue du zombie” ? Composition, effets, dangers… retrouvez tout ce qu’il faut savoir sur la xylazine dans cette article.

 

la drogue du zombie

 

 

Qu'est-ce que la xylazine ?

De quoi se compose la xylazine ?

 

À l’origine, la xylazine est une substance aux propriétés anesthésiantes dont l’usage est réservé aux animaux tels que les chevaux, de la même manière que la kétamine. Détournée de son utilisation, elle fait depuis quelques mois l’objet d’une préoccupation majeure car elle est de plus en plus consommée par les individus pour ses propriétés psychoactives.

Son administration habituelle auprès des animaux a des propriétés :

  • sédatives,
  • anesthésiantes,
  • antidouleur.

La xylazine est donc très utile lors des interventions chirurgicales vétérinaires, ou afin de calmer des animaux anxieux et faciliter ainsi le déroulement des soins.

 

 

Aux Etats-Unis notamment, et de plus en plus en Europe et dans les autres régions, la xylazine est plébiscitée en raison de ses forts effets sédatifs sur le corps, et de son faible prix. Au même titre que le crack, les principaux effets recherchés par les consommateurs de xylazine sont :

  • une modification de l’état de conscience,
  • un effet euphorisant,
  • une expérience dissociative.

 

Cette drogue a également comme effets secondaires la paralysie musculaire, des hallucinations, voire des épisodes psychotiques. Elle est parfois consommée en parallèle d’autres drogues, ce qui rend sa consommation d’autant plus dangereuse en potentialisant les effets indésirables de la drogue. La consommation de xylazine, peut entraîner des effets secondaires graves sur la santé mentale. Elle peut provoquer des troubles psychiques tels que des hallucinations, une anxiété extrême et une confusion mentale.

Enfin la consommation de xylazine est associée à un risque de dépendance et d'abus, ce qui peut être qualifié de toxicomanie. Les utilisateurs réguliers de cette substance vétérinaire peuvent développer une forte tolérance et une addiction, cherchant à reproduire les effets recherchés.

 

Pourquoi est-elle appelée “drogue du zombie” ?

 

La xylazine est surnommée la “drogue du zombie” en raison d’un cocktail d’effets indésirables qui transforment le comportement des consommateurs, les faisant adopter des postures et des tics moteurs associés dans l’imaginaire collectif à ceux de morts-vivants.

 

Personne inconsciente dépendante à la xylazine.

 

Parmi les effets de la xylazine sur le comportement, on observe :

  • des mouvements lents et maladroits : les consommateurs de cette drogue marchent d’une manière lente, cambrée / courbée, et déséquilibrée. Leurs mouvements peuvent sembler raides, et leurs pas hésitants.
  • un balancement / étirement des bras sans coordination : parfois, les personnes sous l’emprise de xylazine tendent les bras, les balancent ou les traînent derrière eux, donnant l’impression qu’ils cherchent à saisir ou à attraper quelque chose.
  • un désalignement corporel : la posture des consommateurs apparaît déformée ou tordue, le dos courbé, la tête penchée ou les membres contractés, formant une démarche non naturelle, sans coordination entre les mouvements du haut et du bas du corps.
  • un manque de coordination : sous l’emprise de xylazine, les personnes apparaissent victimes d’une coordination motrice limitée, ce qui se traduit par des mouvements maladroits, des gestes saccadés et une incapacité à effectuer des actions complexes.
  • une fixation du regard : tels des zombies, les consommateurs de cette drogue peuvent avoir le regard fixe, vitreux, vide ou sans expression.

 

L’ensemble des manifestations corporelles liées à la xylazine lui valent ce surnom de drogue du zombie. La vision de ces comportements peut choquer, inquiéter et provoquer l’angoisse. Des vidéos montrant les effets de la xylazine sur le comportement sont nombreuses à circuler sur les réseaux sociaux, comme en voici un exemple.



Quelles sont les conséquences de la xylazine ?

 

Considérée comme l’une des plus dangereuses, la xylazine présente de graves conséquences pour la santé des utilisateurs. Outre les effets à court terme, tels que la désorientation, la perte de coordination et la dépression respiratoire, l'utilisation chronique de la drogue peut entraîner des dommages neurologiques permanents et porter atteinte au système nerveux du consommateur.

 

À long terme, on observe des complications médicales de la xylazine sur l’ensemble du corps lié à la désoxygénation qu’elle entraîne sur le corps. En conséquence :

  • un effet de nécrose est généré si la consommation se prolonge dans le temps,
  • des abcès se forment petit à petit à l’intérieur du corps,
  • les abcès remontent à la surface du corps, et forment des plaies incurables,
  • la seule solution à ce stade est l’amputation des parties touchées.

 

Les consommateurs risquent également de développer une dépendance physique et psychologique, ce qui rend difficile l'arrêt de la consommation, un sevrage peut être une des solutions pour arrêter. Nous pouvons tous être confrontés un jour ou l’autre à un phénomène d’addiction plus ou moins grave, il est donc important de rester vigilant.

 

Parallèlement aux risques pour la santé individuelle, la xylazine a des répercussions négatives sur la société dans son ensemble. Les effets de la drogue sur les utilisateurs peuvent les rendre désorientés et incapables de prendre des décisions rationnelles, ce qui augmente le risque d’accidents.

De plus, l'augmentation de l'utilisation de la xylazine a un impact sur les ressources médicales et les services d'urgence, qui doivent faire face à une augmentation des cas d'overdose et de complications médicales liées à la drogue.

 

Les cas d’overdose de xylazine sont de plus en plus fréquents. Leur probabilité de survenue est forte, car la dose nécessaire pour ressentir les effets recherchés de la xylazine est très proche de la dose provoquant une overdose. Les doses ne peuvent être toujours exactes d'où le risque d'overdose.

Il n’existe à ce jour aucun antidote à la xylazine en cas d’overdose, ce qui doit alerter d’autant plus sur la dangerosité de cette drogue.

 

 

Sources :