L'équipe de rédaction MEDADOM lundi 12 septembre 2022

Est-ce normal de consulter un psychologue ?

 

Un psychologue est par définition un thérapeute qui vous permet de faire le point sur les facteurs qui génèrent un trouble mental, pour proposer par la suite des objectifs thérapeutiques et des méthodes pour aller mieux.

Motifs de consultation, spécificités du psychologue par rapport au psychiatre, etc… Voici ce qu’il faut savoir avant de prendre rendez-vous avec un psychologue.

Vous hésitez à prendre rendez-vous avec un psychologue ? Parlez en déjà à un médecin généraliste, en téléconsultation c'est possible !
Pas de rendez-vous ? Pensez à la téléconsultation !


Est-ce grave de consulter un psy ? 

 

Pour savoir s’il est judicieux de consulter un psychologue, demandez vous si votre problématique génère une réelle souffrance dans votre quotidien, et si vous pensez avoir besoin d’une aide extérieure pour vous aider à la surmonter.

Si la réponse est oui, alors vous pouvez aller consulter un psy en ayant l’esprit léger : un psychologue va se concentrer sur votre problématique pour vous aider à y faire face. Que ce soit pour de l’anxiété, des problèmes de sommeil, des difficultés de concentration ou autre, le psychologue peut vous accompagner et il n’est pas du tout grave d’y recourir, au contraire.

 

Conseil : Avant de sauter le pas, faites une liste mentale des raisons qui vous amènent à prendre rendez-vous avec un psy, et ce que vous en attendez concrètement.

 

Vous pouvez commencer par parler de vos difficultés à votre médecin traitant pour qu’il vous oriente vers un psychologue et vous délivre un courrier d’adressage. Pensez à la téléconsultation ! 
Où téléconsulter à proximité ?


Quand consulter un psychologue ? 

 

La consultation auprès d’un psychologue est utile dès lors qu’une difficulté apparaît de manière trop importante ou persistante, et perturbe votre vie sociale, votre travail ou encore vos relations amoureuses.

 

Le psy va vous accompagner à l’aide de techniques et méthodes non médicamenteuses pour travailler sur ce qui vous perturbe : insomnie, déprime, stress… Il pourra vous accompagner et vous aider à surmonter des épreuves de la vie telles qu’un deuil ou l’annonce d’une maladie. Enfin, le psy est capable de vous aider dans vos relations sociales, votre couple, vos relations au travail, etc.

 

Comment savoir si j'ai besoin de consulter un psy ?  

 

Pour savoir si vous pensez devoir consulter un psy, demandez vous quel est le ressenti que vous avez par rapport à votre problématique, quelle qu’elle soit. Deux personnes atteintes d’un même trouble (ex : phobie) peuvent avoir un ressenti complètement différent. Tandis que pour l’une, cela ne sera peut-être pas handicapant pour vivre normalement, l’autre pourra être paralysée dans son quotidien et ressentir une grande souffrance par rapport à ce trouble.

 

Ainsi, dès que la situation perturbe de manière trop importante votre quotidien ou vos relations sociales, consultez un psychologue sans attendre trop longtemps.

 

Comment savoir si mon enfant doit voir un psychologue ?

 

Ici également l’observation des perturbations manifestes du trouble est importante pour savoir si votre enfant devrait ou non consulter un psy. Soyez également attentif au discours que vous renvoient les professionnels qui entourent votre enfant au quotidien : médecin, enseignants, psychologue scolaire etc. Ils peuvent vous alerter sur des signes qui font penser à un trouble.

 

Le médecin généraliste peut, s’il le juge nécessaire, orienter votre enfant vers un psychiatre ou un psychologue. La première consultation avec l’un ou l’autre est dans tous les cas un bon moyen de faire le point pour savoir si une prise en charge est nécessaire.

 

Les centres médico-psycho-pédagogiques (CMPP) sont des structures qui permettent des consultations psychologiques pour les enfants et adolescents, de 0 à 20 ans.

 

 

 

Comment choisir son psy ?

patiente en consultation avec un psychologue pour une thérapie

 

Entre la psychanalyse, la psychologie clinique, la psychothérapie ou encore le coaching, difficile de s’y retrouver. Sachez que “psychologue” est un titre protégé, dont la pratique est encadrée et répond à un code de déontologie, ce qui peut vous rassurer si jamais vous avez encore des doutes. Les titres tels que “coachs”, “thérapeutes” etc. ne sont en revanche pas protégées.

 

Le psychologue bénéficie d’une formation universitaire de grade master, et est enregistré sur un registre national (ADELI) ce qui est garant de leur qualification. De plus, chaque psychologue choisit une spécialité lors de son cursus, qu’il est important de connaître pour savoir s’il pourra répondre à vos besoins.



Quelles sont les différentes spécialités ?

 

Les grandes spécialités en psychologie sont :

  • psychologie clinique
  • psychologie de l’enfant et de l’adolescent
  • neuropsychologie
  • psychologie sociale
  • psychologie cognitive
  • psychologie de la santé
  • psychologie du travail

 

Choisissez donc un psychologue qui possède une spécialité la plus à même de vous aider. Sans surprise, un psychologue clinicien sera le plus judicieux si vous présentez des troubles tels qu’une dépression ou de l’anxiété. Un psychologue de l’enfant et de l’adolescent pourra aussi intervenir efficacement pour prendre en charge votre enfant.

 

De nombreux psy sont spécialisés dans les thérapies cognitivo-comportementales, qui ont fait leurs preuves pour améliorer rapidement l’état des patients dans de nombreux domaines allant des troubles de l’humeur aux troubles anxieux en passant par les troubles du comportement alimentaires.



Quelle est la différence entre un psychologue et un psychiatre ? 

 

Il existe des différences fondamentales entre le psychologue et le psychiatre, qui sont deux professions distinctes. Le psychiatre est un médecin spécialisé, et a suivi le cursus de médecine générale puis quatre années de spécialisation en psychiatrie. Le psychiatre peut vous prescrire des médicaments psychotropes définis comme des substances qui modifient votre état psychologique (antidépresseurs, anxiolytiques, antipsychotiques, etc.).

 

Le psychologue bénéficie d’un minimum de 5 ans d’études universitaires de grade master en psychologie. Il n’est pas habilité à prescrire des médicaments, ni à contraindre une hospitalisation contrairement au psychiatre.

 

Cependant, tous deux sont compétents pour prendre en charge différents troubles :

  • phobies et troubles anxieux
  • dépression, bipolarité et autres troubles de l’humeur
  • schizophrénie et autres troubles psychotiques
  • anorexie, boulimie et autres troubles du comportement alimentaire
  • dépendance au tabac, à l’alcool et autres addictions
  • insomnie et autres troubles du sommeil
  • deuil
  • etc.

 

 

Sources :