Skip to main content

Comment prendre un rendez-vous avec un pharmacien d'officine ?

Les entretiens pharmaceutiques font partie des missions des pharmaciens d’officine.

 

Saviez-vous que vous pouvez prendre un rendez-vous avec un pharmacien pour un entretien pharmaceutique ? Il s’agit de rendez-vous confidentiels réalisés en tête-à-tête. Les motifs sont multiples : vaccination, dépistage, matériel médical, éducation thérapeutique… Comment faire pour prendre rendez-vous avec un pharmacien d’officine ? Médadom fait le point sur le sujet.


Dès maintenant, les médecins partenaires MEDADOM peuvent vous donner un premier avis en téléconsultation sans rendez-vous. 
Où téléconsulter à proximité ?

 


Quelles sont les missions du pharmacien d'officine ?

 

Une pharmacie peut être située soit dans un établissement de santé (hôpital, clinique), soit en ville. Les pharmacies des établissements de santé fournissent les médicaments aux personnes de l’établissement tandis que les pharmacies de ville ou officines délivrent les médicaments aux patients qui sont chez eux. Les pharmaciens des pharmacies des établissements de santé et les pharmaciens des officines suivent des parcours de formation spécifiques.

 

Dans chaque pharmacie, il y a au moins un pharmacien. Selon la taille de la pharmacie, il peut y avoir un ou plusieurs pharmaciens adjoints et un ou plusieurs préparateurs en pharmacie. En France, la pharmacie d’officine est le seul lieu où il est possible d’acheter des médicaments, même ceux sans ordonnance.

 

Les missions du pharmacien d’officine ont énormément évolué ces dernières années. La plus évidente est la délivrance des médicaments avec les conseils associés et la détection de potentielles interactions médicamenteuses. Mais c’est loin d’être la seule :

  • La vaccination : le pharmacien d’officine peut vacciner toutes les personnes de plus de 16 ans, sur présentation d’une ordonnance, contre la Covid-19, la grippe, la diphtérie, le tétanos, la poliomyélite, la coqueluche, le papillomavirus humain, l’hépatite A et l’hépatite B, les méningocoques de type A, B, C, Y et w, le pneumocoque et la rage.
  • Le test d’orientation diagnostique des angines : le pharmacien d’officine peut réaliser ce test dès l’âge de 10 ans si la situation clinique le justifie. Il s’agit de déterminer si l’angine est d’origine bactérienne (antibiotique nécessaires) ou virale (antibiotiques inutiles). Si le test est positif, le pharmacien oriente le patient chez son médecin traitant.
  • L’entretien d’accompagnement pharmaceutique des femmes enceintes : lors de ces rendez-vous, le professionnel de santé sensibilise aux risques liés à la consommation de drogues, de tabac ou d’alcool durant la grossesse.
  • L’entretien pharmaceutique en cas de maladie chronique : les patients atteints de certaines maladies chroniques peuvent en bénéficier (traitement au long cours par des anticoagulants oraux, asthme, cancers, poly-pathologies). L’objectif est de contribuer au bon usage des médicaments et à la bonne observance des traitements.

Ces entretiens avec le pharmacien sont pris en charge par l’assurance maladie, sous certaines conditions. C’est l’occasion pour les patients de poser toutes les questions qu’ils n’ont pas pu adresser au préalable à leur médecin.

 

 

Un maillage territorial très dense... mais une pénurie de pharmaciens

 

En France, les ouvertures de pharmacies sont réglementées selon le nombre d’habitants (une pharmacie par tranche de 4 500 habitants). S’il souhaite ouvrir une pharmacie, un pharmacien doit soit racheter une pharmacie à un autre pharmacien, soit demander une autorisation de licence d’exploitation à l’ARS (Agence Régionale de Santé).

 

L’objectif de cette réglementation est d’offrir à tous les français un service de proximité. Au 1er janvier 2022, la pharmacie la plus proche est en moyenne à 3,8 km. Il y a environ 31 officines pour 100 000 habitants. En 2021, l’âge moyen des pharmaciens est de 46,7 ans. Il y a une majorité de femmes dans la profession (68%).

 

Néanmoins, la profession connaît une crise du fait du manque de pharmaciens d’officine. Plus de 15 000 postes de pharmaciens seraient à pourvoir actuellement en France. Depuis la crise de la Covid-19, le métier est devenu de plus en plus pénible et attire moins : horaires à rallonge, travail le samedi, gardes de nuit et de dimanche, nouvelles missions intéressantes mains chronophages, patientèle moins courtoise... De nombreux pharmaciens diplômés préfèrent s’orienter vers d’autres types de carrières, dans l’industrie pharmaceutique par exemple. Les salaires y sont plus attrayants et les horaires de travail plus compatibles avec une vie de famille.

 

Pire encore, les facultés de pharmacie peinent à faire le plein. En septembre 2022, plus de 1100 places en deuxième année de faculté sur les 3802 disponibles n’ont pas été pourvues. En 2021 déjà, toutes les places n’avaient pas été pourvues mais dans des proportions moins importantes. La filière pharmacie semble manquer de visibilité et d’attractivité auprès des étudiants en santé à l’issue de la première année commune

 

Comment faire pour prendre rendez-vous avec un pharmacien ?

 

Si vous souhaitez bénéficier d’un accompagnement personnalisé par le pharmacien d’officine, il vaut mieux prendre rendez-vous. En effet, ce type d’entretien ne peut pas se faire au comptoir : ils ont lieu dans un espace de confidentialité. Lors de la prise de rendez-vous, le motif du rendez-vous est souvent demandé. Cela permet au pharmacien d’officine de se préparer au mieux.

 

Toutes les pharmacies ne proposent pas encore ce type de prestations, renseignez-vous auprès de la pharmacie la plus proche de chez vous. La prise de rendez-vous peut se faire directement dans la pharmacie, par téléphone ou via des plateformes internet de prise de rendez-vous.

 

Si vous ne trouvez pas de pharmacien d'officine disponible, vous pouvez opter pour la téléconsultation avec un médecin généraliste sans rendez-vous pour un premier avis.  


Téléconsulter sans rendez-vous

 

Sources :