L'équipe médicale MEDADOM jeudi 21 octobre 2021

10 idées reçues sur la téléconsultation

La  téléconsultation  : vous en avez entendu parler mais vous n'avez pas encore osé franchir le pas ? Dans cet article, nous revenons sur 10 idées reçues que vous avez probablement sur la consultation d'un médecin en vidéo et nous vous expliquons pourquoi elles sont erronées ou inexactes. 

Données : 19 millions de téléconsultations ont été enregistrées par l'Assurance maladie en 2020. 88% des patients ayant eu recours à la consultation en ligne sont satisfaits (Baromètres de télémédecine, Odoxa pour l’ANS)


Découvrez MEDADOM et consultez en ligne

Se défaire des idées reçues sur la téléconsultation


"La téléconsultation : c'est que pour les jeunes connectés !" FAUX

 

Premièrement, le monde se connecte, vous êtes vous aussi forcément un peu connecté(e) malgré vous ! Et même si vous ne l'êtes pas, ne vous en faites pas, c'est très simple !


#1 "La téléconsultation, c'est que pour les jeunes" 



Faux ! Même s'il est vrai que l'âge moyen de patientes ayant recours à la téléconsultation est de 37 ans (panel MEDADOM), 20% des patients qui utilisent la consultation en ligne ont plus de 70 ans (données Assurance Maladie), la téléconsultation est accessible à tous, de 3 ans à 100 ans ! Fait insolite : une patiente de 100 ans a utilisé notre plateforme ! 
Saviez-vous par ailleurs que des personnes âgées accueillies dans les résidences Domitys ont accès à la téléconsultation ? 

 


#2 "La téléconsultation : c'est que via une application" 



Faux, à nouveau ! MEDADOM a développé des cabines et des bornes de téléconsultation installées dans les pharmacies et les collectivités territoriales. Elles sont équipées d'objets connectés pour aider le diagnostic du médecin. Aujourd'hui, près de 1300 bornes et cabines sont installées sur tout le territoire pour permettre un accès aux soins au plus grand nombre. 

 


#3 "La téléconsultation, c'est que pour les technophiles" 



Faux ! Même si vous n'avez pas l'habitude d'utiliser un smartphone ou ordinateur, la plateforme développée par MEDADOM est très intuitive pour vous éviter de rencontrer des difficultés d'utilisation. 

Par ailleurs, lorsque vous consultez en ligne depuis les bornes et cabines de téléconsultation installées dans les officines, vous pouvez solliciter de l'aide auprès du pharmacien.  

Ne renoncez plus aux soins comme 63% des Français l'ont déjà fait, et consultez un médecin en ligne !

 

 

"La téléconsultation, c'est pas une vraie consultation" FAUX

 

#4 "Les médecins ne voient jamais de patients en consultation physique" 


Les médecins partenaires MEDADOM sont inscrits à l'Ordre des médecins et exercent une activité mixte. Ils partagent donc leur temps avec la téléconsultation et une autre activité. 

 

#5 "La téléconsultation n'est pas remboursée" 


La consultation en ligne est remboursée par l'Assurance maladie de la même manière qu'une consultation physique. 

 

Note :  Le remboursement à 100% pratiqué dans le cadre exceptionnel du coronavirus prendra fin au 31 décembre 2021. Le patient devra ainsi s'acquitter du tiers-payant à partir du 1er janvier 2022. Il sera remboursé par sa complémentaire santé par la suite. 


Tout savoir sur le prix et le remboursement d'une téléconsultation ici. 

 

#6 "Pendant le téléconsultation, le médecin ne peut pas m'examiner"



Il ne peut pas vous examiner physiquement, en effet.  Sachez toutefois que ce n'est pas forcément nécessaire, voici quelques éléments de précision :
1. Une grande partie des diagnostics peut être établie sur l'interrogatoire et l'anamnèse (la situation médicale du patient) 
2. Le médecin possède deux moyens de préciser son diagnostic lors d'une consultation en ligne : 
  • la caméra permet au médecin d'évaluer l'état général du patient
  • si le patient consulte depuis une borne ou une cabine de téléconsultation, il peut avoir recours aux dispositifs médicaux connectés pour mesurer la tension, écouter le rythme cardiaque ou mesurer la température (pour éliminer par exemple une éventuelle grippe ou infection). 

 


#7 "Le médecin va vite" 


Ce n'est pas parce que MEDADOM propose une consultation en ligne dans un délai moyen de 10 minutes que le médecin ne va pas prendre le temps d'effectuer une consultation en bonne et dû forme.

Les médecins partenaires MEDADOM ont a cœur de mettre à l'aise le patient, de l'écouter et de trouver le traitement le plus adapté à sa situation. Le médecin prendra le temps d'éliminer une urgence et vous orientera vers le service adapté le cas échéant. 

 


"Le recours à la téléconsultation est limité" FAUX



#8 "Si j'ai un médecin traitant, je ne peux pas avoir recours à la consultation en ligne "


Si votre médecin n'est pas disponible et que vous trouvez dans une situation de soins non programmés, c'est-à-dire que vous avez une urgence ressentie (d'apparence non vitale), vous pouvez effectuer une consultation en ligne



#9 "Les motifs médicaux en téléconsultation sont restreints" 


De manière générale, vous pouvez consulter pour des soins non programmés comme des affections bénignes tels qu'une infection urinaire ou une diarrhée. Un renouvellement d'ordonnance est possible sous certaines conditions. En cas de doutes ou de besoin d'un conseil médical, la consultation en ligne est également possible. 

A la fin de la téléconsultation, un arrêt de travail et une ordonnance peuvent être produits. 

Retrouvez les motifs médicaux de téléconsultation dans cet article. 

 


#10 "Je ne suis pas rassurée à propos de mes données de santé" 


La réglementation encadre la gestion et le stockage de données de santé. Les données personnelles de santé sont stockées sur un hébergeur sécurisé de données de
santé agréé.


L'équipe de médecins partenaires MEDADOM est disponible en pharmacie via une borne ou cabine ou sur l'application mobile.