L'équipe médicale MEDADOM 15 févr. 2021 18:22:40 Temps de lecture : 5 min

Vaccination COVID-19 : infos pratiques à connaître

Au 13 février 2020, 2,2 millions de Français avaient reçu au moins une dose de vaccin un mois et demi après le lancement de la campagne de vaccination contre la COVID-19 (données de Santé Publique). La France est engagée dans une campagne de vaccination dont les doses arrivant au compte-gouttes, imposant la mise en place d’un schéma vaccinal précis. Difficile de s’y retrouver parmi toutes les indications ! MEDADOM vous aide à y voir plus clair dans cet article. Découvrez les informations médicales à connaître.


Quelles sont les conditions pour se faire vacciner ?

Tour d'horizon des vaccins autorisés dans cet article.
La vaccination n'est pas obligatoire. Les personnes vulnérables sont prioritaires pour recevoir l'injection. Si vous répondez aux critères de priorité selon le calendrier vaccinal, aucune prescription n'est nécessaire et une prise en charge est assurée à 100% par la Sécurité sociale. Aucune avance de frais n'est à prévoir puisqu'un décret du 1er janvier 2021 supprime la participation forfaitaire. En revanche, les patients n'entrant pas dans cette catégorie ou considérés "à très haut risque" par leur médecin traitant devront se munir d'une prescription.
Découvrez les vaccins autorisés dans cet article et les effets secondaires possibles.

La consultation pré-vaccinale permet de recueillir le consentement et de s'assurer que les conditions médicales sont réunies.

Quand puis-je me faire vacciner ?

Un calendrier vaccinal a été établi par le gouvernement :

  • peuvent accéder à la vaccination : les résidents d'Ehpad, d'USLD, les personnes handicapées en établissements spécialisés, les personnels de santé et pompiers et aides à domiciles de 50 ans et plus ou présentant des risques, les personnes de 75 ans et plus
  • à partir de mars : les personnes de 65 à 74 ans
  • puis : toute personne non citée ci-dessus

Seules les personnes de moins de 65 ans peuvent recevoir le vaccin d'Astrazeneca.
La France espère avoir reçu 22 millions de doses fin mars.

Suis-je prioritaire si j’habite en Moselle ?

Du fait de la recrudescence du cas de variants en Moselle, Olivier Véran a annoncé dimanche 14 février approvisionner le département avec 30 000 doses supplémentaires du vaccin Pfizer, à destination prioritairement du personnel soignant puis des personnes de plus de 75 ans. 

Où se déroule la vaccination ?

Des centres de vaccination dédiés ont ouvert partout en France : 833 étaient opérationnels au 15 janvier. Les rendez-vous peuvent s’effectuer par téléphone au 0800009110.

Suite à un récent avis de la Haute Autorité de santé, les médecins libéraux, pharmaciens et sages-femmes devraient prochainement pouvoir vacciner. 

Quid du passeport vaccinal ? 

Aucun "passeport" vaccinal n'est prévu à ce jour pour les Français. Toutefois, certains pays 
L'Islande a déjà produit des certificats de vaccination. D'autres pays (Grèce, Hongrie, Suède, Danemark) ont également annoncé des passeports vaccinaux.

Toutefois, de nombreux pays demandent un test négatif pour entrer sur leur territoire.