L'équipe de rédaction de MEDADOM mercredi 17 novembre 2021

Téléconsultation côté praticien #3 : plus d'accès aux soins

Moins de déplacements, évitement des salles d'attente et donc réduction de la propagation des virus gain de temps : des avantages de la téléconsultation, qui a changé les habitudes des Français en matière de santé depuis la crise sanitaire du coronavirus

Mais quels sont les changements concrets pour les médecins généralistes ?

  • Dans le premier billet, nous vous parlions d'une possibilité nouvelle pour eux : télétravailler !
  • Dans le second billet, nous évoquions la réduction des démarches administratives pour les médecins généralistes salariés avec la consultation en ligne. 

Voyons dans ce troisième article, comment en tant que médecin généraliste, vous contribuez à améliorer l'accès aux soins des Français avec la téléconsultation, et plus particulièrement pour les soins non programmés. 

Retrouvez tous nos billets sur les contours de la pratique de la téléconsultation par les médecins dans la rubrique "praticiens" de notre blog. 

Médecins, que pensez-vous de la téléconsultation ?

La téléconsultation pour plus d'accès aux soins

 

Des déserts médicaux qui se creusent



L'accès aux soins est de plus en plus compliqué sur le territoire national avec des déserts médicaux qui se creusent et une inégale répartition territoriale des médecins généralistes car :

  • d'une part, les praticiens partent à la retraite : les départs à la retraite ont été multipliés par six en dix ans (selon un rapport du Dr Sophie Augros de 2019)
  • et d'autre part, les jeunes médecins préfèrent souvent la ville malgré des dispositifs d'incitation à l'installation en milieu rural.

Par conséquent, les déserts médicaux sont de plus en plus nombreux et près 10 millions de personnes vivaient dans un territoire médicalement sous-doté en 2020 (source : Etude sur la santé en milieu rural, AMF, 2021) . Par exemple, dans la Manche, 45 000 personnes n'ont pas de médecin traitant (source : Déserts médicaux : la colère d'un maire de la Manche face aux exigences d'un généraliste, TF1

Par conséquent, les Français ont de moins en moins accès aux soins. Certains décident purement de délaisser leur prise en charge médicale. 

Ainsi : 
  • Les cabinets de ville sont engorgés comme les urgences et les délais de prises en charge allongés : par exemple, 44% des médecins généralistes refusent les nouveaux patients (source : une enquête d' UFC que choisir, 2019) et il faut en moyenne 6 jours pour obtenir un rendez-vous chez un médecin généraliste selon une étude de la DREES de 2018.
  • Près de 63% des Français ont ainsi déjà renoncé aux soins, ce qui augmente le risque d'hospitalisations de par des complications qui ne seraient pas traitées
  • Désemparés, certains se dirigent parfois vers les urgences, augmentant ainsi le flux de patients, ce qui impacte le temps d'attente et la prise en charge

Découvrez tous nos articles dédiés aux praticiens.



Choisir la téléconsultation, c'est aussi participer à l'accès aux soins ! 



L'accès aux soins dans les territoires constitue donc un enjeu majeur de santé.
Avec la téléconsultation, le médecin généraliste salarié peut consulter en ligne un patient qui se trouve potentiellement dans une zone où l'accès aux soins est difficile, qui a un besoin d'accès à des soins non programmés et qui n'a pas accès à un médecin (pas de rendez-vous rapidement ou pas de médecin traitant). Il permet ainsi à des milliers de Français, qui avaient renoncé à leur prise en charge médicale courante, de retrouver le chemin du soins, ce qui peut d'une part soulager des patients qui laissent trainer des affections et d'autre part, d'éviter toute les complications liées à une maladie bénigne ou chronique.

Ainsi, la prise en charge de la santé des Français peut prendre un nouveau tournant avec cette nouvelle pratique de l'activité médicale dont vous êtes au cœur !


La téléconsultation, c'est possible 7jours/7 et sans rendez-vous, de 8h à 22h. Le médecin partenaire MEDADOM répond aux questions du patient et lui propose une prise en charge adaptée via un logiciel médical. S'il le juge nécessaire, il peut prescrire une ordonnance ou encore un arrêt de travail. 


Besoin d'une consultation rapidement ? L'équipe de médecins partenaires MEDADOM est disponible en pharmacie via une borne ou une cabine ou sur l'application mobile pour une téléconsultation.