L'équipe médicale MEDADOM lundi 8 février 2021

COVID-19 : Tour d’horizon des vaccins autorisés et en développement

L’ampleur de la pandémie à laquelle est confrontée la planète depuis début 2020 a fortement accéléré la recherche, la conception et la production des vaccins. L’agilité des acteurs impliqués est sans précédent et peut s’expliquer par différents facteurs : engagement, investissements humains et financiers.  Retrouvez les informations pratiques sur la vaccination dans cet article et tous nos articles au sujet de la COVID-19 ici

Quels sont les vaccins autorisés en France et pour quelle efficacité ?

 

Au 15 mars 2021, 4 vaccins sont autorisés en France (attention le vaccin d'Astrazeneca est temporairement suspendu) :

  • le vaccin Pfizer/BioNTech ©Comirnaty (laboratoire allemand et américain) qui possède un taux d'efficacité de 95%
  • le vaccin de Moderna (laboratoire américain) efficace dans 94,1% des cas
  • le vaccin Janssen du groupe Johnson & Johnson revendique une efficacité de 67% et présente l'avantage notable de ne nécessiter qu'une seule dose
  • le vaccin d’AstraZeneca (laboratoire britannique)
    Attention : le 15 mars, le gouvernement a décidé de suspendre la vaccination avec ce produit en attendant la décision d'étude complémentaire par l'Agence européenne du médicament (EMA).
    Alors que fin janvier la Haute autorité de santé (HAS) avait émis un avis sur le vaccin britannique qui préconisait que le vaccin de réserver ce vaccin aux personnes de moins de 65 ans, il avait été depuis puis peu autorisé également pour les 65-75 ans. Il revendique une efficacité de 60%. Ses effets indésirables font parler d'eux notamment  certains cas relevés de thromboses dans les pays européens (une seule corrélation avérée entre thrombose et vaccin AstraZeneca en France).

 

 

Quels sont les vaccins en cours de développement ?

D’autres vaccins sont à l’étude, parmi eux, on peut citer :
  • le vaccin Spoutnik-V (Russie) serait efficace à 91%, déjà autorisé dans plusieurs pays.
  • le vaccin CoronaVac est développé par le laboratoire Sinovac (Chine). Les études sont discordantes quant à l’efficacité du vaccin.

Pourquoi le vaccin de Sanofi n’est-il pas encore prêt ?

La conception d’un vaccin depuis la recherche à la mise sur le marché nécessite plusieurs années et des investissements importants. En effet, trois phases composent les études cliniques qui permettent autant de confirmer la tolérance et l’efficacité du produit que d’en mesurer les effets secondaires.

Le laboratoire français Sanofi développe actuellement deux vaccins en partenariat avec le britannique GSK qui ont de modes de fonctionnement différents :
  • le vaccin avec adjuvant à base de protéines recombinantes : les résultats de la phase I et II n’étant pas satisfaisants pour les adultes de plus de 49 ans, une phase IIb débutera prochainement.
  • un vaccin à ARN messager : les essais cliniques de phase I et phase II devraient être initiés prochainement. 

Le fabricant Français a pris le parti-pris de proposer un vaccin le plus efficace possible en prenant toutes ses précautions sur les effets secondaires possibles. Cela explique notamment le fait que son vaccin ne sera pas prêt avant le dernier trimestre 2021.

Une question ? Demandez conseil aux médecins partenaires MEDADOM en ligne.