Skip to main content

Qu'est-ce que la puff, nouvelle addiction des jeunes ?

En vogue auprès des jeunes malgré des effets méconnus sur la santé, qu’est ce que la puff, ce dispositif jetable et automatisé qui diffuse de la nicotine ?

 

Vous avez besoin de consulter mais votre médecin n'est pas disponible ? Les médecins partenaires MEDADOM sont disponibles 7j/7.

 
 

Qu'est-ce qu'une puff ?

 

La puff est une cigarette électronique (ou vaporisateur personnel / vape) non rechargeable qui diffuse plusieurs produits, dont (parfois) de la nicotine. Cette cigarette électronique jetable est sur le marché français depuis  2020 et se distingue de la e-cigarette classique en raison de son côté facile à utiliser (et à remplacer) : pas besoin de la recharger ou de changer la batterie : elle se jette une fois le consommable terminé, en quelques jours selon la fréquence d’utilisation.

 

assortiment de puffs cigarettes électroniques jetables sur fond coloré 

 

Quelles différences entre la puff et la cigarette électronique ?

 

Les effets de la puffs contenant de la nicotine sont relativement similaires à ceux de la cigarette électronique : la nicotine entraîne notamment une suractivation cérébrale en agissant comme “dopant” sur les cellules nerveuses.

 

À haute dose, la nicotine peut entraîner :

 

En Europe, la législation autorise des cigarettes électroniques dont la concentration en nicotine ne dépasse pas 200 mg/ml, soit une teneur égale à 1,8% de nicotine. Pour autant, les puffs peuvent être trouvées avec une teneur égale à 2% de nicotine, soit un taux supérieur à la réglementation, ce qui augmente leur dangerosité et leur pouvoir addictogène.

 

 

Combien ça coûte ?

 

Il fallait compter entre 6 à 10 euros pour l’achat d’une puff qui durait quelques jours. Cependant, de nouvelles réglementations visant à dissuader l’achat de ces produits au fort potentiel addictif ont fait évoluer les prix à la hausse.

 

Un projet de taxe adopté par le Sénat dans le cadre de l’amendement du budget 2023 de la sécurité sociale sur les puffs a en effet augmenté les prix des cigarettes électroniques jetables puffs jusqu’à atteindre une vingtaine d’euros, et ce depuis le 1er mars 2023.

On trouve des puffs sur internet, dans les bureaux de tabac voire dans des rayons pour enfants, aux côtés de bonbons, jouets ou autres produits pour enfants, et ce alors même que la puff est interdite à la vente pour les mineurs.

 

 

Quels sont les risques de la puff ?

 

Les e-cigarettes jetables soulèvent un enjeu environnemental en raison du caractère jetable du produit : les puffs sont constituées de plastique ainsi que d’une mini-batterie au lithium. Mais ce type de produit soulève également des inquiétudes sur la santé des utilisateurs.

 

Les effets à long terme des puffs sur la santé sont encore loin d’être établis, même si l’on sait d’ores et déjà que les risques de leur utilisation sont moindre que le tabac. Malgré tout, si vous êtes non-fumeur, consommer des puffs augmente les risques pour votre santé.

 

Contrairement à la cigarette électronique qui a montré un intérêt certain pour aider à arrêter de fumer, la puff semble non pas s’adresser à un public fumeur en tant qu’outil d’aide à l’arrêt, mais à un jeune voire très jeune public. Les e-cigarettes jetables sont en effet très colorées, et contiennent des arômes aux goûts sucrés, acidulés, fruités, de bonbons, etc.

 

La stratégie marketing des puffs ciblent ainsi les enfants et adolescents. Selon l’Alliance contre le tabac, en 2022 13% des jeunes entre 13 et 16 ans ont déjà consommé ces produits, dont la moitié au sein de l’école ou après les cours. Ces cigarettes électroniques jetables s’imposent donc au sein des collèges et peuvent constituer une porte d’entrée vers la cigarette.

 

De plus, les puffs contiennent du propylène glycol permettant la vaporisation du produit une fois chauffé. Ce produit a des propriétés irritantes et asséchantes, voire allergiques pour certains individus.

 

Vous avez des questions ?
Nos médecins sont disponibles pour vous répondre  !

 

 

 

La puff : est-ce addictif ?

 

La nicotine contenue dans certaines puffs entraîne le risque d’entrée dans l’addiction au produit : addiction physiologique au contenu de ces e-cigarettes jetable (nicotine), addiction psychologique ou encore addiction comportementale à la puff, à avoir les automatismes et les croyances qui renforcent le comportement.

 

Comment l’expliquer ? Dans le cerveau, la nicotine contenue dans certaines puffs vient se fixer sur les récepteurs du système dopaminergique, déclenchant une libération de cette hormone du plaisir qu’est la dopamine.

 

La puff a donc les mêmes effets que les cigarettes électronique et les cigarettes traditionnelle sur l’activation du système de la récompense : ces trois produits peuvent rendre dépendant. Et pour cause : après seulement quelques utilisations des produits contenant de la nicotine, comme la puff, vous prenez le risque que votre cerveau s’habitue à la libération de dopamine et que votre corps en redemande : c’est le début de l’addiction.

 

Pour les enfants et les adolescents dont le cerveau est encore en développement, l’exposition à la nicotine est encore plus à risque car plus vous êtes exposé à la nicotine de manière précoce, plus elle est à même de vous rendre dépendant à cette substance. 

 

 

Sources :