L'équipe médicale MEDADOM mardi 23 novembre 2021

Comment tomber enceinte rapidement ?

Si certains couples font face à une grossesse non désirée par "accident", pour une grande majorité, concevoir un enfant ressemble parfois à un vrai parcours du combattant. En effet, pour tomber enceinte, plusieurs paramètres doivent être rassemblés. Ainsi, soyez patients et rassurés : une femme sur 2 parviendrait à tomber enceinte au bout de 6 mois de tentative selon l'INSERM mais cette moyenne augmente par la suite. 

Le saviez-vous ? 1 couple sur 8 aurait des difficultés à concevoir (donnée INSERM)


Nos articles santé et recherche à retrouver ici.


Comment tomber enceinte ?

 

Première étape : être vigilant à la période d'ovulation 


L'ovulation : le moment à ne pas louper pour tomber enceinte !


Vous avez décidé de faire un enfant et vous avez arrêté votre contraception ? Pour tomber enceinte rapidement, la première chose à faire, c'est d'être vigilant à sa période d'ovulation : sur un cycle menstruel régulier de 28 jours, elle aura lieu le 14ème jour et dure entre 24 et 48h. Toutefois, si votre cycle est irrégulier, l'ovulation n'aura pas lieu au 14ème jour : la première phase du cycle varie alors que la deuxième phase est stable : l'ovulation survient donc 14 jours avant l'apparition des règles

Certains signes physiologiques peuvent faire penser que l'ovulation est en cours et que vous pouvez tomber enceinte :
  • des glaires plus abondantes 
  • une légère élévation de la température corporelle (0,5°C maximum) 
  • ou encore : une douleur abdominale, une tension au niveau des seins et une libido plus importante 


Attention : ces symptômes ne sont pas suffisamment significatifs pour affirmer que vous allez tomber enceinte. Pour confirmer votre date d'ovulation, vous pouvez avoir recours aux tests d'ovulation, qui ont de bons taux de fiabilité.  

En savoir plus dans notre article. 

Bon à savoir :  la pilule oestroprogestative régule votre cycle menstruel : si vous l'arrêtez pour tomber enceinte, la durée de votre cycle menstruel va fluctuer et par conséquent votre période de fertilité également. 



Combien de temps pour tomber enceinte ?


Le temps nécessaire pour tomber enceinte est variable d'une femme à une autre et dépend de l'âge, de la présence d'un dysfonctionnement ou d'un facteur perturbateur. Il faut entre 7 et 8 mois en moyenne à un couple pour concevoir un enfant.

Donnée : Pendant un cycle, la probabilité de tomber enceinte est d'environ 20 à 25% (donnée INSERM)


Si vous ressentez de la fatigue, si vous n'avez plus vos règles ou que vous avez des vomissements, il est possible que votre grossesse ait débuté ! Dans ce cas, effectuez un test de grossesse.

 

 

Deuxième étape : rechercher les raisons des difficultés à procréer (infertilité)


Si en revanche, vous n'arrivez pas à tomber enceinte rapidement, il est possible que la cause soit l'infertilité (> 1 an d'essai). Il existe plusieurs raisons, mais 25% des cas restent inexpliqués,  parmi les plus retrouvées : 

 

Les causes d'origine maternelle

  • l' insuffisance ovarienne :  le stock disponible d'ovocytes décroit avec l'âge (il s'agit de la première cause d'infertilité après 35 ans selon l'INSERM) ainsi avec l'âge puisqu'une femme sur deux a des difficultés à tomber enceinte après 40 ans (INSERM) et le risque de fausses couches augmente par ailleurs 
  • le syndrome des ovaires polykystiques
  • l'endométriose
  • des troubles hormonaux
  • des troubles organiques ou des malformations utérines par exemple



Les causes d'origine paternelle


  • une anomalie dans la production de spermatozoïdes
  • des troubles organiques ou métaboliques
  • des troubles hormonaux 


La cause première de ces causes peut être génétique. 
Si vous n'arrivez pas à tomber enceinte rapidement (après 2 à 3 cycles), vous pouvez demander un bilan de fertilité à votre médecin traitant ou un gynécologue-obstétricien qui cherchera la cause. 

 

Les causes extrinsèques

 

Certains facteurs extérieurs peuvent augmenter le délai de fécondation

  • le tabac
  • certains médicaments
  • certaines substances toxiques
  • le stress
  •  l'obésité

Troisième étape : S'orienter vers d'autres vers des  solutions d'appui pour tomber enceinte ? 

 

Si l'infertilité est avérée et que vous ne parvenez pas à tomber enceinte, le professionnel qui vous suit peut proposer différentes solutions au couple : 
  • la procréation médicalement assistée (PMA) : différentes méthodes sont utilisées comme la plus connue fécondation à lieu in vitro après prélèvements des gamètes 
  • des traitements qui permettent d'améliorer la fertilité en particulier qui stimule le processus hormonal.

Rapprochez-vous d'un professionnel de santé. 


 

Besoin de conseils ? Les médecins partenaire MEDADOM sont disponibles pour vous répondre en téléconsultation !


Sources :

Enquête nationale périnatale, Observatoire de la fertilité en France, 2012 
- Avoir un enfant après 40 ans, Vidal
- Infertilité, INSERM