L'équipe médicale MEDADOM mercredi 11 mai 2022

La pilule en téléconsultation : ce qu'il faut savoir

La pilule accompagne le quotidien de millions de Françaises et de couples. Il s'agit de la première contraception utilisée sur notre territoire. À noter qu'elle ne protège pas des infections sexuellement transmissibles (ist).

Panne de pilule ? Une question sur une conduite à tenir après un rapport à risque ? En téléconsultation, un médecin peut renouveler une ordonnance de pilule ou vous prescrire une pilule d'urgence, sous conditions et à son appréciation. Il s'agit d'un motif de téléconsultation fréquent car l'examen peut reposer sur l'interrogatoire. Ce renouvellement doit toutefois rester exceptionnel. 

Attention : aucune première prescription ne sera accordée en téléconsultation, sauf rares exceptions.  

 

Avec MEDADOM, la téléconsultation est possible sans rendez-vous. 

pilule et téléconsultation


Pilule en téléconsultation : quelles conditions ? 

 

Il existe deux sortes de pilule : la pilule oestroprogestative qui a une triple action (sur l'ovulation, la nidation et la glaire cervicale) et la pilule progestative, qui elle n'agit pas toujours sur l'ovulation. Son action se base principalement sur l'empêchement de conditions favorables à la nidation de l'ovule dans l'utérus. 

Rappelons que la pilule n'est pas un traitement anodin et qu'il mérite un suivi régulier et une attention particulière avec des analyses régulières. Ainsi, la prescription d'un renouvellement de pilule doit être exceptionnelle et est encadrée en téléconsultation. 

 

Le saviez-vous ? L'efficacité des pilules oestroprogestatives est estimée à plus de 99%, selon le Collège National des Gynécologues et Obstétriciens Français. 

 



Comment se passe le renouvellement de la pilule en téléconsultation ?


Avant la téléconsultation :
Dans les étapes préalables à la téléconsultation, vous pourrez indiquer que le renouvellement d'ordonnance est le motif de votre besoin médical. Il est également possible d'intégrer directement votre ordonnance initiale. C'est également le moment d'indiquer vos antécédents médicaux, familiaux et vos pathologies et les traitements associés, le cas échéant.


Pendant la téléconsultation :
Le médecin vérifiera si vous disposez bien d'une prescription initiale de pilule, expirée ou dont le nombre de renouvellement maximum a été atteint. Il confirmera avec vous les éléments indiqués dans les étapes préalables ainsi que la bonne tolérance de la pilule. Il vous sondera également sur les éventuels effets secondaires ressentis. 

Si vous vous consultez depuis une borne ou une cabine de téléconsultation, le médecin peut vous demander de mesurer votre tension qui ne doit pas être supérieure à 14/8.  

 

Après la téléconsultation 
Selon les conclusions du médecin, celui-ci accordera ou non le renouvellement de pilule pour un mois maximum (renouvelables 2 fois maximum). L'ordonnance et le compte-rendu de consultation se trouveront dans votre espace. 

Cette prescription doit rester exceptionnelle. Rappelons que des bilans sanguins doivent être réalisés à 3 mois, 6 mois puis tous les 5 ans pour surveiller les taux de cholestérol ou la glycémie à jeun par exemple. 

Info remboursement pilule : Toutes les pilules contraceptives ne sont pas remboursées de la même façon. Les pilules de 1ère ou de 2ème génération sont le plus souvent remboursées à hauteur de 65% pour les plus de 26 ans. La pilule est prise en charge à 100% et sans avance de frais pour les femmes de moins de 26 ans.  

 

 

Focus pilule du lendemain en téléconsultation


Il existe différents moyens de contraception d'urgence dont le plus utilisé est la pilule du lendemain. Il existe deux pilules du lendemain en fonction du dernier rapport à risque (3 jours / 5 jours). Tout savoir dans notre article

Si vous avez eu un comportement à risque et que vous souhaitez avoir un contact avec un médecin rapidement, la téléconsultation est possible. Le médecin peut vous prescrire une pilule du lendemain qui sera remboursée à 65% par l'Assurance maladie. Pensez également au dépistage ! 

Infos remboursement de la pilule du lendemain
- pour les mineurs, aucun frais n'est demandé 
- pour les personnes de plus de 18 ans, une ordonnance est nécessaire pour obtenir un remboursement à 65% -un taux qui atteint presque 100% avec la complémentaire- 

 



Pourquoi la première prescription de pilule en téléconsultation n'est-elle pas possible ? 


La pilule ne peut pas être prescrite pour la première fois en téléconsultation pour différentes raisons.
Selon les recommandations de la Haute Autorité de Santé (HAS), une consultation entière doit être accordée à la patiente pour cette première prescription de pilule : cela s'explique notamment par tous les éléments suivants :

  • recherche des contre-indications et connaissances du tableau clinique et antécédents, familiaux notamment, 
  • interrogatoire sur le mode de vie : travail nuit/ jour pour la fréquence de prise, partenaire fixe ou non, etc.
  • l'information doit être éclairée et la patiente doit avoir connaissance de toutes les solutions possibles afin de choisir une contraception qui leur correspondra le mieux, cela est d'autant plus vrai pour la pilule qui est un traitement dont l'observance et la prise doit être minutieuse afin de s'assurer d'une efficacité
  • elle doit aussi être avertie des éventuels effets secondaires
  • la délivrance d'une information sur la prévention des ist dont la pilule ne protège pas
  • l'éventuel partenaire peut être impliqué dans le processus si la femme le désire 

 

Focus contre-indications 

Les contre indications sont fonction du type de pilule (pilule progestative ou oestroprogestative - OP). Pour les OP, des facteurs de risques tels qu'un diabète, des migraines avec aura, une hypertension artérielle ou un antécédent de thrombose amène en général le médecin ou la sage-femme à opter pour une autre contraception. D'autres pathologies comme une maladie cardiovasculaire ou un cancer évolutif sont également incompatibles avec la pilule, qui seront recherchées lors d'une consultation initiale. 


Sources :
- Contraception : prescriptions et conseils aux femmes, Haute Autorité de santé, Recommandation de bonne pratique, 17 septembre 2019
- Contraception : dispositifs et remboursements, Assurance maladie, 10 mai 2022
- La contraception, Collège National des Gynécologues et Obstétriciens Français