L'équipe médicale MEDADOM mercredi 19 mai 2021

Maladies inflammatoires de l'intestin (MICI) et santé connectée

Le 19 mai est la journée mondiale des maladies inflammatoires de l'intestin (MICI) qui regroupent la maladie de Crohn (toute partie du système digestif peut être touchée) et la rectocolite hémorragique (RCH), qui est une inflammation du colon ou du rectum. Alors que ces affections sont méconnues, sous-diagnostiquées et souvent taboues, cette journée est l’occasion de sensibiliser le grand public et les pouvoirs publics.

Le saviez-vous ? 250 000 personnes sont touchées par une MICI en France et environ 10 millions dans le monde avec une prévalence plus élévée dans les pays de l'hémisphère Nord. Les jeunes sont très touchés.
Le diagnostic s'effectue en général entre 15 et 35 ans.


Tous nos articles de blog ici.

L'inflammation du colon peut être caractérstique d'une MICI.


Les MICI, des maladies "taboues" ?

 

Les MICI... les quoi ?

Les maladies inflammatoires de l’intestin (MICI) - inflammation du colon ou de l’intestin grêle le plus souvent, sont incommodantes du fait des symptômes qu'elles provoquent pendant les poussées : diarrhées impérieuses, douleurs, brulures, fatigue, parfois nausées et vomissements et d'autres symptômes extra-digestifs. L'impact sur la santé mentale et sur la vie sociale des MICI est important. Il n'est pas possible de guérir d'une MICI, toutefois bien contrôlée par les nouveaux traitements.

Mici et coronavirus

Aucun élément n'indique les patients souffrant de MICI soient plus à risque de contracter ou de développer des formes graves du coronavirus. (source : IBD Passport). Toutefois, les personnes de plus 18 ans souffrant de MICI sous cortisone, immunosuppresseurs et biothérapies sont prioritaires pour la vaccination. Une troisième dose est recommandée pour les patients sous imurel ou méthotrexate (Association Afa Crohn - RCH -France).



Les applications connectées au service des malades de MICI

 

Au-delà des traitements, l'alimentation et la qualité de vie sont des éléments importants dans la prise en charge au quotidien. Les outils numériques et applications peuvent alors jouer un rôle important pour une prise en charge améliorée. Quelques exemples ci-dessous : 

  • MICI Connect est une application proposée par l’ association Afa Crohn - RCH - France, association de référence dans les MICI. Co-construite avec des patients, elle propose une offre complète : un dossier pour déposer les documents de suivi (ordonnance, résultats d'analyses, etc.), des questionnaires pour suivre le niveau de la qualité de vie, un chat pour communiquer avec d'autres malades ou professionnels de santé, un espace questionnaires.
    Elle a obtenu un prix Galien en 2018, qui récompense des innovations en matière de santé
  • MICI Coach est un programme développé pendant le confinement regroupant une série de vidéos de différentes activités (sophrologie, sport, nutrition, etc.) pour améliorer la qualité de vie des patients
  • IBDoc est une application associée à un appareil qui permet de mesurer une protéine signant une inflammation du colon ou de l'appareil digestif : le patient dépose un prélèvement de ses selles dans un écouvillon qui va être interprété par l'appareil qui affiche alors une analyse. Le patient transmet une photo au corps médical, ce qui va permettre de traiter rapidement une poussée le cas échéant. 
  • Dr MICI est une application qui permet d'évaluer une poussée (de 8 à 16) et sa qualité de vie, de suivre son traitement et d'enregistrer des informations sur sa pathologie et ses rendez-vous médicaux.
  • MyMICI permet de suivre sa pathologie de manière personnalisée




Une question ? Une consultation en vidéo est possible avec un médecin partenaire MEDADOM.


Source : "Journée mondiale des MICI. Maladie de Crohn et Rectocolite hémorragique. Le droit au bien-être !", Dossier de Presse 2021, AFA Crohn - RCH - France