L'équipe de rédaction de MEDADOM jeudi 30 novembre 2023

Mois sans tabac, 8e édition : C’est le moment de tenter d’arrêter de fumer !

Depuis 2016, le mois de novembre est celui du challenge « sans tabac », à l’initiative de Santé publique France, en partenariat avec l’Assurance Maladie et le ministère de la Santé et de la prévention. À l'occasion du lancement de cette 8e édition, les fumeurs sont invités à relever le défi collectif d’arrêter de fumer pendant 30 jours. De quels moyens disposent-ils pour y arriver ? Quelles sont les nouveautés mises en place cette année ? Pleins feux sur les contours de ce grand challenge national. 

 

Vous avez besoin de consulter mais votre médecin n'est pas disponible ?
Consultez ici un médecin sans rdv en téléconsultation


 

Lutte contre le tabagisme : un enjeu de santé publique

 

 

 

Facteur de risque ou d’aggravation de nombreuses maladies chroniques (cancers, bronchopneumopathie chronique obstructive, diabète etc.), le tabagisme représente aujourd’hui en France la première cause évitable de décès. C’est dire combien la lutte contre le tabagisme constitue une priorité de santé publique. 



Le mois de novembre est celui du challenge « mois sans tabac ».



Ainsi, si l’une de vos bonnes résolutions de la rentrée consistait à arrêter de fumer, le mois de novembre est l’occasion rêvée de la mettre en pratique ! Car depuis le 1er novembre, l’opération nationale du « Mois sans tabac » a fait son retour pour une 8e édition comptabilisant déjà au 27 octobre plus de 92 000 inscrits. Les fumeurs souhaitant arrêter le tabac (6 fumeurs quotidiens sur 10) sont dès lors invités à rejoindre ce formidable élan collectif. 

 

L’objectif de cette opération ? Accompagner et soutenir les fumeurs dans leur démarche en boostant leur motivation. Et le jeu en vaut la chandelle puisqu’un fumeur qui réussit à arrêter de fumer pendant 30 jours multiplie par 5 ses chances d’abandonner définitivement la cigarette !

 

 

Mais un tel défi ne peut porter ses fruits qu’au moyen d’efforts conséquents et collectifs. Le challenge « Mois sans tabac » bénéficie ainsi du soutien de différents acteurs parmi lesquels des partenaires, des commerces de proximité, l’entourage proche des fumeurs et bien entendu, les professionnels de santé. Ces derniers sont d’ailleurs nombreux à pouvoir prescrire des traitements nicotiniques de substitution pris en charge en partie par l’Assurance maladie. On compte parmi eux des médecins, des sage-femme, des chirurgiens-dentistes, des infirmiers et des masseurs-kinésithérapeutes.

 

 

 

Mois sans tabac : quels moyens pour arrêter de fumer ?

 

 

Des actions sur le terrain pour informer et accompagner les fumeurs

 

 

Le « Mois sans tabac » est cette année encore l’occasion de mettre en place des actions de terrain pour aller à la rencontre des fumeurs. Un stand aux couleurs de l’opération sera ainsi établi pendant deux journées dédiées sur des lieux de passage afin de fournir les informations utiles aux fumeurs quant aux dangers du tabac et aux modalités d’arrêt. 

 

À noter que ces informations sont communiquées tout au long de l’année par les pharmaciens au sein des officines qui constituent de réels espaces d’aide à l’arrêt du tabac. Outre la délivrance de brochures informatives et de différentes formes de substituts nicotiniques, les pharmaciens jouent un rôle clé dans l’accompagnement des fumeurs. En tant que professionnels de santé, ils peuvent en effet proposer aux fumeurs une véritable stratégie d’aide à l’arrêt du tabac ainsi qu’un suivi à l’officine. Cette stratégie dépendra du profil et de la demande du fumeur : arrêt total et immédiat du tabac, réduction progressive ou bien abstinence temporaire volontaire ou imposée par une grossesse par exemple. Quant au suivi à l’officine, il consistera en la dispensation régulière de conseils pratiques et individualisés pour aider chaque fumeur à modifier ses habitudes de vie, limiter sa prise de poids et surmonter son envie de fumer.

 

 

Un soutien à toute épreuve entre participants au challenge sans tabac

 

 

Ce challenge nécessitant beaucoup de courage et de détermination, les participants ont besoin d’être plus que motivés pour pouvoir garder le cap. Ils trouveront ainsi sur les réseaux sociaux toute une communauté d’entraide à travers les différents comptes de Tabac info service (Facebook, Instagram…). Partages d’expériences, échanges instructifs et mots d’encouragement seront au rendez-vous !

 

 

Un éventail d'outils gratuits pour optimiser les chances de sevrage

 

Les fumeurs auront à leur disposition tout un éventail d'outils gratuits pour les aider dans leur démarche de sevrage. Parmi ces outils, citons :

 

  • Le kit d’aide à l’arrêt « Mois sans tabac ». Disponible gratuitement dès l’inscription sur le site du « Mois sans tabac », ce kit se retrouve également dans la plupart des pharmacies.
  • Le numéro d’aide à distance de Tabac info service (39 89) pour contacter un tabacologue et bénéficier d’un suivi gratuit et individualisé.
  • Le site internet tabac-info-service.fr où les fumeurs trouveront des contenus d’information et de divertissement ainsi que des exercices et des conseils pour arrêter de fumer.
  • La nouvelle application de Tabac info service qui propose un programme de coaching complet et sur-mesure, adapté à chacun selon ses propres motivations, ses doutes, ses interrogations et ses habitudes au quotidien. Cette application propose des conseils, des exercices ainsi que des vidéos de relaxation et de visualisation positive. Elle permet également au fumeur de contacter si besoin un tabacologue par téléphone ou par messagerie.

 

 

 

Quelles nouveautés cette année ?

 

 

Enfin, parce qu’un sujet de santé publique nécessite une couverture médiatique qui soit la plus large possible, la campagne de cette 8e édition s’offre un partenariat avec le groupe M6. Et c’est dans le cadre de l’émission populaire La France A un Incroyable Talent, que l’ambassadeur de l’opération, le magicien Eric Antoine, invitera les fumeurs à participer au challenge du « Mois sans tabac ». Gageons que tous les moyens mis en œuvre à l’occasion de cette opération contribueront au succès de cette 8e édition !

 

 

 

Besoin de consulter un médecin mais pas de rendez-vous ?

Téléconsulter sans rendez-vous

 

 

 

Sources :