L'équipe médicale MEDADOM vendredi 30 avril 2021

Quand le digital se met au service des personnes à mobilité réduite

En 2017, on dénombrait 850 000 personnes à mobilité réduite en France. À l'occasion de la journée mondiale de la mobilité et de l'accessibilité du 30 avril, MEDADOM revient sur quelques solutions connectées qui existent pour aider les personnes ayant des enjeux de mobilité dans leur quotidien.

Le saviez-vous ? Par personne à mobilité réduite, on entend les personnes handicapées, mais également toutes les personnes ayant des difficultés à se déplacer de manière ponctuelle (par exemple une femme enceinte) ou définitive (handicap moteur, etc). 

Tous nos articles de blog ici.

l'accessibilité des personnes à mobilité réduite facilité par le digital



État des lieux de la mobilité et de 
l'accessibilité

Selon un étude menée par l'AFP France Handicap sur le grand public, dont les résultats ont été rendu publics en janvier 2020, "9 personnes sur 10 éprouvent des difficultés dans leurs déplacements au quotidien", ce phénomène étant encore plus important dans la grande métropole de Paris. L'étude révèle que 70% des personnes en fauteuil roulant ou en béquilles ont eu des difficultés à trouver un logement "adapté à leurs besoins". 

Ce constat est d'autant plus surprenant que la législation impose pourtant des normes d'accessibilité pour les personnes à mobilité réduite dans les lieux publics, les normes "PMR", obligatoires depuis le 1er janvier 2015.



Le digital utile au quotidien des personnes à mobilité réduite


Applications connectées novatrices


Les applications généralistes s'adaptent pour répondre aux enjeux des personnes à mobilité réduite. On peut notamment évoquer Google Maps qui s'est doté en 2020 d'une fonctionnalité qui indique les lieux accessibles aux personnes à mobilité réduite, qui sont représentés par un fauteuil roulant sur les cartes (source : La Depeche.fr)

Globalement, de nombreuses applications se développent à destination de personnes souffrant de différents handicaps, physique ou moteur, comme pour l'autisme. D'autres applications spécifiques ont vu le jour, qui peuvent faciliter le quotidien des personnes à mobilité réduite comme :

  • streetco : à l'instar de l'application Waze qui indiquent les difficultés rencontrer sur un trajet, les utilisateurs partagent les "obstacles" mais également les lieux accessibles rencontrés sur les chemins empruntés, les personnes à mobilité réduite ont ainsi une vision globale de leurs itinéraires et peuvent anticiper les difficultés
  • audiospot : l'application donne des informations pratiques sur les déplacements 
  • justbipassistance est une application du groupe Total qui permet aux personnes à mobilité réduite d'avertir de leur arrivée dans une station essence (1000 stations équipées) 


Des objets connectés qui se développent

Les objets connectés classiques peuvent aider les personnes à mobilité réduite. Mais d'autres objets connectés ont été développés et peuvent révolutionner la vie des personnes concernées. On peut citer seeing AI : grâce à une paire de lunettes connectées et une application associée, les aveugles et malvoyants peuvent obtenir une description du monde qui les entoure. Par exemple, l'application, grâce à l'intelligence artificielle, peut décrire les personnes à proximité ou lire un menu au restaurant.


La téléconsultation : un outil pratique pour les personnes à mobilité réduite

La téléconsultation, ou consultation à distance, est adaptée aux personnes à mobilité réduite.

Pour un diagnostic précis grâce à des objets connectés, des bornes de téléconsultations MEDADOM sont également proposées en pharmacie et en mairies et répondent aux normes PMR.