Comprendre la Vaccination 💉

#VieSansVirus

Aujourd'hui en France

Les chiffres en temps réel

(mis à jour le 20/07/2022 - CovidTracker)

80.8% des Français ont reçu au moins une dose
79.5% ont reçu toutes les doses
37.2M de personnes ont reçu une 3e dose de vaccin

Où se faire vacciner ?

Pour le savoir, cliquez sur l'image pour trouver le lieu de vaccination le plus proche de chez vous

NB : la 4ème dose de vaccin est ouverte aux personnes immunodéprimées et aux plus de 80 ans qui ont reçu leur 3ème dose il y a au moins trois mois

ILLU MEDADOM (1)-41
illustration variant
carte d identite variant V2_variant britannique (2)
carte d identite variant V2_variant sud africain (1)
carte d identite variant V2_variant brésilien (2)
carte d identite variant V2_variant indien (1)
Fichier 1

Les différents variants

Les variants ont été renommés par l’OMS avec des lettres grecques afin d’avoir des noms plus faciles à retenir, mais aussi pour éviter les appellations discriminatoires.

A ce jour, l’organisation considère que 5 variants sont préoccupants et 2 sont à suivre. 3 autres sont en cours d'évaluation. 

  1. Les variants préoccupants (VOC)

    Selon l’OMS, un variant est classé préoccupant s’il est associé au moins un des changements suivants

    • une augmentation de la virulence ou la transmissibilité
    • une augmentation de la virulence ou modification du tableau clinique
    • une diminution de l’efficacité des mesures de santé publique et sociales ou des outils de diagnostic, des vaccins et des traitements disponibles 
    A ce jour, il existe 5 variants préoccupants dans le monde :
    Alpha (Royaume-Uni)
    Beta
    Gamma (Brésil)
    Delta
    Omicron (Afrique du Sud) > notre article sur le sujet

  2. Les variants à suivre (VOI)

    Selon l’OMS, un variant est à suivre s’il : 

    • "présente des modifications génétiques dont on sait qu’elles affectent ou dont on prévoit qu’elles affecteront les caractéristiques du virus telles la transmissibilité, la gravité de la maladie, l’échappement immunitaire, la capacité d’échapper au diagnostic ou au traitement"
    • "cause une transmission communautaire importante ou plusieurs foyers de Covid-19, dans plusieurs pays, entraînant une prévalence relative croissante ainsi qu’une augmentation du nombre de cas dans le temps, ou d’autres conséquences épidémiologiques observables qui font craindre un risque émergent pour la santé publique mondiale"

    A ce jour, il existe 2 variants à suivre dans le monde 

    Lambda
    Mu > notre article sur le sujet

  3. Les variants en cours d'évaluation (VUM)
    20 A, 20 B, 20D

De pass sanitaire à pass vaccinal

Toutes les informations sur ses conditions et son application ICI.

Plus d’informations sur le pass sanitaire dans le blog MEDADOM.

 

pass sanitaire vac

 

Fiches d'identité des vaccins


Les restrictions en vigueur

Allègement des mesures sanitaires

 

INFO/ INTOX SPECIAL VACCINATION

Le vaccin peut compromettre la fertilité

❌ FAUX

Non, rien ne prouve aujourd’hui que le vaccin impacterait la fertilité chez les femmes et chez les hommes.

Les vaccins à ARN messager modifient le code génétique

❌ FAUX

L’ARN messager ne peut pas entrer dans le noyau de la cellule renfermant l’ADN humain.

Les vaccins à ARN messager sont nouveaux pour lutter contre les virus en général, mais les chercheurs travaillent sur cette méthode depuis plusieurs années

✅ VRAI

L’ARN messager est une technique initialement découverte entre les années 1980 et 1990 par les chercheurs Katalin Kariko et Drew Weissman.

Me faire vacciner me rendra malade du virus

❌ FAUX

Les vaccins contre  la Covid-19 permettent au système immunitaire de reconnaître et de combattre le virus. Même si après une injection il arrive parfois de contracter des symptômes, ceux-ci sont normaux et sont le signe que l’organisme construit justement une protection contre le virus.

Les vaccins sont efficaces contre les variants

✅ VRAI

La vaccination ne protège pas à 100% du virus et des variants, mais limite les formes graves de la maladie et permet donc de sauver des vies.

Le vaccin n’est pas nécessaire si l’on a une forte immunité naturelle

❌ FAUX

Développer une immunité par vaccination réduit le risque de contracter le virus et d’en subir les conséquences.

Je n'ai pas besoin de me faire vacciner si j'ai déjà attrapé le COVID

❌ FAUX

Un virus reste présent dans le corps même après le rétablissement de la personne, il peut ainsi refaire surface (National Institute of Health)

Se faire vacciner n’empêche pas d’être malade ni de transmettre le virus

✅ VRAI

C’est vrai, mais le vaccin protège des formes graves de la COVID-19 et limite la transmission du virus.

Je suis vacciné(e), je peux donc arrêter de prendre des précautions et de suivre les gestes barrières

❌ FAUX

Non, je peux tout de même attraper un variant ou d’autres maladies, et les transmettre il faut donc rester vigilant.

Le vaccin peut causer des variants

❌ FAUX

Non, les vaccins contre la Covid-19 ne provoquent ni ne créent de variants. Les nouvelles variantes d’un virus se produisent car le virus en question change constamment par le biais d’un processus naturel et continu de mutation.

Le vaccin nous rendrait magnétique et contiendrait une puce électronique

❌ FAUX

Non, les vaccins ne contiennent ni puce trackeuse de mouvement ni substance susceptible de produire un champs électromagnétique. Il serait impossible d’injecter suffisamment de métal par une aiguille pour obtenir une réaction avec un magnet. 

A la une, sur notre blog

Logo Medadom 300x300

FAQ

 

Qui peut se faire vacciner ?

  • Depuis le 15 Juin 2021, toutes les personnes à partir de 12 ans peuvent se faire vacciner

Attention ! Le vaccin Moderna n’est autorisé qu’aux personnes de plus de 30 ans. Les adolescents âgés de 12 à 17 ans peuvent donc se faire vacciner contre le COVID avec le vaccin Pfizer (avec l’accord d’au moins un de leurs 2 parents ou titulaires de l’autorité parentale)

 

Quels sont les enfants qui présentent un risque de développer une forme grave du Covid-19 ? 

Les enfants qui ont une des maladies suivante : 

  • cardiopathies congénitales non corrigées 
  • asthme pour lequel il existe une nécessité de recours aux corticoïdes par voie générale, ou ayant nécessité une hospitalisation ou une prise en charge en affection de longue durée (ALD) 
  • maladies hépatiques chroniques 
  • maladies cardiaques et respiratoires chroniques 
  • cancer en cours de traitement 
  • maladie rénale chronique 
  • handicap neuromusculaire sévère 
  • maladie neurologique 
  • immunodéficience primitive ou secondaire (infection par le VIH ou induite par médicaments) 
  • obésité 
  • diabète 
  • hémopathies malignes 
  • drépanocytose ;
  • trisomie 21

 

Quels sont les différents schémas vaccinaux possibles pour les enfants de 5-11 ans  ?

  •  2 doses de vaccins à 3 semaines d’intervalle 
  • Une seule dose pour ceux qui ont déjà attrapé le Covid 
  • Les enfants qui ont contracté le Covid 15jours après le première injection devront attendre 2 mois pour recevoir leur 2nd injection de vaccin

 

Puis-je me faire vacciner si je suis enceinte ?

  • Oui dès le premier trimestre de grossesse, de préférence avec un vaccin à ARN messager. Les femmes à partir du deuxième semestre sont prioritaires pour se faire vacciner

Mon test PCR sera-t-il positif après m’être fait vacciné ?

  • Non, mais il est possible de développer des formes bégnines du virus suite à la vaccination. Même si les risques sont plus faibles, il est toujours possible de contracter le virus, de le transmettre et donc, d'être positif

 

Peut-on se faire vacciner à domicile ? et via la médecine du travail ?

  • Des vaccinations à domicile sont organisées pour les personnes âgées trop fragiles pour se déplacer. Il faut se renseigner auprès de sa mairie pour connaître les modalités de la vaccination à domicile
  • Oui, les salariés âgés de 55 ans peuvent bénéficier du vaccin AstraZeneca et ceux âgés de 18-54 ans du vaccin Modena. Les vaccins seront administrés par les médecins du travail interne aux entreprises ou des services de santé au travail interentreprises. Cette vaccination n’est pas obligatoire et se fait sous le consentement du salarié 

 

Au bout de combien de temps après avoir fait le vaccin sommes-nous immunisés ?

  • Pour les vaccins Moderna, Pfizer/BioNtech et Astrazeneca, l’efficacité vaccinale est obtenue 7 jours après l’injection 
  • Pour le vaccin Janssen, il faudra attendre 28 jours après l’injection

 

Faut-il se faire tester avant d’être vacciné ?

  • Non, il n’est pas obligatoire de se faire tester avant d’aller se faire vacciner. 

    Attention !  Si une personnes est cas contact récent, il faudra repousser la vaccination et faire un test pour confirmer ou non une éventuelle infection au COVID. Dans le cas où le test effectué est négatif, la vaccination peut avoir lieu si la personnes et dans la liste des prioritaires à la vaccination

 

Qu’est ce qu’une comorbidité ?

Une comorbidité correspond à toutes les maladies identifiées par la HAS, exposant les personnes atteintes à un risque grave d’infection à la Covid-19. Elles sont les suivantes : 

  • obésité 
  • BPCO et insuffisance respiratoire
  • hypertension artérielle compliquée
  • insuffisance cardiaque 
  • diabète de type 1 et 2 
  • insuffisance rénale chronique 
  • cancers et maladies hématologiques malignes actifs et de moins de 3 ans 
  • avoir une transplantation d’organe solide ou de cellules souches hématopoïétiques 
  • maladies hépatiques chroniques (en particulier la cirrhose)
  • troubles psychiatriques 
  • démence 
  • personnes présentant un antécédent d’accident vasculaire cérébral

L'agenda de la vaccination en France

frise aganda vaccincation-01

S'inscrire à la newsletter

Recevez nos emails sur la vaccination, sur la santé et le bien-être avec MEDADOM.