L'équipe médicale MEDADOM mercredi 23 mars 2022

Attention au surdosage en vitamines !

Si les carences nutritionnelles font l’objet de nombreuses préoccupations, le surdosage en vitamines n’en est pas moins inquiétant et peut mener à des complications pour notre santé. Retrouvez dans cet articles les risques selon les vitamines et les dosages à ne pas dépasser. 

Découvrez tous nos articles sur la nutrition sur le blog MEDADOM.

surdosage-vitamines


Des risques différents pour les vitamines hydrosolubles et liposolubles

 

Comme leur nom l’indique, les vitamines hydrosolubles se dissolvent dans l’eau. Leur surdosage engendre donc un risque minime puisqu’elles sont facilement éliminées et excrétées dans les urines. 

On compte parmi elles les vitamines du groupe B et la vitamine C.

D’autre part, si ces vitamines n’ont pas de toxicité observable, certaines d’entre elles peuvent interagir avec les médicaments et interférer avec les résultats des analyses de sang. Par conséquent, les compléments alimentaires sont à consommer avec la plus grande précaution.

Les vitamines liposolubles sont absorbées par les lipides puis transportées par le sang. Elles sont stockées dans le corps, qu’elles ne quittent pas immédiatement, et dissoutes dans les graisses. Raison pour laquelle en consommer avec excès peut être dangereux. 

S’inscrivent dans cette catégorie, les vitamines A, D et E, dont l’unité de mesure reste fixe à cause de leur capacité à entraîner des dommages en cas de surdosage.

 

 

Quelles sont les conséquences d’un surdosage en vitamine A, D et E ?

 

Qu’est ce que l’hypervitaminose ? Elle se traduit par une teneur vitaminique excessive dans l'organisme. Il existe plusieurs types d’hypervitaminoses :

 

 

Vitamine A

Vitamine D

Vitamine E


Risques en cas d’excès 

Trouble de la vision, maux de tête, douleurs aux articulations et fragilité des os, hypertrophie du foie…

Signes cliniques : céphalées, perte d’appétit, arrêt de croissance, lithiase calcique, calculs rénaux

Signes biologiques : hypercalcémie, hypercalcémie, hyperphosphatémie, hyperphosphaturie

Troubles neurologiques

Troubles de la coagulation sanguine ayant pour conséquence une cicatrisation lente, troubles intestinaux, maux de tête

Seuil de toxicité pour un adulte par jour 

> 3000 µg

> 1.25 µg 

> 1000 mg 

Apports conseillés pour un adulte par jour

1 mg pour un homme et      0.8 mg pour une femme 

10 µg  pour un homme et une femme 

15 mg pour un homme et 

12 mg pour une femme

Apports conseillés pour un enfant par jour

0.5 mg

10 à 15 µg

7 à 12 mg

Apports conseillés pour une femme enceinte par jour

1.2 mg

15 à 20 µg

15 mg 

 

Le surdosage de vitamine D risquerait d’entraîner une accumulation de calcium dans le sang (hypercalcémie) s’accompagnant de nausées et de vomissements, et pouvant évoluer vers des douleurs osseuses (ostéalgie) et à des complications au niveau des reins (calculs calciques, lithiase urinaire calcique) : on parle alors d’hypervitaminose D



Surdosage vitamine B6 : une cause de neuropathie

 

Une consommation excessive de vitamine B6 pendant une trop longue durée pourrait être la source d’un trouble au niveau des nerfs, appelée neuropathie. Cette pathologie se traduit généralement par des douleurs et des engourdissements dans les pieds et les jambes, des paresthésies et des difficultés à marcher, et peut s’accompagner d’une sensation de brûlure, de piqûre ou de prurit. 

 

Savez-vous qu’est ce que le prurit ? Symptôme assez incommodant, le prurit engendre une inflammation et des lésions au niveau de la peau, suite à une sensation de grattage intense. Il ferait partie des motifs les plus fréquents de consultation dermatologique. 

 

Bien que les surdosages et les carences en vitamine B6 soient rares dans les pays développés, il est recommandé d’en consommer 2 mg par jour pour les adultes. Les produits de consommation de la vie courante qui en contiennent le plus sont ceux riches en protéines comme la viande, le poisson ou les produits laitiers.

 

Attention ! Le surdosage en vitamines représente un danger pour la santé au même titre que les carences. Veillez à réaliser un bilan sanguin régulièrement pour éventuellement vous supplémenter en vitamines si besoin, après avis de votre médecin et ainsi garder un état de forme optimal en toute saison.



Vous avez un doute, ou besoin d’un conseil ? Posez votre question à un médecin dans un délai moyen de 10 minutes !

Sources