L'équipe médicale MEDADOM mercredi 29 septembre 2021

Maladies cardiovasculaires : préservons notre cœur !

Première cause de décès dans le monde, l'ensemble des maladies cardiovasculaires représenterait 31% de la mortalité mondiale totale selon l'Organisation mondiale de la Santé (OMS). Il s'agit d'ailleurs de la 1ère cause de mortalité chez la femme selon Santé Publique France. La journée mondiale du cœur est l'occasion de revenir sur les différentes pathologies cardiovasculaires et sur la prévention associée. 

Donnée (OMS, 2017) : 17,7 millions de décès dans le monde sont liés à des maladies cardiovasculaires.


Nos articles santé et recherche à retrouver ici.


Quelles sont les maladies cardiovasculaires ?

 

 

Maladies cardiovasculaires : liste

 

Quelles sont les maladies cardiovasculaires ?

On pense souvent à l'arrêt cardiaque ou à l'accident vasculaire cérébral (AVC) quand on parle de maladies cardiovasculaires. Or, ces évènements son en général soudains ou bien conséquents des maladies cardiovasculaires. Ces dernières regroupent plusieurs maladies qui vont toucher le cœur ou des vaisseaux sanguins afférents. On peut catégoriser les maladies cardiovasculaires comme suit : (source : Ministère des Solidarités et de la Santé) : 

Maladies cardiovasculaires Zones concernées
Cardiopathies coronariennes cœur
Maladies cérébrovasculaires cerveau
artériopathies périphériques jambes
cardiopathies rhumatismales muscle cardiaque et valves
thromboses veineuses / embolies pulmonaires potentiellement cœur et poumon en cas de migration
cardiopathies congénitales cœur (malformation)

 


Quelles sont les causes des maladies cardiovasculaires et comment évoluent-elles ?

 

Les vaisseaux sanguins vont en général être touchés par un phénomène d'arthrosclérose : un dépôt de lipides (une plaque d'athérome) qui peut mener à l'obstruction, la rupture ou la sclérose des vaisseaux concernés. Ces plaques peuvent se créer si vous possédez différents facteurs de risques (cf. paragraphe ci-dessous) . Toutefois, il existe d'autres causes comme des causes congénitales. 

Les maladies cardiovasculaires ne présentent en général pas de symptômes. Elles peuvent être révélées au décours d'un examen d'imagerie du cœur anormal comme un électrocardiogramme (ECG) ou une échographie cardiaque. On pourra parfois noter un souffle cardiaque, de la fatigue, un essoufflement. 

Malheureusement, il arrive régulièrement qu'une maladie cardiovasculaire soit découverte à l'issue d'un avc ou d'un infarctus du myocarde, mais pourrait également être un facteur favorisant l'apparition d'autres pathologies comme la maladie d'Alzheimer

Ces symptômes doivent vous alerter et vous mener à consulter un médecin directement aux urgences :

  • une forte douleur à la poitrine, soudaine ou d'installation progressive
  • un trouble de l'orientation, de l'équilibre, de la parole ou de la vision
  • une paralysie
  • de forts maux de tête
     

 

 

Prévention des maladies cardiovasculaires : un double enjeu



Prevention des facteurs de risques 


Les facteurs de risques de développer une maladie cardiovasculaire sont les suivants :
D'autres paramètres liés au mode de vie peuvent favoriser l'apparition de maladies cardiovasculaires comme le tabac, les insomnies ou encore le manque d'activité sportive

Ainsi, la prévention, inscrite dans le plan national "Priorité prévention" s'axe sur la prévention de ces risques d'apparition de maladie cardiovasculaire : alimentation équilibrée avec consommation raisonnable en lipides, en sel et en alcool, lutter contre le stress et le manque de sommeil, inciter à l'activité sportive et poursuivre les campagnes de prévention contre le tabagisme. 

 


Prévention de repérage et d'actions 


Sauver une vie en réparant des signes d'infarctus du myocarde et en agissant est également inscrit dans le plan de prévention du gouvernement avec des objectifs clairs :

  • que 80% de la population soit formée aux gestes de premiers secours tels que le message cardiaque et à l'utilisation du défibrillateur
  • installer des défibrillateurs dans des lieux accueillant du publics qui ne sont pas encore équipés, ce qui permet également de rassurer les patients atteints d'une maladie cardiovasculaire.
  • " Développer des outils de sensibilisation à la reconnaissance des symptômes des accidents aigus cardio-neurovasculaires et le recours au 15, ciblant les femmes et les populations vulnérables." (source : Ministère des Solidarités et de la Santé)

Retrouvez la vidéo de la dernière de la campagne de prévention de la Fédération Française sur les gestes qui sauvent face à un arrêt cardiaque de Cardiologie ici


Besoin de conseils ? Les médecins partenaire MEDADOM sont disponibles pour vous répondre !

 



Sources :
- Maladies cardiovasculaires, Ministères des Solidarités et de la Santé 
- Maladies cardiovasculaires, Organisation mondiale de la Santé
- Athérosclérose, Inserm