Skip to main content

Est-ce grave d'être addict aux réseaux sociaux ?

Nous sommes de plus en plus présents sur les réseaux sociaux, notamment pour des raisons professionnelles. Mais que faire lorsque la place des réseaux sociaux devient trop importante, et qu’il devient de plus en plus compliqué de s’en détacher ? L’addiction aux réseaux sociaux est décryptée dans cet article.

 

Vous avez besoin de consulter mais votre médecin n'est pas disponible ? Les médecins partenaires MEDADOM sont disponibles 7j/7.

 


.
jeunes qui consultent réseaux sociaux 

 

Comment savoir si on est addict aux réseaux sociaux ?

 

Addictions aux réseaux sociaux : est-ce grave ?

 

Vous êtes sans doute, comme la plupart des gens, investis sur des réseaux sociaux pour des raisons professionnelles ou personnelles :

  • garder le contact avec des proches,
  • s’informer, découvrir de nouvelles choses,
  • se détendre, s’amuser,
  • rencontrer de nouvelles personnes,
  • découvrir du contenu qui vous intéresse.

 

Les réseaux sociaux ne sont pas seulement un danger pour la santé : à la base, de nombreux bienfaits sont associés aux réseaux sociaux. Vous pouvez y être pour diverses bonnes raisons :

  • échanger des informations,
  • faire partie d’un groupe,
  • se sentir moins seul,
  • mesurer votre popularité,
  • partager les actualités de votre vie,
  • Etc.

 

Quand on arrive sur un réseau social, on y reste souvent plusieurs minutes ou plusieurs heures. Les plateformes vous invitent en effet à consulter un autre contenu une fois que vous en avez fini avec ce que vous cherchiez. Il est ainsi facile d'être rapidement dépendant à ces plateformes. Il s’agit de faire attention à leur surutilisation si vous souhaitez maintenir un équilibre de vie et éviter les dangers des réseaux sociaux. 

 

 

Quels sont les signes d’une addiction aux réseaux sociaux ?

 

Il existe de nombreux signes d’addiction aux réseaux sociaux :

  • une augmentation du temps passé sur ces médias,
  • un isolement,
  • un sentiment de coupure avec les vrais liens sociaux,
  • l’impossibilité de passer une journée sans consulter les réseaux sociaux,
  • une peur panique de perdre son téléphone ou l’accès aux réseaux sociaux.

Tous ces symptômes peuvent résulter de la surutilisation des réseaux. Comme toute addiction, elle joue sur votre circuit  de la récompense en sécrétant de la dopamine à chaque utilisation. Les réseaux sociaux peuvent donc entraîner un syndrome de manque lorsque vous êtes privé d’accès aux plateformes.

 

Si par exemple vous remarquez que l’une de vos premières activités du matin et d’aller sur les réseaux sociaux, vous êtes sans doute dépendant à leur utilisation.

 

 

 

Réseaux sociaux : quels dangers ?

 

Quels sont les risques de l'addiction aux réseaux sociaux sur la santé ? 

 

La surutilisation des réseaux sociaux peut avoir un impact négatif sur la santé physique, mentale et sociale :

  • migraines, maux de têtes,
  • diminution du temps de repos et de sommeil,
  • isolement,
  • déprime, apathie,
  • mauvais résultats scolaires,
  • baisse de la performance au travail,
  • moindre qualité des relations sociales.



Quels sont les dangers associés aux réseaux sociaux ? 

 

L’utilisation trop importante des réseaux sociaux, notamment chez les enfants et les adolescents, peut avoir tendance à augmenter le niveau d’anxiété et de dépression.

 

Les dangers des réseaux sociaux peuvent également aller jusqu’à la cyberintimidation, ou encore au cyberharcèlement. Ils peuvent également inclure le vol d'identité et l'invasion de la vie privée. Bien que nous ne puissions pas entièrement contrôler le contenu de nos réseaux sociaux, des signes d'avertissement existent sur une utilisation problématique voire les potentiels dangers des réseaux sociaux.  

Le cyberharcèlement est donc un danger très présent sur les réseaux sociaux, et qui est facilité par l’anonymat des personnes qui agissent parfois derrière un pseudonyme. Chez les jeunes, le cyberharcèlement sur les réseaux sociaux peut conduire à des états de grandes souffrances,
de pensées suicidaires voire de passages à l’acte.



 

 

Comment se sortir de l’addiction aux réseaux sociaux ? 

 

Que faire si mon enfant est addict aux réseaux sociaux ? 

 

Les enfants et adolescents sont encore plus sensibles aux algorithmes des réseaux sociaux qui les piègent dans des comportements addictifs. Ils ont une plus grande recherche d'appartenance à un groupe en comparaison avec les adultes, et sont encore en pleine construction de leur identité. De même, ils sont davantage en recherche d’une mesure de leur popularité ce qui les rend plus enclins à devenir dépendants.

 

L’éducation et le dialogue ont un rôle clé si votre enfant présente une addiction aux réseaux sociaux. Sachez que les jeunes et les réseaux sociaux font parfois bon ménage : il peut tout à fait y avoir  une bonne utilisation de ces médias, qui ont un rôle social important pour garder le lien avec leurs camarades de classe, etc.

 

C’est pourquoi il semble envisageable de couper court à toute utilisation des réseaux sociaux. Essayez tout de même de limiter le nombre d’heures que votre enfant passe sur ces plateformes, surtout la nuit, et de surveiller qu’il n’est pas victime ou auteur de cyberharcèlement.

 

 

Qui aller voir pour traiter l’addiction aux réseaux sociaux ?

 

Des addictologues spécialisés dans les addictions comportementales peuvent vous accompagner ou accompagner votre enfant qui présente une addiction aux réseaux sociaux. Vous pouvez aussi vous tourner vers les consultations jeunes consommateurs qui sont présentées ici.

 

 

 

 

Sources :