bg-office-working-unsplash

Aphte à la langue ou à la gencive : symptômes, causes et traitements
Caractéristiques des aphtes de la bouche à la langue et à la gencive, aliments à éviter, traitement et prévention

Très fréquent, l’aphte à la bouche localisé à la gencive ou au niveau de la langue peut être particulièrement douloureux et gênant. MEDADOM vous informe sur ce que sont les aphtes, quels sont leurs symptômes, que faire pour soulager la douleur et quand consulter un médecin.

Qu’est-ce qu’un aphte ?


Particulièrement gênant et souvent douloureux, l’aphte se caractérise par une ulcération localisée dans la bouche. En général, l’aphte est unique, mais il peut y avoir jusqu’à 6 ulcérations simultanées. Il se fait plus présent au niveau de la langue et des gencives, mais peut aussi toucher l’intérieur des lèvres et des joues ainsi que le plancher de la bouche sous la langue. 

S’ils sont fréquents, les aphtes ne sont pas contagieux comme le virus de l’herpès par exemple. Les aphtes peuvent apparaître à tout âge de la vie, dès l’enfance. Néanmoins, ils ont tendance à être moins présents à partir de 50 ans. 

On distingue plusieurs types d’aphtes :

  • Les aphtes récidivants, qui comme leur nom l’indique apparaissent plusieurs fois dans l’année et peuvent au fil du temps altérer la qualité de vie ;
  • Les aphtes miliaires, qui se caractérisent par la présence de très nombreuses ulcérations (de 50 à 100) qui mesurent moins d’un millimètre ;
  • Les aphtes géants, qui à l’inverse se distinguent par leur taille pouvant aller de 1 à 2 cm et dont la guérison peut laisser des séquelles.

Toutes les ulcérations situées au niveau de la sphère buccale ne sont pas systématiquement des aphtes. En effet, ces derniers peuvent être le signe d’une autre maladie sous-jacente comme les infections de type varicelle, une primo-infection herpétique ou encore le syndrome pieds-mains-bouche. Les ulcérations de la bouche peuvent aussi être liées à des problèmes dentaires et doivent amener à consulter un médecin si elles sont récidivantes.



Symptômes de l’aphte

l’aphte est gênant


Lorsque j’ai un aphte, je peux constater la présence d’une ulcération de forme ronde ou ovale et de couleur blanche sur mes gencives, sous ma langue ou à l’intérieur de mes joues. En général, les aphtes sont de petite taille. Au niveau de mes symptômes, je peux ressentir une douleur d’intensité variable en fonction de la taille et de la localisation de l’aphte. Je peux aussi constater la présence de ganglions lymphatiques au niveau de mon cou, sous ma mâchoire. Je peux aussi ressentir une forte gêne lorsque je mange.

Les aphtes, s’ils sont douloureux, ne saignent pas et se guérissent d’eux-mêmes dans la plupart des cas. Leur cicatrisation prend de une à deux semaines et ne laisse pas de traces visibles. 

S’ils sont considérés comme un trouble bénin, les aphtes peuvent entraîner dans de rares cas quelques complications, notamment l’apparition d’une infection due à des bactéries. 

Ainsi, il m’est conseillé de réserver une consultation avec un médecin si mon ou mes aphtes sont accompagnés de fièvre, de fatigue ou de symptômes inhabituels comme des maux de tête. Une consultation est également recommandée si la ou les ulcérations mettent plus de deux semaines à guérir et si j’ai du mal à m’alimenter correctement. Si j’ai tendance à avoir plusieurs fois dans l’année des aphtes, il m’est aussi conseillé d’en parler avec un médecin car il pourrait s’agir d’aphtes récidivants qui peuvent nécessiter la mise en place d’un traitement.

 

Causes de l’aphte


La cause des aphtes est encore mal connue aujourd’hui. Cependant, certains facteurs de risque ont été clairement identifiés. D’une part, les aphtes à la langue ou à la gencive seraient plus susceptibles de survenir lorsque je ressens du stress ou de la fatigue, ou pendant les règles si je suis une femme. D’autre part, certains aliments seraient également mis en cause. C’est le cas notamment des noix, des cacahuètes, de la menthe, du gruyère, des tomates ou encore des fraises. Si j’ai tendance à en avoir souvent, tenir un journal de ce que je mange au quotidien peut m’aider à identifier le ou les aliments qui peuvent en être la cause. Enfin, certains traitements médicamenteux seraient également liés à la présence d’aphtes, notamment les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS), les bêtabloquants ou encore les médicaments contre le cancer.

Comment soigner un aphte ?


Dans la majorité des cas, un aphte disparaît de lui-même sous 10 à 15 jours, sans laisser de marque visible. Au fil des jours, l’aphte devient moins régulier et les douleurs s’estompent. Si mon aphte ne disparaît pas au bout de 15 jours et qu’il s’accompagne d’autres symptômes précédemment mentionnés, une consultation médicale est fortement recommandée. Il en va de même si j’ai plusieurs poussées d’aphtes dans un laps de temps court.

Les aliments à éviter en cas d’aphte

En cas d’aphte à la langue ou à la gencive, je peux éliminer ou limiter la consommation de certains aliments qui peuvent d’une part favoriser les poussées, mais aussi les aggraver. Ainsi, je devrais éviter les aliments comme les noix, les fruits secs, le chocolat, les fromages, les tomates ou encore les produits acides comme le citron le temps que les ulcérations puissent bien cicatriser et pour éviter l’accentuation des éventuelles douleurs.

Au niveau de mon hygiène de vie, je veille également si je ressens du stress ou de la fatigue à me réserver des moments de calme et de relaxation

 

 

Que faire pour soulager un aphte à la langue ou à la gencive ?


L’aphte à la langue ou à la gencive pouvant être particulièrement douloureux et gênant pendant plusieurs jours, je peux mettre en place certaines recommandations pour me soulager en attendant qu’il disparaisse :

  • J’évite au maximum la consommation des aliments cités précédemment pour limiter l’aggravation des douleurs et une durée de cicatrisation plus longue de mes aphtes ;
  • Je privilégie à l’inverse une alimentation adaptée, composée majoritairement d’aliments froids pour aider à calmer les douleurs et d’aliments à la texture molle faciles à manger ;
  • Lorsque je me brosse les dents, je veille à effectuer des mouvements plus doux que d’habitude pour ne pas trop accentuer les douleurs. Il est essentiel même si j’ai des aphtes à la langue ou à la gencive que j’assure mon hygiène bucco-dentaire en me brossant les dents minimum deux fois par jour ;
  • De même, je limite l’utilisation des dentifrices ou produits bucco-dentaires contenant de la menthe ou du lauryl sulfate, un tensioactif au pouvoir moussant qui peut provoquer des irritations au niveau de ma muqueuse ;
  • Si j’ai des problèmes dentaires, je prends rendez-vous chez un spécialiste pour les traiter rapidement. 

 

 

Traitement médical de l’aphte


Si les aphtes guérissent d’eux-mêmes et ne nécessitent généralement pas un traitement médical, il peut arriver que les douleurs soient très intenses. Mon médecin pourra dans ce cas me prescrire des anti-douleurs comme du paracétamol pour me soulager. Si mon ou mes aphtes sont de petite taille, mon médecin pourra également me recommander d’utiliser un traitement local sous forme de crème ou de gel à appliquer sur mes gencives. Cela me permettra d’une part de calmer mes douleurs, mais aussi de limiter le risque de surinfection. Si mon aphte à la langue ou à la gencive s’accompagne de douleurs à la gorge, des médicaments spécifiques pourront aussi m’être conseillés. 

 

 

 

Peut-on prévenir l’apparition des aphtes ?

cause de l’aphte encore inconnue

Prévenir les récidives de l’aphte et son apparition est possible. Les recommandations sont ici les mêmes qu’en cas d’aphte avéré. On conseille ainsi de limiter autant que possible les situations de stress, et de s’accorder du repos lorsqu’on ressent de la fatigue. 

Je peux également adapter mon alimentation, surtout si j’ai identifié un ou plusieurs aliments qui pourraient être associés à la survenue de mes aphtes. De manière générale, il m’est conseillé de limiter ou d’éviter les aliments épicés, salés, acides ou durs. L’aphte pouvant aussi être associé à d’autres maladies, je n’hésite pas à faire le point avec mon médecin régulièrement sur mon état de santé général. Pour limiter les aphtes à la bouche, une bonne hygiène bucco-dentaire est aussi essentielle. Le brossage des dents deux fois par jour avec une brosse à dents adaptée et un dentifrice doux permet de limiter les risques.

Vous avez un aphte à la langue ou à la gencive douloureux et vous souhaitez être mis en relation avec un médecin rapidement ? Inscrivez-vous dès maintenant sur notre plateforme MEDADOM ! Dans un délai moyen de 10 minutes, vous bénéficierez d’une téléconsultation avec l’un de nos médecins partenaires qui pourra vous orienter selon vos besoins et votre situation. Il pourra également vous prescrire une ordonnance au format digital, entièrement valable dans votre pharmacie habituelle.


Sources :