L'équipe médicale MEDADOM mardi 9 février 2021

Quels motifs sont adaptés pour consulter un médecin en vidéo ?

La téléconsultation est la possibilité pour un patient de consulter un médecin en vidéo à distance. L'épidémie de COVID-19 a été à l’origine d’un essor fulgurant de l’usage de ce nouveau mode de soins dans un contexte de confinement. La téléconsultation s’est imposée comme une solution d’accès à une médecin sans se déplacer et sans prendre de risques. De facto, le nombre de téléconsultations pris en charge par l’Assurance maladie a été multiplié par 8 en passant de 10 000 téléconsultations chaque semaine début mars à près de 500 000 la semaine du 23 mars. Dans quels cas consulter en vidéo ?


Quelles maladies peuvent être traitées en téléconsultation ?

 

La consultation d’un médecin en vidéo est possible pour tous les patients (âgés de plus de 3 ans avec MEDADOM). Dans une grande majorité des cas sauf pour les urgences engageant le pronostic vital ou lorsque le diagnostic nécessite une palpation ou manipulation physique, une consultation en vidéo est possible.  

Un médecin peut être sollicité en téléconsultation pour les affections aiguës ou toute urgence ressentie non vitale, par exemple si les signes d’une des maladies ci-dessous se manifestent :

  • coronavirus
  • affections ORL et pulmonaires : otites, bouchons d’oreille, rhume, grippe, angine, bronchite
  • troubles digestifs : gastro-entérite, gastrite 
  • infection urinaire (cystite) 
  • autres affections : affections de la peau (éruptions cutanées, piqûre d’insectes, eczéma), allergies, affections ophtalmiques légères 
  • le renouvellement d’ordonnance dont le renouvellement de pilule contraceptive est également possible à l’issue d’une téléconsultation

Le recours à la téléconsultation est également possible en cas de besoin d’un conseil médical.

 

Dans quels cas n’est-il pas recommandé de téléconsulter ?



Certaines situations médicales ne se prêtent pas à la consultation d’un médecin en vidéo, particulièrement en situation d’urgence vitale ou lorsqu’une manipulation physique est requise par le médecin pour établir un diagnostic.

1. La téléconsultation n’est pas possible dans les cas suivants (liste non exhaustive) :

La situation est urgente et engage le pronostic vital :

  • accidents causant un traumatisme : accident de la route, chutes, accidents domestiques 
  • accident-vasculaire cérébral (AVC)
  • infarctus du myocarde (crise cardiaque)
  • embolie pulmonaire
  • intoxication par des produits toxiques ou chimiques 
  • brûlure au 3ème degré
  • une infection qui s’étend qui se caractérise par une fièvre très élevée >39°C : pyélonéphrites, péritonite, pneumopathies voire septicémie 

Soyez attentifs aux signes d’alertes d’altération de l’état général : 

  • difficulté à respirer
  • douleur très intense sur une partie donnée du corps : particulièrement une douleur intense dans la poitrine qui peut annoncer un AVC
  • saignements importants
  • signes d’atteinte cérébrale : désorientation, état d’inconscience, paralysie
  • brûlure importante, douleur intense dans la poitrine, cyanose, sans des les vomissements ou les selles    

Si vous présentez un ou plusieurs symptômes, vous êtes probablement dans une situation urgente qui exige un recours aux urgences. Dans ce cas, la consultation d’un médecin en vidéo n’est pas appropriée. 

2. La situation demande un examen clinique, une manipulation physique, une palpation ou un traitement rapide, c’est notamment le cas (liste non exhaustive). 
  • des fractures
  • des accidents domestiques
  • des appendicites  
  • occlusion intestinale

Si le médecin estime que le motif n’est pas adapté à une consultation vidéo, il vous orientera vers une consultation en cabinet ou aux urgences. 

Tout ce que vous devez savoir sur la téléconsultation.

En cas de doute sur votre situation médicale, il est recommandé de demander l’avis d’un médecin. Les médecins partenaires sont disponibles.