L'équipe de rédaction de MEDADOM mercredi 3 août 2022

COVID-19 : quels sont les symptômes du variant BA.5 ?

Les variants du covid-19 n'en sont pas à leur coup d'essai. C'est donc sans surprise que nous avons vu apparaître un nouveau variant sur le devant de la scène ces derniers mois : le petit frère d'Omicron, le sous-variant BA.5. Il était majoritaire lors de la 7ème vague de contamination en juillet 2022. 

On le passe en revue dans cet article. 


Rappel des règles d'isolement en cas de positivité à la covid-19 : Elles évoluent fréquemment. Aujourd'hui, isolez-vous 7 jours si vous êtes vacciné, 10 jours dans le cas contraire. En savoir plus dans notre article

 

Vous êtes testé positif à la covid-19 et vous souhaitez un avis médical rapidement ?
Protégez vos concitoyens et effectuez une consultation en ligne depuis chez vous ! 
Téléconsulter sans rendez-vous


covid-19 : variant BA.5 : quels symptômes ?


Fiche d'identité du variant BA.5 du covid-19

 

Parmi les variants les plus répandus, on se souvient du variant britannique, puis du variant Delta ou plus récemment d'Omicron. Beaucoup d'entre eux ont inquiété la communauté scientifique avant que d'autres ne les remplacent et deviennent prédominants. Les préoccupations ont ainsi constamment évolué pour finir par entrer dans le quotidien. Aujourd'hui, nous nous intéressons plus précisément au sous-variant BA.5, classé comme préoccupant par l'Organisation mondiale de la Santé (OMS).  


D'où vient le variant BA.5 ?


On ne le sait pas exactement. Toutefois, ce sous-variant du covid-19 a été détecté pour la première fois début mai en Afrique du Sud, à l'instar de son grand frère, le variant Omicron. Ce dernier comporte plusieurs sous-lignages (BA.1, BA.2, BA.3, BA;4). De nombreuses mutations de BA.5 auraient d'ailleurs été répertoriées depuis sa découverte, créant des sous-lignages de BA.5.

 

Quelle différence de BA.5 avec le variant Omicron ? 
Dans le BA.5, on retrouve plusieurs mutations, déjà présentes dans des précédents sous-variants d'Omicron, notamment le BA.2, auxquelles s'ajoutent des "nouvelles" mutations. 

 

 

Symptômes de la covid-19 avec le variant BA.5 : peut-on les reconnaître ?

 

On a une bonne et une mauvaise nouvelle avec ce variant du covid-19 : la mauvaise, c'est que presque toutes les personnes l'ayant contracté ont présenté des symptômes de moyenne à forte intensité et qui durent en général plus de 5 jours. La bonne, c'est que ce variant BA.5 entraîne moins d'hospitalisations que les précédents variants. Cela s'explique notamment par une grande couverture vaccinale, qui protège des formes graves. 

Mais alors quels sont les symptômes ? Rien de surprenant à retrouver avec ce variant BA.5, des symptômes très similaires à un rhume, déjà rencontrés avec les autres variants à savoir :

  • fatigue (dans plus de 3 cas sur 4)
  • toux
  • fièvre
  • maux de tête
  • écoulement nasal
  • nausées / vomissements, perte du goût et de l'odorat sont possibles mais moins fréquents. 

À noter toutefois, un nouveau symptôme inédit du variant BA.5 du covid-19 : des suées nocturnes auraient été rapportées, sans forcément être liées à une forte fièvre. 

 

Le saviez-vous ? Une 4ème dose de vaccin (ou seconde dose de rappel) est d'ores et déjà proposée à plusieurs personnes. Vous êtes peut-être concerné.
Plus d'infos ici.

 


Échappement immunitaire : quelle efficacité de la vaccination sur le variant BA.5 ?


Selon une étude d'une équipe de scientifiques de Boston publiée dans The New England Journal of Medicine publiée début juillet 2022,  la résistance aux vaccins, appelée l'échappement immunitaire, serait moindre avec le variant BA.5 du covid-19. Ainsi, la quantité d' anticorps présente serait 21 fois moins importante que face au variant de référence Omicron pour une personne vaccinée avec un schéma de deux doses et d'environ 19 fois pour les personnes ayant déjà contracté le virus. En revanche, l'efficacité contre le vaccin était fortement augmentée en cas de récente dose de rappel. Les auteurs de l'étude soulignent ainsi la nécessité de la dose de rappel

Dans ce cadre, différents laboratoires pharmaceutiques ont annoncé se lancer dans la confection de vaccins plus adaptés aux mutations du covid-19, comme le BA.5.

Des vaccins dits "bivalents" (qui concernent aussi le variant Omicron) ont d'ores et déjà été autorisés en France. La Haute Autorité de Santé (HAS) recommande cette dose pour les personnes à risques de présenter une forme grave et bientôt aux personnels de santé (et ayant déjà bénéficié d'une dose de rappel). Ils sont disponible depuis le 3 octobre alors que la campagne vaccinale contre la grippe débutera le 18 octobre et que la co-administration des deux vaccins est encouragée (sur deux sites d'injection distincts).



 

Comment le variant BA.5 touche les Français ?


Le variant Omicron du covid-19 est majoritaire depuis la fin du mois de décembre 2021. Ce sous-variant BA.5 représentait 93
% des séquençages au 5 septembre (point épidémiologique de Santé Publique France du 22 septembre 2022), les sous-variants BA.1 et BA.2 ayant presque totalement disparus. En Europe, le sous-variant BA.5 est désormais majoritaire.

 


 

Et le nouveau sous-sous variant Centaure apparu en Inde ? 

 

Dans un premier temps inquiétant de par ses nombreuses mutations, ce sous-variant B2 : le BA.2.75 (variant Centaure), détecté en Inde fin mai, ne s'avère finalement pas forcément plus dangereux que le sous-variant BA.5 du covid-19 selon certaines études et la vaccination protègerait. Mais pour d'autres scientifiques, il est encore trop tôt pour se prononcer. Il n'en reste pas moins que l'OMS l'a classé comme un variant "à surveiller" et certains pensent que le variant Centaure pourrait être à l'origine de la prochaine vague.

Début septembre, Santé Publique France recensait 12 cas en France. 

Le virus est toujours là, les mutations vont continuer, que ça soit avec le variant BA.2.75 ou encore des sous lignages de BA.5, elles devraient apparaître. Il faudra donc vivre avec la recrudescence de cas, par vagues. Espérons qu'elles ne soient pas virulentes ! 

Vous ressentez des symptômes de la COVID-19 ? 
Une téléconsultation est possible avec un médecin partenaire MEDADOM.
Téléconsulter sans rendez-vous


Sources : 
-
Circulation des variants préoccupants selon la classe d’âge (enquêtes Flash), Santé Publique France
- Covid-19 : les symptômes liés au sous-variant BA.5 sont plus forts et plus fréquents, La Dépêche, 23 juin 2022
- Covid warning over symptom of new strain that affects sufferers at night, Zoe Tidman, The Independent, 1er août 2022
- Neutralization Escape by SARS-CoV-2 Omicron Subvariants BA.2.12.1, BA.4, and BA.5,The New England Journal of Medicine, June 22, 2022
- Covid-19 : ce que l'on sait de Centaure, un nouveau sous-variant d'Omicron, Maxime T'sjoen, actu.fr, 27 juillet 2022
-
Covid-19: Centaure, le sous-variant BA.2.75, est-il vraiment pire que BA.5? Une étude répond enfin à la question, L'independant, 30 juillet 2022
- Covid-19 : le nouveau variant inquiète les scientifiques, franceinfo, 31 août 2022
- Covid-19 : la HAS intègre les vaccins bivalents dans la stratégie de vaccination pour l'automne, Haute Autorité de santé (HAS), 20 septembre 2022