L'équipe médicale MEDADOM 12 févr. 2021 17:51:33 Temps de lecture : 9 min

391M d’euros dans la santé connectée en 2020 : un élan inédit ?

Selon Mind Health, les startups françaises de la e-santé ont levé près de 391 millions d’euros en 2020 sur un total d’investissements s’élevant à 5,39 milliards d’euros pour 620 opérations, faisant de la France le deuxième pays européen sur le plan des levées de fonds (1).    
En 2020, la santé connectée a été propulsée par la crise sanitaire du fait d’une implication inégalée des acteurs, qui ont su compter sur les investisseurs pour concrétiser leurs propositions et innovations.


Sur quels secteurs de la e-santé les investisseurs ont-ils misé en 2020 ?


Essor de la téléconsultation, du télésuivi, de téléassistance, du suivi à domicile, de l’aide au diagnostic et applications mises au point en un temps record : jamais la e-santé n’avait connu un développement aussi important que pendant cette année 2020 marquée par le COVID-19. Sur quels secteurs de la e-santé ont misé les investisseurs ?

  • Les objets connectés ont largement conquis les investisseurs : la société Withings spécialisée dans le développement d’objets connectés du quotidien a ainsi levé 53 millions d’euros
  • Les services de santé connectée 100% digitaux convainc également : la start-up Alan, complémentaire en ligne qui propose notamment des “packages” complets aux entreprises pour la santé de leurs salariés, a levé 50 millions d’euros.
  • La télémédecine se voit également valorisée du fait de la pertinence de son recours révélé lors de la crise COVID-19 : MEDADOM lève 40 millions d’euros, 15 millions d’euros pour H4D ou encore 6 millions d’euros pour Medaviz. Tout savoir sur la téléconsultation dans notre article dédié.
  • La robotique s’implante également comme un secteur d’avenir avec une levée de fonds de 40 millions d’euros pour Robocath qui développe un robot de cardiologie interventionnelle.
  • L’intelligence artificielle (IA) semble également recevoir un coup de pouce : Owkin spécialisée dans l’essor de l’IA dans la médecine et la recherche se voit dotée de 39 millions d’euros. 

 

Ces levées de fonds confirment l’engouement et la confiance pour la santé connectée, laquelle s’inscrit comme une solution pour la médecine, pour les parcours de soins et pour la qualité des soins. 

 

Peut-on affirmer que l’année 2020 représente un virage pour la e-santé en France ?


Un changement de paradigme est très certainement en cours dans les pratiques et les mœurs autant du côté des professionnels de santé que du côté des  patients. En effet, rappelons par exemple que selon le dernier baromètre de l’Agence du numérique en santé (2), le recours à la télémédecine a été multiplié par 3 en 1 an. Par ailleurs, sondage d’Odoxa de 2015 (3) indiquait que 81% des médecins estimaient que la santé connectée était une opportunité pour la qualité des soins. 

 

Toutefois, en termes quantitatifs, le total des levées de fonds dans la santé connectée est inférieur à celles réalisées en 2019 (516 millions d’euros). À noter cependant que d’une part, l’année dernière a été marquée par une levée de fonds record de Doctolib de 150 millions d’euros et d’autre part, que la crise économique induite par le contexte sanitaire a pu avoir un impact sur les investissements en 2020.

Par ailleurs, la France est loin d’atteindre les niveaux d’investissements américains.  Des innovations se développent à l'étranger comme l'entreprise CorNeat© vision qui a développé la première cornée artificielle : découvrez notre article à ce sujet.

 

Un relâchement de l’innovation est-il à craindre en 2021 après un élan sans précédent ? La crise sanitaire a accéléré les solutions offertes par la santé connectée grâce notamment à un engagement inédit des acteurs, et la santé digitale a encore de beaux jours devant elle : les acteurs français de l’écosystème continuent à regorger d’idées novatrices pour optimiser le système de santé grâce à l’outil digital. On peut citer Dedalus qui a annoncé début février se lancer dans le développement d’une solution de médecine prédictive basée sur l’IA.

Découvrez notre solution de télémédecine.

 

1. Baromètre du Capital Risque 2020, EY, Communiqué de Presse du 12 janvier 2021 https://www.ey.com/fr_fr/news/2021/01/resultats-annuels-du-barometre-ey-du-capital-risque-2020

2.  Télémédecine : multipliée par 3 en 1 an, les Français sont parmi les plus enthousiastes d’Europe à son sujet - Sondage Odoxa (ici) - 13 janvier 2021

3.  Télémédecine : multipliée par 3 en 1 an, les Français sont parmi les plus enthousiastes d’Europe à son sujet - Sondage Odoxa (ici) - 13 janvier 2021

Source : Mind Health, Start-up de la e-santé : près de 400 millions d'euros levés en 2020 en France, 26 janvier 2022, https://www.mindhealth.fr/financement-et-politiques-publiques/financement-de-l-innovation/start-up-de-la-e-sante-pres-de-400-me-leves-en-2020-en-france/