bg-office-working-unsplash

Mal de dos : comment soulager les douleurs ?
Découvrez les différents types de maux de dos, quelles sont ses différentes causes possibles et comment soulager efficacement les douleurs.

Le mal de dos est un problème très fréquemment rencontré par près de 9 Français sur 10. Si les femmes sont généralement plus touchées que les hommes, le mal de dos représente l’une des causes principales des arrêts de travail. La crise sanitaire du COVID-19 tend à augmenter encore l’apparition des maux de dos, à cause du stress généré et de mauvaises postures en télétravail. Découvrez les caractéristiques des maux de dos, comment soulager les douleurs et comment prévenir les récidives !

Quels sont les différents maux de dos ?


Le mal de dos se caractérise principalement par des douleurs ressenties au niveau des cervicales et du bas du dos. Elles peuvent apparaître rapidement, s’intensifier avec les mouvements du corps ou survenir pendant la nuit ou en période de stress. 

Ces douleurs peuvent aussi s’étendre au niveau des bras ou des jambes. Selon la localisation de la douleur, on parlera de lombalgie, de cervicalgie ou de dorsalgie.

Quel que soit le type de maux de dos dont on souffre, ces derniers sont de plus en plus fréquents et nécessitent une prise en charge adaptée pour retrouver du confort et une meilleure qualité de vie.

 

La signification du mal de dos selon la localisation

Le mal de dos peut toucher plusieurs zones du corps :

  • Lorsque j’ai mal en bas du dos, au niveau des lombaires, on parle logiquement de lombalgie. Ce type de mal de dos est le plus fréquemment rencontré chez les personnes qui y sont sujettes.
  • Si je ressens des douleurs au niveau de mon cou et du haut de mon corps, on parlera de cervicalgie
  • Enfin, si je ressens des tensions plutôt au milieu du dos, il s’agit sans doute d’une dorsalgie.

 

Quand s’inquiéter d’un mal de dos ?

Si le mal de dos n’est généralement pas le signe d’un trouble plus important ou d’une maladie, il est tout de même nécessaire de s’inquiéter s’il est associé à d’autres manifestations pour effectuer des analyses complémentaires avec votre médecin.

Les maux de dos, s’ils sont bien traités, disparaissent généralement en 6 semaines. Au-delà de 3 mois, on parle de mal de dos chronique, avec des conséquences importantes sur la qualité de vie et la réalisation des tâches quotidiennes.

Ainsi, je dois en parler à mon médecin si je ressens des maux de dos accompagnés d’une perte de poids soudaine, si le mal de dos est ressenti pendant la nuit exclusivement, si celui-ci s’aggrave ou ne s’améliore pas, ou si j’ai eu de la fièvre ou une infection récemment.

Je dois aussi m’inquiéter si je ressens des troubles neurologiques, des douleurs thoraciques ou si mes maux de dos s’étendent au niveau d’une de mes cuisses. 

Enfin, si j’ai plus de 55 ans ou moins de 20 ans, ou que j’ai des antécédents de cancer, une consultation est aussi fortement recommandée.

 

Quelles sont les causes du mal de dos ?

Comment soulager le mal de dos ?

 

Le mal de dos peut avoir de très nombreuses causes, regroupées en plusieurs catégories :

 

Les troubles dits mécaniques

Si j’ai mal au dos, cela peut être le résultat d’une musculature du dos peu développée, des tensions musculaires déclenchées par le stress ou l’anxiété ou encore des malformations de la colonne vertébrale (scoliose ou cyphose par exemple). Cela peut aussi être provoqué par une lésion au niveau de l’un des disques situés entre mes vertèbres, ou à de l’ostéoporose ou de l’arthrose.

Si je suis une femme enceinte, j’ai aussi plus de risques d’avoir mal au dos à cause du poids de mon ventre qui augmente et des hormones.

 

Les maux de dos liés à des traumatismes, infections ou inflammations

Mes douleurs dorsales peuvent aussi provenir de traumatismes, de chocs ou d’accidents passés, qui ont provoqué des fractures ou des tassements de vertèbres.

Elles peuvent aussi apparaître en cas d’affections inflammatoires au niveau des articulations de mes vertèbres, de mes ligaments ou de mes muscles, ou d’une infection au niveau d’un disque intervertébral. 

 

Les douleurs de dos associées à d’autres troubles fonctionnels ou des maladies

Les maux de dos peuvent aussi être liés à d’autres maladies dont les symptômes provoquent des douleurs dorsales. C’est par exemple le cas si j’ai une colique hépatique ou colique néphrétique, des troubles cardiaques comme une péricardite ou un infarctus, une maladie du pancréas ou un pneumothorax.

Enfin, ils peuvent aussi survenir à certaines périodes spécifiques comme les règles si je suis une femme, en cas de stress, d’anxiété ou de maladies psychosomatiques.

 

Télétravail et mal de dos : quelles bonnes pratiques adopter ?

La crise sanitaire du coronavirus a eu pour effet pour les entreprises de devoir recourir massivement au télétravail pour leurs salariés. SI le télétravail possède des avantages, il n'est pas dépourvu d’inconvénients. 

Souvent, lorsque l’on travaille de chez soi, on ne bénéficie pas des mêmes équipements et du même confort que lorsque l’on est au bureau. Le télétravail peut ainsi déclencher ou aggraver les maux de dos à cause d’une mauvaise posture ou d’une position statique maintenue trop longtemps. 

Pour limiter les maux de dos en télétravail, plusieurs bonnes pratiques doivent être mises en place. Nous vous conseillons donc de placer votre écran à bonne hauteur (garder le dos et le cou droits), prendre des pauses régulières, et vous équiper d’accessoires ergonomiques comme un réhausseur d’ordinateur portable ou un fauteuil ergonomique par exemple.

Que faire contre le mal de dos et comment le soulager ?

 

Si j’ai mal au dos, le premier réflexe que je dois avoir est de me mettre au repos, sans pour autant rester complètement immobile. Pendant la nuit, j’évite de dormir sur le ventre, et je privilégie les positions latérales. Je peux aussi avoir recours à des accessoires chauffants de type coussin (en cas de cervicalgie notamment) ou de ceinture si j’ai une lombalgie pour me soulager. Je n’hésite pas à consulter mon médecin, qui pourra me prescrire un traitement adapté mais aussi me conseiller des séances de kinésithérapie. 

L’ostéopathie peut aussi représenter une solution intéressante pour retrouver du confort.

 

Je calme la douleur avec des traitements adaptés

En cas de douleur intense et persistante, mon médecin peut me prescrire des médicaments adaptés de type antalgiques ou anti-inflammatoires.

Quel que soit le traitement recommandé, je veille à bien respecter les doses recommandées pour éviter d’éventuelles complications ou effets secondaires.

 

Je fais des exercices ciblés contre le mal de dos

Des exercices adaptés existent contre le mal de dos

Si le repos est conseillé en cas de mal de dos, je peux néanmoins faire des exercices ciblés pour éviter l’aggravation ou pour prévenir les récidives.

La sédentarité est en effet un facteur qui favorise l’apparition des douleurs dorsales. Je veille donc à maintenir un niveau d’activité physique minimum, en adéquation avec ma condition physique. Je peux ainsi marcher 30 minutes par jour, pratiquer des activités douces comme la natation, ou des activités mêlant relaxation et mouvements comme le yoga ou le pilates. Ces activités seront particulièrement indiquées si mes maux de dos proviennent d’un état de stress trop important. Je limite par contre les sports trop violents ou les sports dits à impact pour éviter les traumatismes ou les chocs.

 

Je choisis un bon matelas

Saviez-vous que votre matelas peut aussi être la cause de vos maux de dos ? Si vous ressentez des douleurs principalement pendant la nuit, c’est peut-être le signe que celui-ci n’est plus adapté ou tout simplement trop ancien.

Un bon matelas est un matelas qui soutient la position naturelle du corps. Trop dur ou au contraire trop mou, il peut provoquer des douleurs. N’hésitez pas à choisir un matelas de bonne qualité, ferme, qui soutiendra votre dos de façon optimale. De nombreuses innovations dans le secteur de la literie prennent en compte les douleurs dorsales, de plus en plus fréquentes. N’hésitez donc pas à demander conseil. 

Pour bien dormir, j’évite également l’accumulation d’oreillers, qui peut engendrer des douleurs au niveau des cervicales. 

Comme le matelas, un bon oreiller ne sera ni trop dur, ni trop mou. Il en existe désormais un large choix : à mémoire de forme, adapté pour les douleurs de sciatique, de dos ou encore de cou.

 

Je limite le stress

Le stress est l’un des troubles les plus rencontrés dans notre société. Ce phénomène naturel, censé avertir d’un danger, met notre corps en état d’alerte. 

Cependant, s’il devient chronique, le stress peut avoir des effets dévastateurs sur notre corps. 

Si je traverse actuellement une situation de stress et d’anxiété, mes maux de dos peuvent s’aggraver, ou même être déclenchés par cet état. Contracté, mon corps est constamment sous tension. Je peux ainsi ressentir des douleurs au niveau du haut du dos et des cervicales principalement. Pour retrouver de l’apaisement, je veille ainsi à limiter le stress en effectuant des exercices de relaxation (méditation, cohérence cardiaque…), en ralentissant le rythme si j’en ai la possibilité, et à me réserver des moments de détente régulièrement pour relâcher la pression. Je n’hésite pas à en parler à un médecin. 

 

Vous souhaitez être mis en relation avec un médecin agréé à l’Ordre des Médecins en moins de 10 minutes ? Inscrivez-vous dès maintenant sur la plateforme MEDADOM.

 

Sources :