Skip to main content

Stérilet en cuivre ou stérilet hormonal : lequel choisir ?

Le stérilet hormonal ou en cuivre est un moyen de contraception efficace chez les jeunes femmes en âge de procréer. Mais comment choisir son stérilet ? Quels sont les avantages et les inconvénients de chacun de ces deux dispositifs ?

 

Vous avez besoin de consulter mais votre médecin n'est pas disponible ? Les médecins partenaires MEDADOM sont disponibles 7j/7.

 
 

Quel stérilet choisir ?

 

Le stérilet hormonal ou en cuivre est une méthode de contraception très efficace pour prévenir les grossesses non désirées.

Le choix du type de stérilet dépend des attentes de chaque femme. Si l’objectif premier est de ne plus se poser de question du type : “est-ce que j’ai pris ma pilule aujourd’hui ?” ou encore “puis-je tomber enceinte après que le préservatif ait craqué ?” alors le stérilet en cuivre peut convenir. En revanche, si on souhaite un stérilet qui rende les règles moins abondantes  et moins douloureuses, on optera pour un stérilet hormonal. Car plus le stérilet contient de lévonorgestrel (hormone de synthèse), moins les règles seront abondantes.


Concernant le taux d’efficacité de chaque type de stérilet, il n’est pas très différent : le stérilet hormonal protège à 99,7% contre 99,2% pour le stérilet en cuivre.

Il est toutefois important de garder à l’esprit que le stérilet ne protège pas contre les maladies sexuellement transmissibles (MST). Par conséquent, si on change de partenaire régulièrement, un dépistage régulier est préconisé.

 

Quelles sont les différences entre le stérilet au cuivre et le stérilet hormonal ?

 

La différence principale entre le stérilet en cuivre et le stérilet hormonal réside dans leur mode de fonctionnement. En effet, le stérilet en cuivre empêche la nidation dans l’utérus en créant une inflammation de l’endomètre. Quant au stérilet hormonal, son mode d’action est double : il sécrète des hormones à faible dose afin de rendre la glaire cervicale plus épaisse tout en atrophiant l’endomètre, ce qui empêche la nidation.

Le stérilet en cuivre et le stérilet hormonal ont également une durée d’action différente. Le DIU (dispositif intra-utérin) en cuivre agit entre 4 et 10 ans tandis que le stérilet hormonal a une durée d’action qui peut aller jusqu’à 5 ans.


Le principal effet secondaire du stérilet en cuivre est l’allongement de la durée des règles. Elles peuvent également être plus abondantes que d’ordinaire.
Les effets secondaires du stérilet hormonal sont les mêmes que ceux de la pilule contraceptive : maux de tête, prise de poids, légers saignements. Au fil du temps, les règles s’arrêtent avec le stérilet hormonal.


Par ailleurs, le stérilet hormonal est très apprécié chez les femmes atteintes d’endométriose ou de règles douloureuses car il réduit les douleurs menstruelles, mais également l’anémie car les règles deviennent moins abondantes au fil des mois.

Qu’il soit hormonal ou en cuivre, le stérilet est une méthode de contraception très efficace puisque le taux d’efficacité avoisine les 90%.



Quels sont les avantages et les inconvénients du stérilet hormonal ?

 

Le stérilet hormonal agit en libérant une hormone progestative de synthèse, la lévonorgestrel. L’avantage de cette technique est qu’en plus d’offrir un taux d’efficacité de 99,7%, elle diminue la fréquence des règles et l’intensité des douleurs menstruelles.

Ce dispositif est particulièrement apprécié auprès des femmes atteintes d’endométriose puisque cette maladie est caractérisée par des règles abondantes et des douleurs menstruelles souvent invalidantes.


L’inconvénient du stérilet hormonal est que, comme pour le stérilet en cuivre, il ne peut être retiré que par un médecin ou une sage-femme durant une consultation médicale.
Par ailleurs, une étude scientifique récente suggère que le port d’un DIU hormonal augmente les risques de cancer du col de l’utérus.

 

 

Le stérilet au cuivre est-il dangereux pour la santé ?

stérilet au cuivre ou hormonal : quelles différences ?

 

Le stérilet en cuivre n’est pas dangereux pour la santé. Néanmoins, si les règles deviennent plus abondantes que la normale, il est conseillé de consulter un gynécologue afin d’éviter une éventuelle anémie.

Par ailleurs, des recherches scientifiques menées par une équipe de chercheurs américains ont montré que les risques de cancer du col de l’utérus étaient plus faibles chez les femmes porteuses d’un stérilet en cuivre que chez celles qui portent un dispositif hormonal.


Vous voulez en savoir plus, les médecins partenaire MEDADOM sont disponibles en téléconsultation.

 

 

 

Sources :