L'équipe de rédaction MEDADOM lundi 27 juin 2022

Quelle est cette recette miracle pour arrêter de fumer ?

 

HubSpot Video

 

Les chances de réussir un sevrage tabagique sont habituellement faibles, de l’ordre de 3 à 7%. Pourtant, de simples astuces vous permettent d’augmenter considérablement vos chances d’arrêter de fumer définitivement. Découvrez lesquelles dans cet article.



Quels sont les bienfaits de l'arrêt du tabac ?

 

Arrêter de fumer présente de nombreux bienfaits pour votre budget mais aussi pour votre santé physique et mentale.

 

Quels sont les bienfaits de l'arrêt du tabac sur mon porte-monnaie ?

 

Le plus évident et le plus rapidement observable, le bénéfice financier est une des motivations les plus évoquées pour arrêter de fumer. Si vous avez encore des doutes, prenez deux minutes pour calculer les économies que vous pourriez réaliser en arrêtant de fumer. Une calculatrice des économies est disponible sur Tabac info service.

 

Quels sont les bienfaits de l'arrêt du tabac sur ma santé physique ?

 

Vous pouvez améliorer rapidement votre capital santé en arrêtant de fumer :

  • En faisant chuter votre risque de développer un cancer ou une maladie cardiovasculaire
  • En améliorant votre capacité respiratoire pour plus de souffle
  • En retrouvant également vos sens : l’odorat et le goût
  • En redonnant à votre peau une nouvelle jeunesse, un meilleur teint
  • En retrouvant votre forme physique, et en rendant votre corps plus résistant
  • En améliorant la qualité de votre sommeil, de votre sexualité, de votre digestion…

 

 

Quels sont les bienfaits de l'arrêt du tabac sur ma santé mentale ?

 

conseils pour arrêter de fumer


Arrêter de fumer p
résente également de nombreux bénéfices pour votre moral. Après une période de sevrage qui peut être compliquée, vous retrouverez une tranquillité en voyant les symptômes de manque diminuer peu à peu puis disparaître.

 

Souvenez-vous que c’est le manque de nicotine qui entraîne une frustration et une obsession pour la cigarette. Ainsi, n’hésitez pas à utiliser des patchs pour arrêter de fumer, ou tout autre substitut nicotinique qui vous permettra de tenir bon.

 

Vous retrouverez en quelques mois un fonctionnement dopaminergique normal qui vous permettra d’appréhender la vie sans contrainte, libéré de cette addiction. Vos capacités de concentration, votre productivité et votre attention en seront augmentées.

 

 

Comment arrêter de fumer ? 

 

Arrêter de fumer est possible mais doit découler d’une vraie volonté de votre part. La réflexion vers un sevrage tabagique prend parfois du temps, et ce n’est pas grave : il vaut mieux avoir bien pris le temps de vous y préparer afin d’améliorer les chances de succès.



Pourquoi est-on dépendant à la cigarette ?

 

Pour bien comprendre comment arrêter de fumer, il faut d’abord être en mesure d’en identifier les causes. Et si le sevrage est si difficile, c’est bien parce que la consommation est alimentée par une dépendance à la substance active du tabac : la nicotine, dont le pouvoir addictogène est très important.

 

En agissant directement sur le système de la récompense de votre cerveau, la nicotine va enclencher une libération anormale de dopamine : c’est l’hormone du plaisir. C’est la libération de dopamine qui vous donne cette impression de bien-être quand vous fumez.

 

Ainsi, le manque de nicotine est en réalité une demande de votre corps de stimuler encore et encore votre système dopaminergique. Si vous souhaitez arrêter de fumer, il faut vous préparer à ce manque de nicotine qu’il faudra gérer ou combler autrement de manière temporaire grâce aux substituts nicotiniques. Ces derniers permettent de progressivement réhabituer votre corps à retrouver un fonctionnement dopaminergique normal.



Quel est le moyen le plus efficace pour arrêter de fumer ? 

 

La meilleure façon d’arrêter de fumer est de se faire conseiller et guider dans cette démarche. Un accompagnement par un professionnel de santé, et notamment un tabacologue augmente considérablement vos chances de succès. Être accompagné, même de manière ponctuelle, augmente de 50% vos chances de rester abstinent à long terme.

 

Vous souhaitez consulter un médecin sans rendez-vous ?

Pas de rendez-vous ? Pensez à la téléconsultation !

 

 

Les substituts nicotiniques (patchs, gommes à mâcher, pastilles à sucer, spray à inhaler, etc.) représentent le traitement de première intention le plus efficace pour un sevrage tabagique. Par exemple, les patchs fonctionnent pour arrêter de fumer en diffusant progressivement de la nicotine dans votre corps, permettant ainsi de remplacer le tabac et combler le manque physique.

 

La cigarette électronique est également un mode de substitution nicotinique très efficace que vous pouvez utiliser pour arrêter de fumer. Ce faisant, restez vigilant car votre objectif initial est de recourir temporairement à la cigarette électronique pour arrêter, et pas de déplacer votre addiction vers un autre produit. Surtout, sachez que le plus important pour votre santé à long terme est de ne pas cumuler consommation de tabac et de cigarette électronique. En effet, dans ce cas vous cumuleriez aussi les risques de ces deux produits pour votre santé.

 

Parmi les solutions non médicamenteuses, l’acupuncture et l’hypnose pour arrêter de fumer ont montré des effets positifs chez de nombreux patients, mais leur efficacité est très dépendante de votre réceptivité à ces techniques. Si vous voulez essayer l’hypnose ou l’acupuncture pour tenter de vous libérer rapidement du tabac, vous pouvez en parallèle avoir recours aux substituts pour maximiser vos chances de succès.

 

L’ensemble de ces techniques, tout comme les substituts nicotiniques ou la cigarette électronique, ne fonctionnent que si elles vous correspondent. Vous l’aurez compris, votre meilleur et premier allié pour arrêter de fumer, c’est avant tout votre motivation.

De nombreux livres explorent également les méthodes d'arrêt du tabac. On peut notamment citer le best-seller d'Allen Carr. Sa méthode se fonde sur la déconstruction de la dépendance psychologique. 



Quelle est la durée moyenne du sevrage tabagique ?

 

La période de sevrage avant de retrouver votre liberté face au tabac va dépendre de plusieurs éléments, notamment de votre passif avec le tabac et de la stratégie choisie pour arrêter de fumer. En utilisant les substituts nicotiniques, comptez minimum 3 mois pour que la dépendance à la nicotine diminue de 90%. Au bout de cette période, vous pouvez continuer à être abstinent sans avoir besoin (ou très peu) de nicotine.

 

En ayant eu recours à l’hypnose, certains patients peuvent supprimer le manque en quelques heures, bien que cette technique soit très variable d’une personne à l’autre.

 

Le meilleur conseil pour vous aider à arrêter de fumer sans rechuter, est de toujours vous considérer vous-même non pas comme un ancien fumeur, mais comme un abstinent à vie. Cela vous permettra de ne jamais baisser votre garde. Gardez en tête qu’à titre préventif, il est possible d'utiliser des substituts nicotiniques, même après plusieurs années d’abstinence, afin d'anticiper des périodes à risque de rechuter (stress, changement de travail, etc.).

 

 

 

 

Sources :