L'équipe médicale MEDADOM jeudi 9 septembre 2021

COVID-19 : 5 informations sur le variant Mu

La communauté scientifique l'avait anticipé, c'est l'évolution naturelle d'un virus : la souche initiale du virus du coronavirus covid-19 mute beaucoup et vite. En plus des nouveaux variants, on retrouve aujourd'hui des "supers mutations" appelées recombinants issus de la mutation de plusieurs variants. Le variant dont on parle de plus en plus, c'est le variant Mu ou variant B.1.621 (VUM 21H). On fait le point dans cet article. 

Pour rappel : après avoir longtemps été majoritaire, le variant alpha a aujourd'hui laissé place au variant delta qui est retrouvé dans plus de 95% des tests PCR au 6 septembre (chiffres Santé Publique France).  


Découvrez nos articles de blog sur la COVID-19


coronavirus : doit-on craindre le variant Mu ?


Apparition du variant Mu

 

#1 Le variant Mu est apparu en Amérique Latine


Plus précisément, il est apparu en Colombie au début de l'année 2021, le variant Mu était présent dans 43 pays début septembre. Selon une information obtenue par Le Figaro, il serait responsable de 60% des décès liés au coronavirus dans ce pays d'Amérique Latine. Parmi les différentes mutations qu'il comporte, une serait similaire au variant Bêta. 

 


Le Variant Mu : un virus inquiétant ? 


#2 Le variant Mu a été classé comme "variant à suivre" (VOI)


Dans le classement des variants établi par l'Organisation mondiale de la santé (OMS), le variant Mu a été élevé au rang de variant à suivre fin août. 

Par rappel, il existe deux catégories établies par l'OMS :

  •  les variants préoccupants ou VOC (augmentation de la transmissibilité et de la virulence) sont au nombre de 4 : on retrouve le variant alpha, bêta, gamma et detla, aujourd'hui majoritaire en France;
  • les variants à suivre (VOI) qui doivent être surveillés en raison du risque de développement qu'ils présentent (transmission, gravité, échappement immunitaire) : on en dénombre 5 actuellement.

 


# 3 Le variant Mu est peu présent en France 


Il représente 0,1% des cas de covid-19 au niveau mondial et 79 cas avaient été recensés sur le territoire français au 10 août, selon Santé Publique France et 105 cas au 25 août. La tendance ne montre pas d'augmentation significative. La dernière enquête Flash ne rapporte aucun cas positif avec ce variant.   

 


#4 Sa propagation mondiale est surveillée 


Sa prévalence augmente actuellement de manière significative en Colombie et en Equateur, expliquant son reclassement par l'OMS et pouvant suggérer une transmissibilité importante. Toutefois, la propagation du variant Mu reste relativement faible sur le reste du globe. 

 

#5 Un risque d'échappement immunitaire à confirmer

L'OMS a estimé que le variant Mu pouvait présenter une résistance relative aux variants : ce qu'on l'on appelle le risque d'échappement immunitaire. Génétiquement proche du variant Bêta. À son instar, on peut estimer qu'il restera donc efficace aux environs de 77%. Des études doivent encore être menées.

 


Alors que la variant delta est prédominant, des nouvelles mesures ont été prises en cette rentrée pour contenir l'épidémie et la vaccination continue de progresser. Les gestes barrières restent recommandés pour tous. 

En savoir plus dans notre section vaccination dédiée.

 

 

Des symptômes de la COVID-19 ? Une question ? Une consultation en vidéo est possible avec un médecin partenaire MEDADOM.


Source : 
- Santé Publique France
- Covid-19 dans le monde : le variant Mu prédominant en Colombie, Le Monde, 3 septembre 2021
- Covid-19 : l'OMS surveille de près un nouveau variant B.1.621 dénommé "Mu" en Colombie 
- Covid-19 : qu'est-ce que le variant Mu ? Nations Unies