Skip to main content

Quelles sont les missions d'un médecin du sport ?

athlete-discutant-chercheur-medical-courant-cross-trainer-dans-laboratoire-sciences-du-sport-mesurant-vo2-max-frequence-cardiaque-resistance-psychologique-endurance-musculaire

Vous vous êtes blessé lors de votre pratique sportive ? Vous aimeriez reprendre un sport après une longue période sans activité physique ? Vous êtes un sportif de haut niveau ? Vous avez besoin d’une consultation chez un médecin du sport. Quelles sont exactement les missions de ce spécialiste ? Comment trouver un rendez-vous chez un médecin du sport ? Quelles sont les alternatives à une consultation chez un médecin du sport ?

 

Dès maintenant, les médecins partenaires MEDADOM peuvent vous donner un premier avis en téléconsultation sans rendez-vous. 
Où téléconsulter à proximité ?

 

Quelles sont les missions d’un médecin du sport ?

 

Un médecin du sport est un médecin spécialiste. Sa spécialité se nomme la médecine physique et réadaptation, dont la médecine du sport est une sous-spécialité. Il prend en charge la traumatologie du sport. Il réalise des consultations pré et post-opératoire et de nombreux actes comme les tests de laximétrie, les échographies de l’appareil locomoteur, des infiltrations de PRP (Plasma Riche en Plaquette), des tests iso-cinétiques ou la mesure de la pression intramusculaire.

 

Le médecin du sport réalise également des bilans cardio-vasculaires chez une personne souhaitant reprendre le sport par exemple ou pour suivre des athlètes de haut niveau. Il peut s’agir d’échographies de repos et d’effort, d’électrocardiogrammes, de spirométrie, de mesures des gaz du sang ou de tests d’effort. Le médecin du sport prend en charge des enfants, des adultes, des personnes âgées. Il collabore avec de nombreuses autres spécialités (pédiatrie, chirurgie, gériatrie ...).

 

Le médecin du sport est aussi habilité à suivre les personnes pratiquant certains sports nécessitant une condition physique particulière : montagne de haute altitude, plongeurs sous marins. La médecine du sport comprend également un volet de prévention du dopage chez les sportifs professionnels.

 

La médecine physique et réadaptation est une spécialité plus large que la médecine du sport. Son rôle est de mettre en place des mesures visant à prévenir ou à réduire les conséquences des déficiences et des incapacités. L’objectif est de donner aux patients un maximum d’autonomie. Il peut s’agir de patients amputés, traumatisés crânien, avec une sclérose en plaque ou une maladie de Parkinson…

 

 

 

 

Manque-t-on de médecins du sport ? 

 

Au 1er janvier 2022, il y avait 2 416 médecins de médecine physique et réadaptation en France, dont 1 272 femmes et 1 144 hommes. Cela représente 3,57 médecins de médecine physique et réadaptation pour 100 000 habitants en France. Pour comparer, il y a en France 148,5 médecins généralistes pour 100 000 habitants.

 

L’âge moyen des médecins de médecine physique et réadaptation est de 49,6 ans (46,8 ans pour les femmes et 52,8 ans pour les hommes). Pour comparer, l’âge moyen des médecins généralistes est de 51 ans (47 ans pour les femmes et 55 ans pour les hommes).

 

Il existe donc un nombre restreint de médecins de médecine physique et réadaptation en France. Et il est souvent difficile de trouver un rendez-vous rapidement, ou à côté de chez soi.

 

 

 

 

Quelles alternatives à la consultation chez le médecin du sport ?

 

Vous aimeriez vraiment voir un médecin du sport mais vous ne parvenez pas à obtenir un rendez-vous ? Sachez que votre médecin traitant peut prendre en charge un grand nombre de pathologies liées au sport. Il peut également vous aider à trouver un rendez vous chez un médecin de médecine physique et réadaptation grâce à son réseau professionnel.

 

Votre médecin traitant est lui aussi indisponible et vous avez besoin d’un avis médical en lien avec une pathologie liée au sport ? Connaissez-vous la plateforme MEDADOM ? En quelques minutes, vous pouvez être mis en relation avec un médecin généraliste en visioconférence. Et vous êtes ensuite remboursé par l’assurance maladie comme une consultation classique en cabinet.

 

Si vous souhaitez que le médecin puisse réaliser un examen clinique un peu plus poussé qu’en visioconférence, il existe aussi les cabines de téléconsultation. Il y en a forcément une près de chez vous, dans une pharmacie d’officine ou dans un local de la mairie. Ces cabines disposent de dispositifs médicaux comme un stéthoscope. Le médecin sera donc en mesure d’écouter votre cœur ou vos poumons lors de la consultation.

 

 

Localiser un dispositif à proximité

 

Exemple de motif pouvant être pris en charge en téléconsultation  

Julia vient de faire un footing, comme elle en a l'habitude tous les week-ends. Tout à coup, elle a ressenti une douleur au niveau de la poitrine, assez intense mais brève. Elle souhaite pouvoir en discuter rapidement avec un médecin, mais son médecin traitant n'est pas disponible. Elle se rend donc sur la plateforme MEDADOM pour rencontrer un médecin en visioconférence. Celui-ci a pu la rassurer immédiatement.  

 

Sources :