Skip to main content

Comment avoir des pensées positives ?

Développer des pensées positives est important pour développer un sentiment de bien-être durable, mais contrairement aux idées reçues, les pensées négatives (ou objectives) sont également des précieux alliés dans des moments précis de votre vie.

Découvrez comment améliorer votre positivité tout en ne tombant pas dans le piège d’un diktat du bonheur.

 

Vous avez besoin de consulter mais votre médecin n'est pas disponible ? Les médecins partenaires MEDADOM sont disponibles 7j/7.

 
 



Positivité : comment se débarrasser de la négativité ?

 

Essayez de vous rappeler de cinq événements marquants qui ont eu lieu dans votre quotidien la semaine passée. Vous vous rendrez peut-être compte que la majorité des événements dont vous vous souvenez sont des événements négatifs. C’est ce qu’on appelle le biais de négativité.

 

Biais de négativité : nous avons tous tendance à nous rappeler davantage des événements négatifs que des événements positifs.

 

La positivité n’est donc pas innée : en effet, il est normal (et humain) de tenter de repérer les signaux négatifs dans notre quotidien dans le but de prévenir un éventuel danger. Cependant, cette tendance peut rapidement s'étendre à d’autres sphères de la vie, et nous faire oublier le positif.

 femme tenant des batônnets de bois représentant des émotions et pensées positives

 

Quels sont les principes de la psychologie positive ?

 

La psychologie positive est une discipline à part entière de la psychologie qui a été conceptualisée par Martin Seligman. Elle vise à comprendre les mécanismes menant à un état de bien-être optimal.

La psychologie clinique, elle, a pour objectif de comprendre les troubles mentaux et la manière de les guérir. Ces deux champs de la psychologie sont donc complémentaires car, même si vous ne souffrez pas de dépression, cela ne veut pas dire que vous êtes positif et épanoui.

 

La psychologie positive est définie comme “l’étude des conditions et des processus qui contribuent à l'épanouissement et au fonctionnement optimal des gens, des groupes et des institutions” (source : Gable & Haidt, 2005).

 

Ce champ de la psychologie a permis de comprendre que la positivité était un concept qui pouvait se travailler. En revanche, cela ne signifie pas qu’il est enviable ni salutaire d’avoir des pensées positives en continu.

 

Qu'est-ce qu'une pensée positive ?

 

Il ne faut pas confondre la pensée positive en tant que courant pseudo-scientifique associé à la méthode Coué, de la pensée positive conceptualisée par la psychologie positive, courant scientifique.

Dans la méthode Coué, la pensée positive est un moyen de s'auto-persuader être de bonne humeur, et ce continuellement de manière à créer un état de bien-être et de bonheur. Ce mode de pensée est restrictif et assez culpabilisant car il postule que si vous n’êtes pas heureux, c’est que vous ne le souhaitez pas puisqu’il suffit de se forcer à être positif pour atteindre le bonheur.

 

Aucune étude n’a pu démontrer scientifiquement que la méthode Coué était fondée et efficace pour améliorer votre positivité.

 

À l’inverse, la psychologie positive en tant que courant scientifique a testé des hypothèses et a permis de valider des concepts clés. Par exemple, à l’inverse de la méthode Coué, les études de psychologie positive ont montré que trop de positivité peut vous faire prendre des risques en sous-estimant les dangers dans certaines situations. Ainsi, avoir des pensées plus objectives permet d’appréhender certains dangers.

 

Les médecins partenaires de MEDADOM vous accompagnent en téléconsultation, accessible sans rendez-vous très simplement depuis notre plateforme.

 

 

 

Comment avoir des pensées positives ?

 

Alors comment accroître ses pensées positivesDes exercices issus de la psychologie positive vous permettent de développer graduellement le nombre de pensées positives que vous aurez dans une journée.

 

Comment développer sa gratitude ?

 

Développer sa capacité de gratitude peut vous permettre de développer davantage de pensées positives et de réduire le stress.


Voici un exemple d’exercice en ce sens, le journal de gratitude :

  • Cet exercice consiste à relever tous les soirs avant de vous coucher trois événements agréables ou positifs que vous avez vécu au cours de votre journée.
  • Pour chacun d’entre eux, repérez et expliquez-en l’origine, à savoir ce qui vous a permis de vivre cet événement positif.

Les événements choisis peuvent être petits ou grands, importants ou non importants, tant qu’ils sont positifs.

 

Des études ont montré que tenir un journal de gratitude pendant une semaine avait des répercussions positives jusqu'à six mois en termes d'augmentation des émotions et des pensées positives.

 

Cet exercice est particulièrement intéressant car il vous permet de focaliser votre attention non pas sur le négatif comme chacun a tendance à le faire, mais sur les sources de plaisir dont vous disposez au quotidien.

 

Comment développer un sentiment d’humanité ?

 

Un autre exercice est celui du parcours d’objets :

  • Choisissez un de vos objets personnels.
  • Imaginez l’histoire de cet objet, à savoir l’ensemble des étapes qui ont permis qu’il soit là aujourd’hui, depuis sa matière première jusqu’à son arrivée en votre possession.

Prenez quelques minutes pour le faire. Vous pouvez réaliser cet exercice avec un aliment également.

 

Cet exercice vous permet de développer des pensées positives vis-à-vis du monde en prenant conscience que quoi que vous viviez, vous le devez en partie à d’autres personnes que vous-même. Cela développe chez vous un sentiment d’humanité commune : vous faites partie d’un tout où chacun a sa place et sa fonction, il n’y a pas de fonction ou de place moins utile que d’autre.

 



Sources :