L'équipe médicale MEDADOM jeudi 28 avril 2022

Vaccin contre le tétanos : les infos à connaître


Selon Santé Publique France, le tétanos reste une maladie à faible incidence en France grâce au vaccin contre le tétanos. Entre 1 et 10 cas ont par conséquent été recensés chaque année entre 2012 et 2020, toujours selon Santé Publique France. Le tétanos touche principalement les personnes âgées dont la vaccination n’est pas à jour, ainsi que les enfants.

Qu'est-ce que le tétanos ? Pourquoi est-il important de s'en protéger ? Quelles sont les modalités du vaccin du tétanos, obligatoire depuis 1940 ?


Retrouvez tous nos articles santé ici.

vaccin tétanos : quand faut-il le faire ?

 

Qu'est-ce que le tétanos ?


Définition du tétanos

Le tétanos est une infection grave provoquée par la bactérie Clostridium tetani que l’on retrouve en nombre dans notre environnement, notamment dans les sols et les objets rouillés. L’infection a lieu en cas de blessure, de coupure ou de plaie bénigne et nécessite une prise en charge rapide. La maladie n’est pas contagieuse. Si la vaccin contre le tétanos a permis de réduire drastiquement l’incidence du tétanos, il reste problématique dans plusieurs régions du monde à faibles revenus ainsi que dans les zones où les accouchements sont réalisés dans des conditions d’hygiène sommaires.



Symptômes du tétanos 

En cas de tétanos, la période d’incubation oscille entre 3 et 21 jours (en moyenne 15 jours) après la contamination selon l’Organisation mondiale de la Santé. Du côté des symptômes, le tétanos se manifeste par :
  • l’apparition de crampes au niveau des mâchoires
  • des spasmes musculaires sur la partie inférieure du corps (abdomen et dos)
  • de la fièvre et des frissons associés
  • des difficultés à avaler
  • des maux de tête
  • une modification de la tension artérielle peut aussi être présente.


Le diagnostic repose sur la clinique, aucun examen biologique ne sera nécessaire.

 

Peut-on guérir du tétanos ? 


Cette pathologie peut se dégrader et même devenir mortelle sans prise en charge, d'où l'importance de suivre le calendrier du vaccin contre le tétanos. Le traitement doit se faire en milieu hospitalier et en urgence avec administration de différents médicaments : immunoglobuline antitétanique humaine, antibiotiques et autre médicaments symptomatiques (antalgiques pour la douleur, antispasmodiques) 

Notons que le tétanos ne confère pas d’immunité naturelle et que la maladie peut être de ce fait contractée plusieurs fois dans une vie. Ainsi, le seul moyen de protection aujourd'hui est le vaccin du tétanos. 

 

 

 

Vaccin tétanos : mode d'emploi 

 

Le tétanos peut toucher toutes les personnes qui ne sont pas à jour au niveau de la vaccination, quel que soit son âge. Le vaccin contre le tétanos existe depuis près de 70 ans et à démontré son efficacité au regard du peu de cas recensés en France depuis son existence.

Le vaccin contre le tétanos est le plus souvent intégré dans un vaccin combiné Diphtérie-Tétanos-Poliomyélite (DTP) qui fait partie des vaccinations obligatoires. Il doit être prescrit par un médecin.

 


Vaccin tétanos : quand faut-il le faire ? 

 

Celui-ci est réalisé en primo-vaccination chez les nourrissons à 2 mois, suivie d’une seconde injection à l’âge de 4 mois. Un rappel est ensuite administré à 11 mois, à 6 ans puis entre 11 et 13 ans. Le vaccin contre le tétanos est obligatoire depuis 1940 en France et a permis de réduire drastiquement le nombre de cas détectés depuis sa mise en place. Les effets secondaires sont rares, en général limités à une réaction au point d'injection.

 

Une fois l’âge adulte atteint, un rappel du vaccin contre le tétanos doit avoir lieu à 25, 45 et 65 ans, puis tous les 10 ans. Chez les adultes non vaccinés à l’enfance, la primo-vaccination s’effectue en 2 injections à 2 mois d’intervalle. Un rappel est ensuite administré 8 à 12 mois plus tard puis adapté en fonction de l’âge.

 

Le vaccin contre le tétanos ainsi que les rappels administrés tous les 10 ans sont obligatoires dans certaines professions. C’est par exemple le cas des militaires, du personnel des services de secours et d’incendie, du personnel évoluant dans les établissements pénitentiaires ou encore du personnel médico-social. La vaccination du tétanos concerne aussi le secteur funéraire ainsi que toute autre profession dite à risque.

 

Donnée : La couverture vaccinale mondiale du vaccin du tétanos atteignait 86% pour les nourrissons en 2016, selon l'Organisation mondiale de la Santé (OMS).

 


Comment savoir si est bien immunisé contre le tétanos ? 

 

Si vous vous ne souvenez plus si vous avez été vacciné et quand, reportez-vous à votre carnet de santé ou votre carnet de vaccination. En cas de doute et face à une grosse plaie, le vaccin contre le tétanos vous sera proposé. Pour éviter une revaccination, certains services d'urgences sont équipés de tests rapides. 


Un doute sur la vaccination ? Vous pouvez effectuer une téléconsultation avec MEDADOM si aucun médecin n'est disponible.

Sources :