L'équipe de rédaction de MEDADOM mercredi 23 mars 2022

7 conseils contre le nez bouché

Très fréquent, le nez bouché peut être le symptôme de divers troubles et affections en général non graves. L’obstruction nasale peut concerner un côté ou les deux côtés du nez et engendrer de l’inconfort au quotidien.
MEDADOM vous en dit plus sur les causes du nez bouché et que faire pour le soulager !

Nos articles santé et recherche à retrouver ici.


Le nez bouché et aucun médecin disponible ? 

Téléconsulter sans rendez-vous

nez bouché : que faire ?

 

Nez bouché : quelles sont les causes possibles ?

 

Avoir le nez bouché peut avoir de multiples causes. D’une part, il peut être la conséquence d’une anomalie au niveau du squelette osseux, du cartilage ou des muscles. D’autre part, le nez bouché peut aussi être provoqué par un trouble allergique ou infectieux

Dans le cas où le nez bouché est lié à une infection comme la rhinopharyngite, la bronchite, le virus de la COVID-19 ou la grippe, il s’accompagne d’autres manifestations comme de la fièvre, des maux de tête et une sensation de fatigue. En général, la congestion nasale disparaît après la mise en place du traitement visant à éliminer l’agent pathogène incriminé. 

 

Le nez bouché est aussi l’un des symptômes principaux en cas de rhinite allergique. Dans cette configuration, le nez bouché peut durer plus ou moins longtemps en fonction de la durée d’exposition aux allergènes concernés (pollens, acariens, poussière…). 

Le nez bouché peut aussi être la cause d’une allergie alimentaire ou de la prise d’un médicament spécifique.

Enfin, le nez bouché peut également être le signe sous-jacent d’une affection plus importante. Dans ce cas, le médecin pourra prescrire des examens complémentaires pour identifier la cause précise du nez bouché (présence de polypes, fibrome, etc.).

 

Que faire en cas de nez bouché ?


En cas de nez bouché, quelques astuces peuvent être mises en place pour retrouver du confort :

  1. Évitez de mettre la climatisation qui rend l’air plus sec et assèche la muqueuse nasale 
  2. Aérez régulièrement votre logement, hiver comme été, et maintenez une température entre 18 et 20 °
  3. Humidifiez régulièrement votre muqueuse en utilisant des produits conçus pour cet usage, à base d’eau de mer ou de sérum physiologique 
  4. Veillez à bien boire tout au long de la journée pour équilibrer votre niveau d’hydratation 
  5. Prêtez attention aux autres symptômes qui accompagnent votre nez bouché et n’hésitez pas à en parler à votre médecin pour qu’il puisse identifier la cause précise de votre encombrement nasal
  6. Évitez l’exposition aux allergènes en cas de rhinite allergique et restez à l’écart de la fumée du tabac
  7. Soulagez vos symptômes en prenant des médicaments adaptés à votre situation sur avis médical.

 

Encadré : Nez bouché la nuit : comment bien dormir ?

Avoir le nez bouché la nuit représente un véritable calvaire pour certaines personnes ! Cela perturbe en effet le sommeil, augmente la sensation de fatigue au réveil et peut rendre les journées de travail difficiles. Pour mieux dormir, vous pouvez surélever légèrement votre tête afin que vos sinus puissent se libérer. En cas d’allergie respiratoire, changez régulièrement vos draps et aérez régulièrement la pièce en maintenant une température maximale de 20°. Placez également un verre d’eau chaque soir avant le coucher sur votre table de nuit afin d’assurer une hydratation optimale.

 


Vous ressentez des symptômes de nez bouché et vous souhaitez un avis médical ? 
Pas de rendez-vous ? Pensez à la téléconsultation !

 

 

Sources :