L'équipe de rédaction MEDADOM vendredi 24 juin 2022

Peut-on guérir du sida ?

 

HubSpot Video


La lutte contre le virus du SIDA est toujours menée avec acharnement par les scientifiques. S’il existe aujourd’hui des traitements permettant aux patients de mieux vivre avec le SIDA, de nouvelles données scientifiques pourraient permettre l’exploration d’autres voies thérapeutiques.

Comment agit le traitement actuel contre le virus du SIDA ?


Une affection ponctuelle ? La téléconsultation est possible ! 

Téléconsulter sans rendez-vous

 

Quels sont les traitements du SIDA utilisés actuellement ? 

 

Les traitements contre le SIDA permettent de lutter contre la prolifération du virus dans l’organisme. Néanmoins, ils ne sont pas sans effets secondaires sur les patients.

 

Comment agissent les traitements du SIDA ?

 

En l’absence de traitement, le virus du VIH entraîne à son tour le développement du virus du SIDA, le syndrôme d’immunodéficience acquise. Celui-ci apparaît une dizaine d’années environ après l’infection au VIH.

Il est donc fondamental de commencer un traitement dès que le diagnostic du VIH est posé, afin d’empêcher le développement du SIDA. De nos jours, les traitements disponibles sont des antirétroviraux. Ces protocoles thérapeutiques s’attaquent directement au virus. Le traitement du SIDA implique une combinaison de plusieurs antirétroviraux. On parle alors de trithérapie, s’ils sont trois, ou de quadrithérapie, s’ils sont au nombre de quatre.

 

Le but des traitements contre SIDA est d’agir en réduisant la multiplication du virus dans l’organisme du patient. L’objectif principal de ces protocoles thérapeutiques est d’atteindre une charge virale indétectable dans le sang. Une fois ce seuil atteint, le système immunitaire de la personne malade peut commencer à se reconstruire. 

 

sida guerison

 

Par ailleurs, un autre type de traitement contre le SIDA a été mis au point afin de protéger l’organisme dès qu’il y a un risque d’avoir été exposé au virus du VIH. Pour être efficace, ce traitement post-exposition (TPE) est à prendre impérativement sous 48 heures.

 

Quel est l’impact des traitements contre le SIDA sur le quotidien des patients ? 

 

Les traitements du SIDA ne sont pas sans conséquences sur le quotidien des patients. Dès les premières semaines, des effets secondaires font souvent leur apparition, notamment :

  • des troubles digestifs, tels que des nausées, des vomissements ou une diarrhée ;
  • des réactions allergiques, notamment cutanées ;
  • de la fatigue ;
  • des maux de tête ;
  • une perte d’appétit ;
  • dans de plus rares cas, une hépatite médicamenteuse

 

Parmi les complications liées au traitement du SIDA, les patients peuvent être sujets à des troubles dans la répartition des graisses. Une surcharge de graisse peut ainsi apparaître au niveau de l’abdomen, par exemple.

 

D’autres troubles peuvent survenir, notamment un risque cardio-vasculaire. Les personnes suivant un traitement contre le SIDA peuvent ainsi plus facilement être victime d’infarctus du myocarde. Dans d’autres situations, les patients peuvent développer une ostéoporose, des troubles hépatiques ou encore souffrir d’un dérèglement rénal.

 

Pour contrer ces dérèglements, le médecin peut choisir d’ajuster le traitement contre le SIDA en supprimant ou remplaçant un des médicaments antirétroviraux.

 

 

Peut-on guérir du SIDA ? 

 

Certains cas de patients atteints du SIDA ayant totalement guéri de la maladie relancent l’espoir d’un nouveau traitement. De nouvelles pistes sont désormais explorées pour contrer le virus.

 

Quelles sont les avancées scientifiques en matière de traitement du SIDA ?

 

Les médicaments antirétroviraux ne permettent pas la suppression du virus du SIDA. En revanche, le cas de certains patients donne de l’espoir aux chercheurs qui travaillent à de nouveaux traitements contre la maladie. À Londres et à Berlin, deux personnes souffrant simultanément du SIDA et d’un cancer ont guéri du SIDA après avoir reçu une greffe de cellules souches. Ces cellules seraient à l’origine de la disparition du virus.

 

Plus surprenant encore, le cas de la patiente Esperanza. Originaire d’Argentine, cette dame, dont l’infection au virus du SIDA est avérée, a guéri spontanément de la maladie, sans jamais avoir reçu de traitement. L’étude de son système immunitaire pourrait permettre, à terme, l’élaboration d’un nouveau protocole thérapeutique pour guérir de cette maladie. 

 

Quelles sont les pistes thérapeutiques explorées actuellement pour guérir le SIDA ?

 

Depuis de nombreuses années, les chercheurs travaillent à la mise au point d’un vaccin contre le VIH. Cet objectif qui n’est toujours pas atteint, n’empêche pas les scientifiques de se concentrer sur d’autres projets. Parmi eux, de nouveaux protocoles qui, à défaut de supprimer totalement la maladie, permettraient de l’empêcher de s’exprimer à nouveau. La rémission du VIH et du SIDA, plus réaliste, pourrait être une des prochaines grandes avancées scientifiques des prochaines années.

 

 

Sources :