Skip to main content

Quand faut-il se rendre aux urgences ? Quelles sont les alternatives ?

Vous avez un problème de santé et vous envisagez de vous rendre aux urgences ? Attention, s’il ne s’agit pas d’une urgence vitale, vous risquez d’attendre très longtemps. Quelles sont les missions exactes des médecins des urgences ? Pourquoi y a-t-il si peu de médecins dans les services d’urgence ? Enfin, quelles sont les alternatives avant de se rendre aux urgences ? 

 

Vous avez besoin de consulter mais votre médecin n'est pas disponible ?

Consultez ici un médecin sans rdv en téléconsultation 

 

 

Quelles sont les missions d'un médecin urgentiste ? 

 

Le médecin urgentiste est un médecin qui travaille en équipe avec des paramédicaux, sur un plateau technique, en hôpital ou en clinique. SOS médecins emploie aussi des médecins urgentistes. Ses plages horaires peuvent se situer le jour, la nuit, le soir, les week-ends et jour fériés.

 

Comme son nom l’indique, le médecin urgentiste prend en charge les urgences. Celles-ci sont plus au moins graves : cela peut aller d’une personne accidenté de la route avec fracture ouverte à une appendicite en passant par un AVC (Accident Vasculaire Cérébral). Un médecin urgentiste ne prend pas en charge les patients au long cours, il n’assure pas leur suivi. Une fois sa mission de stabilisation du patient accomplie, il l’oriente vers d’autres services, selon la situation et toujours en accord avec les médecins spécialistes.

 

Le médecin urgentiste résout des problèmes. Il doit avoir la capacité de prendre les bonnes décisions très rapidement. Son atout principal est son adaptabilité ! C’est aussi un chef d’équipe qui coordonne les soins. Son champ de compétence est large. En cas de catastrophe ou d’attentat, il est en première ligne et participe au triage des patients.

 

 

Médecin s'occupant d'un enfant sur un brancard aux urgences.

 

L’internat de médecine d’urgence dure 4 ans. Il comprend des stages au SAMU (Service d’Aide Médicale d’Urgence) ou au SMUR (Service Mobile d’Urgence et de Réanimation). Le SAMU prend en charge des patients en-dehors de l’hôpital (dans la rue, à domicile, sur le lieu d’un accident). Le SMUR intervient à la demande du SAMU. Il comprend une équipe médicale et un véhicule équipé de matériel spécifique. L’internat de médecine d’urgence comprend aussi des stages en gériatrie, en médecine interne, en pédiatrie, en service d’anesthésie-réanimation.

 

 

De moins en moins de médecins urgentistes 

 

Au 1er janvier 2022, il y avait 4 400 médecins urgentistes en France. Pour comparaison, il y avait à la même date 99 941 médecins généralistes. Il y a donc très peu de médecins urgentistes : environ 7 pour 100 000 habitants (148 médecins généralistes pour 100 000 habitants).

 

En revanche, les médecins urgentistes sont plutôt jeunes : 36,2 ans en moyenne (32,7 pour les femmes et 38,7 pour les hommes). Pour comparaison, l’âge moyen des médecins généralistes est de 51 ans (47 ans pour les femmes et 55 ans pour les hommes). Le métier de médecin urgentiste est particulièrement éprouvant : travail de nuit, de week-end, horaires à rallonge, environnement très stressant… Nombreux sont les médecins urgentistes qui changent de voie en milieu de carrière.

 

Il y a donc un manque criant de médecins dans les services d’urgence. En France, 90% des services d’urgence manqueraient de médecins, mais aussi de professionnels paramédicaux. Récemment, plusieurs centaines de services d’urgences ont décidé de fermer leurs portes aux patients la nuit, acceptant seulement les patients adressés par le SAMU. D’autres organisent un filtrage des patients à l’entrée des urgences par des infirmières, pour n’accepter que ceux relevant vraiment d’une urgence. Certains hôpitaux ont carrément fermé leur service d’urgences, faute de personnel.

 

 

Quelles alternatives avant de se rendre aux urgences ?  

 

Se rendre de son propre chef dans un service d’urgence si vous n’êtes pas absolument certain que votre état de santé relève d’une urgence n’est pas une bonne option. Vous allez sans doute attendre très longtemps, voire trouver porte close. En effet, aux urgences, les urgences vitales sont traitées en priorité.

 

Si c’est possible, téléphonez ou prenez rendez-vous chez votre médecin traitant pour lui exposer votre situation. S’il n’est pas disponible ou si vous n’en avez pas, appelez le 15 ou le 114 pour les personnes malentendantes. Un médecin régulateur pourra vous donner de premiers conseils médicaux par téléphone. S’il estime qu’une consultation avec un médecin est nécessaire, il vous orientera vers le médecin de garde ou bien organisera une visite à domicile si vous êtes dans l’incapacité de vous déplacer. S’il s’agit vraiment d’une urgence, il vous autorisera à vous rendre aux urgences ou bien enverra une ambulance ou le SMUR à l’endroit que vous lui indiquerez.

 

 

Une autre option s’offre à vous : la téléconsultation sur une plateforme internet. Chez MEDADOM, nous vous proposons une mise en relation avec un médecin en moins de 10 minutes depuis notre site internet. Cela peut vous permettre d’avoir un premier avis médical très rapidement. Des bornes ou cabines de téléconsultation sont également installées dans des pharmacies ou des mairies. N’hésitez pas à consulter notre site internet pour voir s’il y en a une à proximité de chez vous !

 

 

Découvrir MEDADOM

 

 

Exemple de motif de consultation pouvant être pris en charge en téléconsultation :

Thomas a une otite très douloureuse. Au lieu de se rendre aux urgences, il se rend dans une pharmacie pour une téléconsultation en cabine. Très rapidement, il voit un médecin qui examine son oreille à l'aide de l'otoscope. le diagnostic d'otite est confirmé et Thomas repart avec une ordonnance. 

 

 

 

 

Sources :