bg-office-working-unsplash

Œdème de Quincke : définition, symptômes et traitement
Découvrez ce qu’est un œdème de Quincke, quels sont ses symptômes et comment le prévenir et le traiter.

L’œdème de Quincke fait partie de la famille des œdèmes, des troubles de la circulation sanguine qui provoquent des gonflements des tissus du corps.

Cette réaction de l’organisme peut découler de plusieurs causes et doit être traitée en urgence dans certains cas, bien qu’elle ne soit que temporaire (2 à 5 jours habituellement).

Qu’est-ce que l’œdème de Quincke ? Quels sont les autres types d’œdèmes ? Quels sont les traitements curatifs et préventifs de ces réactions physiologiques ? MEDADOM vous informe.

Qu’est-ce que l’œdème de Quincke ?

 

Également appelé angio-œdème, l'œdème de Quincke est une réaction du corps menant à un gonflement des couches profondes de la peau et des muqueuses. En apparence, la peau au niveau de la tête et du cou peut rougir et gonfler très rapidement.

Ce type de réaction de l’organisme fait suite à la sécrétion inhabituelle de substances en réponse à une exposition à un élément extérieur.

 

Symptômes de l’œdème de Quincke

la crise d’asthme : symptôme de l’œdème de Quincke

Les symptômes de l'œdème de Quincke peuvent varier selon les causes qui l’ont provoqué.

Ainsi, en cas d’œdème, je peux observer un gonflement très rapide accompagné de rougeurs et d’autres réactions allergiques comme une crise d’asthme. Je peux également voir apparaître de l’urticaire se propageant rapidement au niveau des paupières et des lèvres. L’œdème est principalement observé au niveau de la tête et du cou.

Cependant, il est possible de contracter un autre type d'œdème de Quincke pouvant atteindre ma gorge (larynx) et toucher également d’autres parties du corps comme mes pieds, mon ventre, mes organes génitaux externes, mon tube digestif ou mes mains. Je peux alors constater l’apparition de zones blanches, gonflées et douloureuses sur mon corps. Si la zone abdominale est touchée, l'œdème peut être accompagné de vomissements et d’intenses douleurs abdominales.

Plus généralement, en déclenchant un œdème de Quincke, il est possible que je puisse avoir des difficultés à respirer ainsi que des malaises digestifs.

 

 

Causes de l’œdème de Quincke

 

Plusieurs causes extérieures peuvent être à la source d’un œdème de Quincke. On en répertorie généralement trois :

  • L’œdème de Quincke allergique : en cas d’allergie alimentaire, médicamenteuse, au latex ou des suites d’une piqûre d’insecte, je suis susceptible de voir apparaître un œdème de Quincke en moins de deux heures du fait de la libération d'histamine. Une nouvelle exposition risque à l’avenir d’intensifier l’œdème de Quincke avec un risque de choc anaphylactique ;
  • L’œdème de Quincke non allergique : sans être allergique, je suis susceptible de déclencher une réaction inflammatoire de la peau et des muqueuses menant à un œdème de Quincke après avoir mangé certains aliments ou ingéré des médicaments particuliers (anti-inflammatoires non stéroïdiens…) ;
  • L'œdème angioneurotique : quand mon corps se met à produire de la bradykinine des suites d’un dysfonctionnement physiologique (enzyme C1 inhibiteur) ou de la prise de certains médicaments (enzyme de conversion, hypertension artérielle, contraceptif à base d’œstrogènes…), je peux déclencher un œdème de Quincke. Cet œdème angioneurotique peut subvenir régulièrement de façon imprévisible en réponse à un épisode de stress, une intervention chirurgicale ou tout type de traumatisme, même minime.

 

 

Les autres types d’œdèmes

 

Œdème pulmonaire, œdème lymphatique, œdème maculaire, œdème à la jambe… de nombreux autres types d’œdèmes sont aussi possibles : 

 

Œdème pulmonaire

 

L’œdème pulmonaire ou œdème aigu du poumon (OAP) est une affection pulmonaire caractérisée par l’accumulation de liquides (plasma sanguin) dans les poumons et, plus précisément, dans les alvéoles pulmonaires. L’œdème pulmonaire peut être d’origine cardiaque (augmentation de la pression dans les capillaires pulmonaires) ou lésionnel (défaut au niveau de la membrane des alvéoles pulmonaires).

Si je présente un mauvais fonctionnement au niveau du cœur (insuffisance cardiaque gauche) ou du système circulatoire, je suis susceptible de déclencher un œdème pulmonaire. Plus généralement, toute maladie cardiaque (cardiopathie, valvulopathie cardiaque, cardiomyopathie, etc.) est susceptible de déclencher un jour un œdème aigu du poumon.

En cas d’œdème pulmonaire, je peux ressentir une gêne respiratoire plus ou moins prononcée ainsi qu’une toux, une expectoration ou encore un grésillement laryngé.

 

 

Œdème lymphatique

 

La lymphe est un liquide physiologique particulièrement utile dans mon organisme en support à mon système immunitaire. En irriguant mon corps, la lymphe s’inscrit dans le système lymphatique comme liquide biologique porteur de nombreux éléments : globules blancs, nutriments, déchets (graisses, bactéries, cellules et protéines mortes, etc.)…

Cependant, il se peut que la lymphe ne circule pas correctement et s’accumule au niveau de ma jambe, mes organes génitaux externes ou au niveau du bras par exemple : c’est un œdème lymphatique ou lymphœdème. Lorsque le drainage de mes vaisseaux lymphatiques n’est plus suffisamment efficace, je suis susceptible de déclencher un œdème lymphatique. Ceci peut être dû à une malformation du système lymphatique, une infection parasitaire ou des suites d’une intervention médicale (intervention chirurgicale ou traitement contre le cancer).

 

Remarque : Bien qu’un œdème lymphatique puisse être localisé au niveau d’une jambe, il ne faut pas le confondre avec l’œdème à la jambe.

 

 

Œdème maculaire

 

Un œdème peut également subvenir dans l’œil, et, plus spécifiquement, dans la rétine. L’œdème maculaire correspond ainsi à une infiltration de liquide au niveau de la macula, la partie centrale de la rétine. Cette infiltration peut être la conséquence de diverses causes comme la complication du diabète, une occlusion veineuse, une intervention chirurgicale ou encore une tumeur oculaire.

En cas d’œdème maculaire, il est possible que j’observe une perte d’acuité visuelle (perte de vision centrale, tâche aveugle sur le point de fixation, distorsions des lignes droites…). Celle-ci peut être temporaire ou définitive en l’absence de traitement.

 

Œdème à la jambe ou au pied : quelles sont les causes ?

À ne pas confondre avec l’œdème lymphatique, l’œdème à la jambe n’est pas une conséquence de l’accumulation de lymphe mais de la rétention d’eau. En cas d’œdème, je peux alors observer un gonflement au niveau de la jambe, du pied ou des chevilles. Celui-ci peut être accompagné d’une sensation de lourdeur désagréable (jambes lourdes).

La cause principale d’un œdème à la jambe est la mauvaise circulation sanguine : la pression subie par les vaisseaux sanguins est trop importante et du liquide (eau et protéines) s'échappe dans les tissus. Ce phénomène peut être encouragé si :

  • J’ai tendance à être trop souvent assis ou, à l’inverse, trop souvent debout ;
  • Je suis enceinte ;
  • Je souffre d’insuffisance veineuse ou cardiaque ;
  • Je souffre d’une maladie chronique pulmonaire ou d’une maladie rénale ;
  • J’ai pris certains médicaments.

Traitement des œdèmes

 

Les œdèmes sont souvent des complications nécessitant une prise en charge rapide par un professionnel de santé. Ainsi, selon ma condition, mon médecin pourra me prescrire un traitement adapté pour soigner mon œdème.

 

 

Traitement de l’œdème de Quincke

 

En fonction de sa gravité, l’œdème de Quincke pourra nécessiter d’appeler les urgences pour effectuer un passage à l’hôpital. Les médecins s’assureront alors de ma bonne oxygénation et pourront m’administrer des médicaments adéquats selon l’intensité de l'œdème et d’un éventuel choc anaphylactique (adrénaline, corticoïdes, antihistaminiques…).

Déterminer la cause de l'œdème de Quincke grâce à un diagnostic complet (symptômes, causes potentielles, durée, fréquence, antécédents…) est ensuite indispensable pour adapter le traitement.

En cas d’œdème de Quincke allergique, mon médecin pourra me prescrire un stylo injecteur d’adrénaline (trousse d’urgence) à avoir systématiquement sur moi.



Traitement des autres œdèmes

 

Selon le type d’œdème, les traitements peuvent être différents :

  • Œdème pulmonaire : l’œdème aigu du poumon nécessite une prise en charge rapide. Mon médecin pourra instaurer la mise en place d’une assistance ventilatoire et me prescrire un traitement diurétique ainsi qu’un traitement traitant la cause de mon œdème. Dans les cas les plus graves, le traitement de l' œdème pulmonaire pourra demander une intervention chirurgicale ;
  • Œdème lymphatique : le traitement de l'œdème lymphatique pour réduire les symptômes peut reposer sur de l’exercice physique ou bien la compression du membre atteint. Un drainage lymphatique peut également être recommandé ;
  • Œdème maculaire : l’œdème maculaire doit être traité afin d’empêcher l’aggravation des symptômes qui peuvent devenir définitifs. Mon médecin pourra me prescrire des anti-inflammatoires, des anti-angiogéniques, des séances de photocoagulation au laser, voire, dans de rares cas, un traitement chirurgical ;
  • Œdème à la jambe ou au pied : pour prévenir et diminuer ce type d’œdème, il peut être recommandé de porter des bas compressifs, de marcher plus fréquemment, de diminuer l’apport en sel dans son alimentation et d’élever les jambes quand on est assis ou allongé.

 

Comment prévenir l’apparition des œdèmes ?

prévenir les œdèmes avec une alimentation saine

 

Pour prévenir l’apparition des œdèmes, je peux suivre les quelques conseils suivants :

  • Si je connais l’élément déclencheur d’un œdème (aliment, médicament…), je supprime l’utilisation de celui-ci immédiatement. J’informe également chaque médecin de ma situation pour que l’on me prescrive des médicaments adaptés en remplacement ;
  • Je me protège physiquement (vêtement à manches longues, pantalon…) et adopte une attitude plus prudente en cas de mauvaise réaction aux piqûres d’insectes ;
  • En cas d’œdème, j’essaie d’améliorer mon hygiène de vie : j’adopte une alimentation plus saine et équilibrée, je réduis ma consommation de sel, je pratique une activité physique régulière et j’essaie de mettre en place un rythme de sommeil constant et adapté ;
  • Je porte systématiquement sur moi ma trousse d’urgence contenant un stylo injecteur d’adrénaline prescrit par mon médecin ;
  • Je prends un traitement de fond préventif (antihistaminiques, danazol) prescrit par mon médecin et adapté à ma condition ;
  • J’informe mes proches afin qu’ils soient prêts à réagir en cas d’urgence ;
  • En cas d’angi-œdème héréditaire, je porte systématiquement ma carte de soins sur moi.

 

Vous ressentez des symptômes d’œdème de Quincke ou d’autres types d’œdèmes et souhaitez bénéficier d’une vidéo consultation avec un professionnel de santé ? 
Téléconsulter sans rendez-vous

 

Sources :