bg-office-working-unsplash

Maux de tête : caractéristiques, causes et traitement
Découvrez quels sont les différents maux de tête, leurs causes possibles et comment les soulager efficacement et rapidement.

Les maux de tête se divisent en plusieurs types et peuvent toucher aussi bien les adultes que les enfants. Très fréquents, on estime que près de la moitié de la population a ressenti au moins une fois dans l’année une crise de céphalée. Découvrez quels sont les différents maux de tête, quelles sont leurs causes possibles et comment les traiter et prévenir leur apparition.

Quels sont les différents maux de tête et leurs symptômes ?

 

Douleur aiguë ou lancinante, d’un seul côté ou des deux… Les maux de tête peuvent se manifester de plusieurs façons selon leur type et leurs causes.

Aussi appelé céphalée, le mal de tête touche toutes les catégories de population, adultes comme enfants, peu importe l’âge ou le sexe. Il peut arriver de façon brutale, être chronique ou revenir de manière épisodique, et toucher plusieurs zones (tempes, douleur localisée…). On caractérise ainsi les maux de tête selon leur localisation, les conditions de déclenchement de la crise, leur durée et leur intensité ainsi que la présence ou non d’autres symptômes comme de la fièvre ou des nausées.

 

 

Migraine

 

Si j’ai la migraine, je peux ressentir un mal de tête d’intensité forte à modérée, caractérisé par une douleur unilatérale accompagnée d’une sensation de pulsation à l’intérieur de la tête. Ce type de mal de tête peut durer de quelques heures à quelques jours, et je peux faire des crises plusieurs fois dans l’année ou plusieurs fois par semaine. En cas d’apparition de maux de tête du type migraine, je peux ressentir des crises tout au long de ma vie. 

Je suis plus à risque de faire des migraines si je suis en pleine adolescence, que je suis une femme ou si mon âge est compris entre 35 et 45 ans.

 

 

Céphalée dite de tension

 

Mal de tête le plus courant, la céphalée de tension touche de nombreuses personnes et peut être chronique. On parle de céphalée chronique lorsque les maux de tête apparaissent plus de 15 jours par mois. Les causes des céphalées de tension sont encore assez mal connues, mais le stress et les tensions au niveau des cervicales semblent représenter des causes possibles de l’apparition de ce type de mal de tête.

Les symptômes des maux de tête de type céphalée de tension sont différents de ceux de la migraine : en cas de crise, je peux ressentir une sensation d’oppressement tout autour de la tête, qui se prolonge jusqu’au cou ou qui part du cou pour remonter jusqu’à la tête. Leur durée peut aller de quelques heures à plusieurs jours.

Comme pour les migraines, je suis plus à risque de développer des céphalées de tension si 

je suis en pleine adolescence et que je suis une femme en raison de facteurs hormonaux.

 

 

Algie vasculaire de la face

 

Beaucoup moins fréquente que la céphalée de tension et la migraine, l’algie vasculaire de la face se manifeste par des maux de tête récurrents et fréquents, rapides mais de forte intensité, localisés dans ou autour d’un œil. Celui-ci entraîne une rougeur, des larmoiements, mais également un écoulement nasal ou une congestion nasale. Mal de tête rare, l’algie vasculaire de la face touche moins d’un adulte sur 1000 et semble concerner davantage les hommes à partir de 20 ans.

 

 

Céphalée médicamenteuse

 

Dernier type de mal de tête possible : la céphalée médicamenteuse. Comme son nom l’indique, celle-ci est causée par une surconsommation de médicaments destinés à soulager les maux de tête, prolongée dans le temps et qui entraîne l’effet inverse recherché.

Elle est plutôt fréquente, puisqu’il s’agit du second type de mal de tête le plus souvent rencontré. La céphalée médicamenteuse se caractérise par une douleur persistante et oppressante, qui peut être accentuée au réveil. Comme les autres types de maux de tête, je suis plus à risque d’y être confrontée si je suis une femme.

En règle générale, les différents maux de tête n'entraînent pas de complications particulières. Cependant, un mal de tête persistant ou très intense doit amener à consulter rapidement un médecin : le mal de tête peut en effet être le symptôme d’une maladie ou d’un trouble plus grave. Votre médecin procédera alors à des analyses plus poussées afin de poser un diagnostic et vous apporter le traitement adéquat.



 

Les causes des maux de tête 

Les maux de tête peuvent être un symptôme de la covid

 

Les causes des maux de tête sont encore assez mal connues. Plusieurs facteurs de risque semblent néanmoins favoriser leur apparition. C’est par exemple le cas si je ressens du stress ou de la fatigue, que je consomme régulièrement de l’alcool ou en quantité importante, que je consomme trop de café ou au contraire que je n’en bois plus du tout de façon brutale, que j’ai des lunettes qui ne sont plus adaptées à ma vue ou que j’ai des troubles de la vision naissants de type myopie.

Je suis également plus à risque d’avoir différents maux de tête si je vis dans un environnement bruyant, que j’ai des problèmes au niveau des cervicales ou que je suis en pleine période de changement hormonal. 

Si les symptômes persistent au-delà de 3 jours, que les maux de tête deviennent intenses ou qu’ils sont accompagnés d’autres manifestations comme de la fièvre, des vomissements, une raideur de la nuque, une sensation de malaise général ou des convulsions, je prends rendez-vous avec un médecin sans attendre.

 

Maux de tête et COVID-19

Le mal de tête fait partie des symptômes du virus de la COVID-19 aux côtés de la fièvre, de la toux sèche et de la fatigue principalement. Une personne sur cinq touchée par le virus souffre de maux de tête, qui peuvent être légers ou au contraire intenses. Attention dans ce cas à ne pas prendre de médicaments de type ibuprofène qui peuvent accentuer les symptômes.

Si vous ressentez un mal de tête accompagné d’autres symptômes caractéristiques de la COVID-19, consultez rapidement un médecin. Limitez les contacts au maximum et respectez scrupuleusement les gestes barrières pour limiter la propagation du virus en cas de contamination.

 

Comment soulager les maux de tête et quels médicaments prendre ?

 

En cas d’apparition des maux de tête, plusieurs solutions s’offrent à moi pour les soulager rapidement et efficacement :

 

Mettre en place certains réflexes

Des médicaments pour les maux de tête peuvent soulager

 

Des maux de tête surviennent ? J’agis dès le début de la crise en prenant au plus tôt un médicament adapté de type paracétamol ou aspirine si je n’ai pas de contre-indication particulière. Je m’allonge si je le peux, de préférence dans une pièce calme et sombre. Si la douleur irrigue le cou, je peux également pour me soulager appliquer sur ma peau une compresse froide ou prendre une douche ou un bain chaud. Si le mal de tête est lié à des troubles oculaires et a lieu pendant ma séance de travail sur ordinateur, je fais une pause loin des écrans et je me repose les yeux quelques minutes si cela est possible. 



Prendre des médicaments adaptés aux maux de tête

 

Le traitement des différents maux de tête repose sur la prise de médicaments ciblés à base de paracétamol ou d’aspirine. Ils peuvent être pris en automédication, toujours en respectant les indications et les doses recommandées. Rappelons qu’une consommation excessive peut à terme accentuer les symptômes de façon prolongée.

 

D’autres médicaments peuvent aussi m’être prescrits par mon médecin en cas de maux de tête répétés ou de migraines. Ils s’utilisent principalement en prévention et doivent être pris de façon quotidienne sur une durée définie au préalable par le professionnel de santé. Il s’agit dans ce cas de médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens, d'antidépresseurs tricycliques ou encore de relaxants musculaires.

 


Tester des alternatives naturelles pour soulager les douleurs

 

Pour soulager les maux de tête légers et peu fréquents, je peux également essayer d’autres alternatives comme les plantes (camomille, menthe poivrée...) ou la caféine consommée modérément. Dans tous les cas, je demande conseil au préalable à mon médecin pour éviter tout effet secondaire ou contre-indication.



Prévention des maux de tête

 

La prévention des maux de tête repose sur la prise d’un traitement de fond, prescrit par mon médecin si ceux-ci sont trop fréquents ou trop invalidants. Pour éviter les maux de tête au quotidien, je peux également adopter quelques règles d’hygiène de vie : rester à l’écart du stress, prendre le temps de me reposer, réduire ma consommation d’alcool ou de café de façon progressive ou encore faire des pauses régulières si je travaille devant un écran. SI je porte des lunettes, je veille à consulter au moins 1 fois par an mon ophtalmologue, afin de vérifier si celles-ci sont toujours adaptées à ma vue. Si j’ai des problèmes au niveau des cervicales, je veille aussi à utiliser des équipements ergonomiques au bureau comme à la maison pour limiter les tensions.

 

Vous avez régulièrement des maux de tête et souhaitez consulter rapidement un médecin ? Inscrivez-vous sur la plateforme MEDADOM pour bénéficier d’une consultation en moins de 10 minutes avec un médecin agréé à l’Ordre des Médecins.

 

Sources :