bg-office-working-unsplash

Combien de temps dure la varicelle ?
Très contagieux, la virus de la varicelle se manifeste par des boutons sur l'épiderme

Redouté par les parents, mais pourtant le plus souvent anodine, le virus de la varicelle est fréquent chez l’enfant et atteint les couches supérieures de l’épiderme. On imagine souvent la varicelle avec un enfant couvert de boutons et de cloques qui grattent : ce sont en effet des symptômes typiques qui peuvent être associés à de la fièvre. Très contagieuse, la varicelle dure une dizaine de jours. Des épidémies sont assez fréquentes au printemps et en été au sein des écoles ou des crèches.

Le saviez-vous ? 10% des cas de varicelle sont retrouvés chez l’adulte soit environ 60 000 cas par an. À l’âge adulte et pour les nourrissons, le virus de la varicelle est plus à risque de complications.

 

La varicelle : un virus mis en cause



Qu’est-ce que la varicelle ?

La varicelle est une maladie retrouvée fréquemment, particulièrement chez l’enfant sous forme d’une éruption cutanée (vésicules puis croûtes), parfois associée à de la fièvre. La varicelle est causée par un virus, l’herpès-varicelle-zona (groupe herpès virus), qui est très contagieux, mais elle toutefois, de manière générale, anodine. La maladie évolue généralement rapidement vers la guérison, en quelques jours. 

La varicelle doit être particulièrement surveillée chez les nourrissons de moins de 6 mois, chez les personnes immunodéprimées et chez les femmes enceintes du fait du risque de complications éventuelles.

Dans 90% des cas, ce sont les enfants qui sont touchés par la varicelle. Cela s’explique par le fait que le toucher est plus développé : objets contaminés, transmission entre lors de jeux et postillons sont des vecteurs de transmission. La varicelle peut donc rapidement devenir épidémique au sein des lieux communs comme à l’école, en crèche et même à la maison !



Quel est le virus impliqué dans la varicelle ?


L’herpès-varicelle-zona

Le virus mis en cause est l'herpès-varicelle-zona (HPV), de la grande famille des Herpesviridae qui comprend entre autres également l'Herpès simplex virus (HSV) responsable des herpès oro-faciaux (HSV-1) ou de l’herpès génital (HSV-2). C’est ce virus qui provoque les éruptions cutanées.



Quelle est la différence avec le zona ?


Le virus incriminé dans le zona et dans la varicelle est le même.
La varicelle va se développer lors d’une primo-infection alors que le zona (ou herpès zoster) pourra apparaître lors d’une réactivation du virus, qui va se déclencher des années plus tard en stationnant dans des ganglions nerveux de manière inactive. Ce virus peut être “stocké” sans pour autant être réactivé un jour. En général, le zona se traduit par des éruptions cutanées douloureuses unilatérales qui apparaissent vers l'âge de 50 ans.



Transmission et symptômes de la varicelle


Comment se transmet la varicelle ?


La varicelle est causée par un virus, on l’a vu : le HPZ. Il existe deux voies de transmission principales :
  • la voie manuportée : les enfants se contaminent en touchant des objets contaminés ou au contact d’autres enfants contaminés
  • la voie aérosol : et oui, le virus de la varicelle est aussi un virus qui se transmet par l’air, par inhalation de gouttelettes (postillons) émises lors d’un éternuement ou d’un contact rapproché (des embrassades par exemple)

On peut également évoquer la voie placentaire puisque la varicelle peut être transmise au fœtus. 

La période d’incubation, c’est-à-dire le délai entre l’entrée du virus dans l’organisme et l’apparition des premiers symptômes de la varicelle est de 10 à 21 jours. Pendant cette durée, la personne contaminée est asymptomatique, mais elle est contagieuse.

 


Quels sont les symptômes de la varicelle ?

La varicelle est principalement retrouvée chez l'enfant.



Les symptômes habituels chez l’enfant


Le diagnostic de la varicelle est souvent évident puisque les signes cutanés, qui concernent tout le corps, sont très typiques avec différents stades :
  • des boutons sous forme de taches rosâtres de 3 à 4 mm de diamètre
  • rapidement ces éruptions cutanées sont centrées d’une toute petite cloque de varicelle appelée « vésicule » qui sont remplies de liquide trouble ou jaunâtre
  • une croûte va apparaître au centre des vésicules qui tombe après s’être desséchée.

Le développement de ces éruptions cutanées, caractéristiques de la varicelle, peut ne pas être concomitant.  Autrement dit, un bouton peut être un premier stade alors qu’un autre peut être au stade de croûtes. On parle alors de poussées : on dénombre deux à trois poussées lors de l’infection par la varicelle. 

Sur les muqueuses, on peut retrouver des ulcérations.

Ces éruptions cutanées s'accompagnent en général de fortes démangeaisons. Ces dernières peuvent être très intenses : attention au bouton de la varicelle infecté. Le grattage peut apporter des germes en particulier de bactéries, créant une surinfection. Si j’aperçois une boursouflure importante associée à une rougeur ou du pus, je consulte.

Par ailleurs, la varicelle étant dû à une infection virale, on peut également retrouver les symptômes infectieux suivants :
- de la fièvre modérée (jusqu’à 38°C)
- des maux de tête
- de la fatigue



Les symptômes chez l’adulte


La varicelle est rare chez l’adulte et les signes ressemblent à ceux retrouvés chez l’enfant. Si elle se déclare, le risque est la pneumopathie varicelleuse qui peut survenir après 1 à 7 jours après le début des symptômes. Les signes seront une toux, des difficultés à respirer ou encore des douleurs. Le diagnostic peut être confirmé par radiographie.

En revanche, la réactivation du virus de la varicelle-zona-herpès donne parfois lieu à un zona, dont le symptôme le plus fréquent est l’apparition de vésicules concentrées et sur un seul côté du corps.


Les symptômes de la varicelle à détecter pendant la grossesse


Le diagnostic de la varicelle est aussi rapidement évoqué si la femme enceinte n’a jamais développé la pathologie et devant :
  • des éruptions cutanées typiques
  • un contact avec un enfant atteint

La varicelle concerne moins de 5% des femmes enceintes.

 

En fonction du moment de la contamination par la varicelle, l’évolution peut être différente :
- au 1er trimestre : un retard de croissance ou des malformations peuvent survenir chez le fœtus
- au 3ème trimestre de grossesse : Les femmes enceintes sont plus à risque de développer une pneumopathie varicelleuse qui est à distinguer avec le coronavirus chez la femme enceinte.
- quelques jours avant la naissance : le nouveau-né peut souffrir d’une forme classique de varicelle avec le développement d’une méningite ou une atteinte pulmonaire.

Durée et traitement de la varicelle

 


Combien de temps dure la varicelle ?


La varicelle régresse en l’espace d’une dizaine de jours après que les croûtes des vésicules aient desséchées et soient tombées, en moyenne en 6ème jour après l’apparition des premiers symptômes. L’enfant n’est plus contagieux à ce stade. Des taches roses remplacent les croûtes et disparaîtront rapidement sauf pour les boutons où le grattage a été intense ou infecté. Dans ce cas, des cicatrices peuvent persister.  



Complications : quand voir un médecin pour la varicelle ?

De manière générale, une consultation doit être prévue devant un tableau clinique de varicelle. Cette consultation doit avoir lieu plus rapidement dans les cas cités ci-dessous, à savoir pour les personnes plus à risques de développer des complications ou en présentant ou chez l’adulte.  

Les boutons infectés de la varicelle peuvent être à l’origine d'impétigo causé par une infection bactérienne à staphylocoque ou streptocoque, qui se manifestera par une forte fièvre. 

Certaines personnes comme les nourrissons de moins de 6 mois, les femmes enceintes, les personnes souffrant de déficit immunitaire ou d’eczéma sont plus à risque de développer des complications de la varicelle et doivent consulter un médecin rapidement.

Les complications sont rares et peuvent être :
  • une pneumopathie virale
  • un syndrome de Reye (atteinte du foie et du cerveau)

Les médecins partenaires MEDADOM sont disponibles en consultation vidéo.


Traitement de la varicelle

La varicelle est une pathologie virale. Ainsi comme la majorité des pathologies virales, la maladie régresse d’elle-même sans besoin de traitement.
L’aspirine est complètement contre-indiquée pendant la contamination à la varicelle puisqu’elle favoriserait la survenue du syndrome de Reye.

Le traitement de la varicelle est ainsi essentiellement symptomatique à savoir :
  • pour les démangeaisons, je pense à prendre une douche tiède et utiliser un savon doux dermatologique, je peux également avoir recours à des médicaments antihistaminiques
  • contre la fièvre, je peux utiliser du paracétamol en respectant la posologie (fonction de l’âge) et le délai entre les prises
  • je prends du repos 
Les antibiotiques ne sont indiqués qu’en cas de surinfection bactérienne

 


Prévention de la varicelle


Les gestes barrières peuvent limiter la propagation du virus de la varicelle

La période d’incubation de la varicelle étant relativement importante, l’application des gestes barrières est important : lavage des mains régulier, se moucher dans un mouchoir en papier, éternuer dans le plus de son coude, etc, sont les plus efficaces contre le virus de la varicelle ; des gestes qui sont plus difficiles à faire appliquer chez les enfants. Des ongles courts permettent d’éviter de véhiculer des bactéries et donc de créer des boutons infectés.

Dès lors que mon enfant présente des signes de varicelle, je pense à prévenir l’école ou la crèche ainsi que toutes les personnes qui ont pu être en contact dans les 10 derniers jours avec mon enfant et j’attends la guérison pour un retour en milieu collectif.

Le saviez-vous ? À ce jour, il existe deux vaccins contre la varicelle. La vaccination n’est pas obligatoire, mais elle est recommandée pour certaines personnes à risque de complications.



Sources :
- Contribution du Dr Gepner
- Assurance maladie, Varicelle : que faire et quand consulter ?
- Assurance maladie, Reconnaître la varicelle
- Assurance maladie, Reconnaître l’impétigo
- PediAct, La varicelle : pourquoi est-ce un rite de passage de la petite enfance ? Explications
- Le Figaro Santé, Varicelle
- Le Figaro Santé, Zona