L'équipe de rédaction de MEDADOM mercredi 20 décembre 2023

10 astuces pour améliorer naturellement votre santé oculaire

Le toucher, l’ouïe, le goût, l’odorat et… la vue ! Nos cinq sens sont au cœur de notre vie. Nos yeux nous permettent ainsi de découvrir le monde, de voir nos proches, d’admirer la beauté d’un paysage…
Mais prenons-nous toutes les précautions pour s’assurer de leur bonne santé ?

MEDADOM vous donne 10 astuces pour améliorer votre santé oculaire !

 

Vous avez besoin de consulter mais votre médecin n'est pas disponible ?
Consultez ici un médecin sans rdv en téléconsultation pour avoir un avis médical

 

 

 

Pourquoi est-il important de prendre soin de sa santé oculaire ?

 

Qu’est-ce qu’un œil en bonne santé ?

 

Avant de parler de comment prendre soin de ses yeux, il est tout d’abord essentiel de comprendre ce qu’est un œil en bonne santé.

Pour des yeux en bonne santé, quelques astuces simples à mettre en place.

Plusieurs facteurs contribuent à la fonctionnalité optimale et au bien-être général des yeux en bonne santé :

  • Une vision claire, à différentes distances : sans flou ni distorsion.

  • L’absence de douleur ou d’inconfort : sans irritation, brûlure, démangeaison, rougeur, sécheresse ou larmoiement excessif.

  • Une perception normale des couleurs et de la luminosité.

  • Une bonne mobilité oculaire : dans toutes les directions et sans limitation excessive.

  • Des pupilles réactives : se contractant en présence de lumière et se dilatant dans l’obscurité pour réguler la quantité de lumière pénétrant dans l’œil.

  • Une absence de troubles de la réfraction (myopie, hypermétropie, presbytie, astigmatisme) ou de maladies oculaires (cataracte, glaucome, dégénérescence maculaire ou autre rétinopathie…).

  • Une structure oculaire intacte sans malformation ou anomalie.

  • Un bon confort visuel : sans fatigue excessive, même après une utilisation prolongée.

 

Quels sont les risques à négliger sa santé oculaire ?

 

Négliger sa santé oculaire comporte divers risques, pouvant impacter la vision et la qualité de vie :

  • Une perte de vision : progressive ou soudaine, pouvant mener à la cécité dans le cas de pathologies non-traitées (comme la rétinopathie diabétique par exemple).

  • Une difficulté à réaliser certaines tâches du quotidien, comme la lecture et la conduite, en cas de diminution de la vision.

  • Une perte d’autonomie.

  • Une augmentation du risque d’accidents, notamment lors de la conduite…


Prendre soin de sa santé oculaire permet donc de prévenir l’apparition de certains troubles visuels, de les prendre en charge précocement et de réduire leurs conséquences associées.

 

 

Quelles sont les astuces pour des yeux en bonne santé ?

 

Conseil n°1 : clignez des yeux !

 

Le clignement des yeux est indispensable pour maintenir une bonne santé oculaire. En effet, il permet la lubrification de l’œil grâce aux larmes, afin de prévenir la sécheresse oculaire et maintenir la clarté de la vision. De plus, la répartition des larmes dans l’œil contribue à la protection contre les infections.

Enfin, le clignement de l’œil permet d’éliminer les corps étrangers (poussière, poils…) ayant pu pénétrer dans l’œil. Il réduit ainsi le risque d’irritation et de lésion.



Conseil n°2 : prévoyez des pauses régulières

 

Lorsque l’on travaille devant un écran, ou que notre vision est sollicitée sur une période prolongée (comme dans le cas de la lecture par exemple), il est essentiel de prendre des pauses régulières pour prendre soin de sa santé oculaire.

En effet, les écrans sollicitent énormément les muscles oculaires, pouvant entraîner une fatigue des yeux. De plus, la lumière bleue des écrans peut avoir des conséquences néfastes sur la santé oculaire et la régulation du sommeil.

Les pauses permettent de reposer les yeux, d’atténuer les problèmes de sécheresse et de réduire l’apparition des maux de tête. Il peut alors être judicieux de suivre la règle des 20-20-20 : toutes les 20 minutes, regarder un objet situé à 20 pieds (soit environ 6m) pendant 20 secondes minimum. De surcroît, faire une pause de 15min toutes les deux heures est également recommandé. 

Enfin, il est conseillé de garder une distance de 40 à 50 cm entre les yeux et l’écran et de cligner régulièrement des yeux.



Conseil n°3 : gardez un bon éclairage



Un éclairage adapté est essentiel pour maintenir une bonne santé oculaire, en créant un environnement confortable et en réduisant la contrainte visuelle et la fatigue oculaire.

Un bon éclairage c’est une lumière :

  • Naturelle ou à défaut, une lumière artificielle de qualité ;
  • Suffisante ;
  • Uniforme, sans éblouissement ;
  • Indirecte de préférence, pour réduire les ombres et la fatigue oculaire ;
  • Plutôt dans des tons froids, pour une meilleure clarté visuelle…


Une luminosité insuffisante risque d’entraîner une surcharge de travail pour l’œil, provoquant maux de tête, sécheresse et vision floue.



Conseil n°4 : les yeux adorent les légumes…



… et pas que ! Une bonne alimentation est en effet essentielle au bon fonctionnement de tout l’organisme, et les yeux n’échappent pas à la règle.

Ainsi, pour une bonne santé oculaire, certains nutriments sont indispensables :

  • Les omégas 3 : présents dans les poissons gras (saumon, maquereau, sardines…) et certaines huiles (colza, noix…), les omégas 3 pourraient réduire le risque d’apparition de DMLA (dégénérescence maculaire liée à l’âge).

  • Certains antioxydants tels que la lutéine et la zéaxanthine : qui luttent contre les radicaux libres et les dommages causés par les UV, responsables d’une détérioration de la santé oculaire. On les retrouve dans les carottes, les épinards, les brocolis, le potiron ou encore les poivrons.

  • La vitamine C : qui réduirait les risques de cataracte et de DMLA, est présente dans les agrumes, les poivrons, le persil et la plupart des fruits et légumes en général.

  • La vitamine B2 : retrouvée dans les produits laitiers, les champignons, les amandes et le quinoa…


Ainsi, avoir une alimentation variée et équilibrée permet de conserver une bonne santé oculaire !



Conseil n°5 : buvez beaucoup d'eau et dormez suffisamment



Puisqu’un œil en bonne santé est un œil hydraté, une consommation d’eau suffisante tout au long de la journée est essentiel pour conserver une humidité au niveau de la surface de l’œil.

En cas de déshydratation, la production de larmes peut en effet diminuer, provoquant sécheresse oculaire et irritations.

Un sommeil suffisant et de qualité participe également au maintien d’une bonne santé oculaire. Lorsque l’on dort, les yeux se régénèrent et se reposent, les muscles oculaires se détendent, réduisant la fatigue et prévenant les tensions inutiles.

De plus, le sommeil permet également de bien lubrifier la surface oculaire, réduisant le risque de sécheresse oculaire, la présence de particules étrangères et de vision floue liée au manque de sommeil.

Selon les besoins, il faut donc dormir entre 6 et 8h par nuit, dans le noir complet (sans source de lumière, même diffuse). Enfin, dormir sur le dos est préférable, afin d’éviter toute pression sur un œil et le contact avec des potentiels germes ou irritants (lessive, adoucissant…) présents dans les draps.


Conseil n°6 : ne fumez pas



Les méfaits du tabac sur la santé oculaire sont bien réels : le risque de DMLA et de cataracte est fortement augmenté chez les fumeurs, et même les anciens fumeurs, pendant 10 à 20 ans après l’arrêt ! 

Cela est dû à la présence de nombreuses substances toxiques pouvant augmenter la sécheresse oculaire et irriter l’œil, mais également endommager les vaisseaux sanguins de la rétine.

Pour prendre soin de la santé de ses yeux, et de sa santé en général, il est donc conseillé d’arrêter de fumer le plus tôt possible !



Conseil n°7 : massez-vous les yeux



Se masser les yeux peut aider à améliorer la circulation sanguine, soulager la tension et réduire la fatigue oculaire.

Pour cela, après s’être bien lavé les mains, il s’agit d’exercer une légère pression sur les paupières supérieures fermées, contre elles-mêmes et non contre l’œil.

Attention toutefois ! S’il peut être bénéfique pour la santé oculaire de se masser les yeux, il n’en est pas de même pour le fait de se frotter les yeux. En effet, un frottement trop vigoureux, avec des mains non lavées, peut causer des lésions et une inflammation au niveau de la cornée.



Conseil n°8 : évitez les courants d'air !

L’exposition récurrente à des courants d’air peut mettre à mal la santé oculaire : assèchement de l’œil, irritation, fatigue oculaire, contamination par des particules de poussières…

Pour prendre soin de ses yeux, il est donc conseillé de se mettre à l’abri des courants d’air.



Conseil n°9 : la protection solaire joue un rôle essentiel !

Les rayons ultraviolets du soleil ne sont pas juste nocifs pour la peau, ils peuvent également endommager les yeux !

Impliquée dans la cataracte et la dégénérescence maculaire, l’exposition excessive aux UV est l’ennemie des yeux en bonne santé. Pourtant, les lunettes de soleil et certaines lentilles de contact permettent une protection contre ce phénomène.

En réduisant l’éblouissement, elles améliorent également le confort visuel et réduisent la fatigue oculaire.



Conseil n°10 : portez toujours des lunettes adaptées

 

Si les yeux le nécessitent, le port de lunettes adaptées à sa vue (ou de lentilles de contact) est nécessaire pour corriger les problèmes de réfraction (myopie, hypermétropie et astigmatisme).

Sans correction adéquate, ces troubles visuels peuvent causer une fatigue oculaire, des maux de tête et des difficultés de mise au point, ce qui met à mal la bonne santé oculaire.

De plus, s’ils ne sont pas corrigés, ces troubles peuvent augmenter les risques de troubles plus graves à long-terme.

Il est donc vivement conseillé de consulter régulièrement un ophtalmologiste (tous les 2 à 3 ans en moyenne) pour faire évaluer sa vue et repérer les premiers signes d’un trouble de la vision ou d’une pathologie oculaire.



Vous cherchez un médecin généraliste sans rdv ?
Pensez à la téléconsultation ! 

Téléconsulter sans rendez-vous

 

 

 

Propos écrits par Amanda Huguet-Millot, Diététicienne-Nutritionniste et Ingénieure en Alimentation & Santé

 

 

Sources :