L'équipe médicale MEDADOM vendredi 29 janvier 2021

Le 4 février 2021, c'est la journée mondiale contre le cancer... Et si vous téléconsultiez ?

Le dépistage du cancer consiste en une série d’examens médicaux, répétés à intervalles réguliers, qui permettent de découvrir la présence éventuelle de la maladie bien avant l’apparition de symptômes. En 2021, ce dépistage peut être effectué avec un premier entretien en téléconsultation. En savoir plus sur la téléconsultation.

Image for post


Cancers digestifs


Le cancer des voies digestives touche principalement le colon et le rectum (plus de 40 000 cas annuels), très loin devant le cancer du pancréas (qui a connu une augmentation très importante ces dernières années), de l’estomac et de l’œsophage.

Les cancers primitifs du foie surviennent le plus souvent chez des patients déjà porteurs d’une pathologie hépatique (cirrhose ou hépatite chronique) — mais les tumeurs hépatiques sont généralement les métastases d’un cancer primitif prenant naissance dans un autre organe.

Les cancers digestifs les plus fréquents peuvent être dépistés facilement par la recherche systématique de sang dans les selles grâce à un test simple, à réaliser tous les deux ans chez les personnes de plus de 50 ans. Un test positif conduit à la réalisation d’une coloscopie qui confirmera ou infirmera le diagnostic.

Les formes héréditaires de cancer du côlon sont les plus fréquentes, on surveille donc davantage les personnes dont les parents ont déjà été touchés.

Cancer du sein

Avec plus de 50 000 cas par an, il s’agit du cancer le plus fréquent chez les femmes.

Heureusement, les progrès majeurs de la recherche ont permis d’en améliorer le pronostic et aujourd’hui, la plupart de ces cancers guérissent.

C’est dire l’importance du dépistage. Depuis 2004, le dépistage est organisé dans le cadre d’un programme national. A partir de 50 ans et tous les deux ans, toutes les femmes reçoivent une invitation à se rendre auprès d’un radiologue agréé pour réaliser une mammographie. Cette modalité de dépistage ne concerne que les femmes sans antécédents familiaux particuliers car ici encore, une partie des cancers est héréditaire. La mammographie est généralement suivie d’une échographie permettant d’affiner le diagnostic.

Cancer de la prostate

Contrairement au dépistage des cancers digestifs et du sein, le bénéfice du dépistage du cancer de la prostate n’est pas clairement démontré. Il consiste essentiellement en un dosage des PSA (antigène prostatique spécifique), mais un dosage élevé n’implique pas un cancer — et à l’inverse, un taux faible n’élimine pas complètement le diagnostic…

Un entretien avec un médecin partenaire MEDADOM pourra vous orienter.