bg-office-working-unsplash

La hernie hiatale, pas de symptôme sans complication
La hernie hiatale est une pathologie bénigne qui peut se compliquer et entraîner des symptômes désagréables voire graves

La hernie hiatale est une pathologie bénigne mais dont les complications potentielles peuvent être graves. Caractérisée par le passage d’une partie de l’estomac dans le thorax, elle toucherait 10 à 15% de la population française présentant des signes de reflux gastro-œsophagien, selon la Société Nationale Française de Gastro-Entérologie (SNFGE).

Qu’est-ce qu’une hernie hiatale ?



La hernie hiatale 


Le système digestif est constitué d’un ensemble d’organes organisés autour du tube digestif. Ce dernier est composé de nombreuses sous-parties, ayant chacune des rôles différents. 

Après la bouche, les aliments mâchés sont transportés par l’œsophage jusqu’à l’estomac, où celui-ci les malaxe et les acidifie, jusqu’à obtenir une sorte de bouillie homogène.

L’œsophage et l’estomac ont donc des fonctions très différentes et des places attitrées, qui permettent un bon fonctionnement du système digestif : l’œsophage part de la bouche et passe dans le thorax. Il atteint l’estomac dans la cavité abdominale en passant par une ouverture, l’orifice hiatal.

La hernie hiatale se caractérise par une protrusion (un déplacement pathologique) de la partie haute de l’estomac (le fundus) dans le thorax, en dehors de l’abdomen.

Cette protrusion peut être permanente ou intermittente et de différents types.

 

La hernie hiatale par glissement


La hernie hiatale par glissement (ou de type I) est la plus fréquente. Elle représente 85% des hernies hiatales.

Dans ce type de hernie, la jonction entre l’œsophage et l’estomac (jonction œsogastrique) migre vers le haut (cf. illustration ci-après).

Ainsi, la barrière anti-reflux (une sorte de clapet qui protège l’œsophage du contenu acide de l’estomac) devient défaillante et ne permet plus d’empêcher la remontée du contenu gastrique.

 


La hernie hiatale par roulement


La hernie para-œsophagienne (de type II) est plus rare et ne constitue que 10% des hernies hiatales. On l’appelle également hernie par roulement car la jonction œsogastrique reste à sa place, mais l’estomac roule en dehors. Il forme alors une poche dans le thorax.

Ce type de hernie est retrouvé plutôt chez les personnes âgées.


La hernie hiatale mixte


La hernie hiatale de type III est une hernie hiatale associant le glissement et le roulement. Elle concernerait 5% des hernies.

Où est localisée l'hernie hiatale ?

Source de l’image : Manuel MSD

 


Quelles sont les causes de la hernie hiatale ?


La cause de la hernie hiatale n’est pas toujours connue, mais certains facteurs pourraient la favoriser :

  • Un relâchement de l’ouverture du diaphragme où passe l’œsophage
  • Une distension des ligaments reliant la jonction œsogastrique au diaphragme
  • Une augmentation de la pression abdominale
  • Un œsophage court (brachyœsophage), de naissance ou acquis

La hernie hiatale peut donc être congénitale (de naissance) ou se développer au cours de la vie, à tout âge. Le risque de développer une hernie hiatale augmente toutefois avec l’âge.

Des variations de poids importantes, qu’il s’agisse d’une perte ou d’une prise importante, peuvent fragiliser le diaphragme, que ce soit par l’augmentation de la pression abdominale ou par la distension des ligaments.

Quels sont les symptômes d’une hernie hiatale ?



Symptômes de la hernie hiatale


La hernie hiatale est le plus souvent asymptomatique. À ce titre, elle peut passer complètement inaperçue. 

Seules les complications permettent alors de poser l’hypothèse d’une hernie hiatale. Les symptômes de la hernie hiatale sont donc ceux de ses complications, différentes selon le type de hernie.

 


Hernie par glissement : où se situe la douleur ?

Les principaux symptômes de la hernie hiatale par glissement, la plus courante, sont ceux du reflux gastroœsophagien (RGO). En effet, ma barrière anti-reflux ne jouant plus son rôle, l’acidité de l’estomac peut remonter dans mon œsophage voire jusqu’à ma bouche.

Je souffre peut-être de reflux gastroœsophagien si :

  • Je ressens une brûlure dans la poitrine
  • J’ai des remontées acides et/ou alimentaires dans la bouche

Si ces symptômes apparaissent fréquemment après le repas, surtout si je suis allongé ou que je me penche en avant, ils sont fortement évocateurs d’un reflux gastroœsophagien. S’ils apparaissent plutôt la nuit, il est possible que je présente une forme sévère de reflux gastroœsophagien.

Téléconsulter sans rendez-vous

En cas de hernie hiatale par glissement, je peux également remarquer d’autres symptômes :

  • J’ai du mal à déglutir, comme si j’avais une gêne dans la poitrine
  • Je vomis
  • Mon bilan sanguin montre une anémie, dû à un petit saignement lié à l’irritation de l’œsophage 



Hernie par roulement : symptômes

La hernie hiatale par roulement ne provoque pas de reflux gastroœsophagien, car la barrière anti-reflux est intacte, mais d’autres symptômes : 

  • Je ne tolère plus les aliments (si l’orifice entre mon œsophage et mon estomac est obstrué)
  • Je digère mal
  • J’ai mal au niveau du thorax et du creux de l’estomac
  • Je vomis sans pouvoir me retenir

Ces signes sont dus au faible volume de l’estomac qui est remonté dans le thorax.

 


Quels examens pour la hernie hiatale ?


Comme la hernie hiatale simple est généralement asymptomatique, elle est souvent découverte au cours d’un examen endoscopique exploratoire. Ainsi, une fibroscopie ou une endoscopie digestive haute réalisée en cas de reflux gastroœsophagien, par exemple, peut alors la révéler. 

L’endoscopie digestive haute consiste à introduire une toute petite caméra par la bouche et suivre le cheminement du tube digestif. Elle permet donc d’identifier une hernie hiatale par glissement, mais plus difficilement une hernie par roulement.

Dans ce cas, un scanner ou une radio pourra être réalisée après l’ingestion d’un liquide visible aux rayons X (transit baryté) pour aider à identifier une hernie hiatale para-œsophagienne volumineuse.


Complications de la hernie hiatale


En cas de hernie par glissement

En cas de hernie hiatale par glissement, la barrière anti-reflux peut ne plus jouer son rôle. Le contenu gastrique peut alors remonter dans mon œsophage.

La principale complication est donc le reflux gastroœsophagien, dans moins de 50% des cas de hernies par glissement (selon le manuel MSD).

Nota bene : Si j’ai une hernie hiatale, je ne présenterai pas nécessairement de reflux gastroœsophagien et je peux présenter un reflux gastroœsophagien sans avoir de hernie hiatale.

 

En cas de hernie par roulement

La complication la plus grave de la hernie hiatale par roulement est le volvulus herniaire ou gastrique. En effet, la partie haute de l’estomac remontée dans le thorax peut se tordre et s’étrangler.

Elle entraîne une violente douleur et nécessite une opération en urgence.

Enfin, qu’il s’agisse d’une hernie de type I ou de type II, celle-ci peut être à l’origine de saignements digestifs, qui peuvent passer inaperçus ou non.

 



Comment soigner une hernie hiatale ?



Traitement de la hernie hiatale

La hernie hiatale, pas de symptôme sans complication


Peut-on guérir d’une hernie hiatale ?


Une hernie hiatale peut être présente par intermittence, a fortiori si elle est de petite taille. Elle peut donc disparaître spontanément. Il est donc possible que mes examens endoscopiques successifs se contredisent. 

Cependant, lorsqu’elle est volumineuse et ne réduit pas de taille, la disparition spontanée est peu probable. Un traitement chirurgical peut toutefois être envisagé.


Par glissement

Il n’existe pas de traitement médicamenteux de ce type de hernie hiatale à proprement parler. On traitera les symptômes des complications, notamment du reflux gastroœsophagien, afin de limiter l’irritation de l’œsophage et ses complications (notamment œsophagite et ulcère).

Si je ne présente pas de complication et que ma hernie est petite (moins de 5 cm), une opération chirurgicale ne sera pas nécessairement indiquée.

En revanche, si ma hernie est volumineuse et que mes symptômes de reflux gastroœsophagien persistent malgré le traitement, une opération pourra m’être proposée.



Par roulement

Puisque la hernie hiatale par roulement n’entraîne pas de reflux gastroœsophagien, si je présente une hernie par roulement, la prise en charge sera exclusivement chirurgicale.

Qu’il s’agisse d’une hernie par glissement ou par roulement, l’opération consistera à replacer l’estomac dans la cavité abdominale, à restaurer l’orifice hiatal et la valve anti-reflux.

Cinq ans après l’opération, les symptômes ont disparu dans 90% des cas



Que manger en cas de hernie hiatale ?


Il n’existe pas de régime pour la hernie hiatale mais quelques conseils peuvent m’aider à limiter l’apparition de symptômes désagréables :

  • Je mange dans le calme, en mastiquant bien
  • Je peux fractionner mes repas en plusieurs prises
  • Je ne me couche pas juste après avoir mangé
  • J’évite les variations de poids trop importantes (dans les deux sens)
  • J’évite les aliments irritants et difficiles à digérer (trop gras, acides, épicés…)


Autres conseils en cas de hernie hiatale

Si mon médecin m’a diagnostiqué une hernie hiatale par glissement, je peux mettre en place ces recommandations pour limiter le risque de survenue de reflux gastroœsophagien :

  • J’arrête de fumer
  • Je surélève ma tête de lit
  • J’évite de porter des vêtements trop serrés
  • J’évite les activités qui nécessitent d’être trop penché en avant, notamment après le repas


Réduire le stress pour une hernie hiatale

D’après l’American Hospital of Paris, le stress pourrait favoriser les reflux gastroœsophagiens. C’est pourquoi il m’est recommandé de mettre en place des méthodes de gestion du stress dans mon quotidien :

  • Méditation
  • Respiration
  • Yoga (mais pas après le repas !)

Enfin, je prends soin de moi et je surveille l’évolution de mes symptômes.

 

Propos écrits par Amanda Huguet-Millot, Diététicienne-Nutritionniste et Ingénieure en Alimentation & Santé

 

Sources : 

  • Abrégé d’hépato-gastro-entérologie. Reflux gastro-œsophagien chez le nourrisson, chez l’enfant et chez l’adulte. Hernie hiatale. Editions Elsevier-Masson 2ème édition - Partie « Connaissances » - 2012
  • Ameli – Reflux gastro-œsophagien de l’adulte
  • American Hospital of Paris – Reflux gastro-œsophagien
  • Manuel MSD – Hernie hiatale
  • Physiopathologie – bases physiopathologiques de la diététique. Editions Lavoisier 2ème édition - 2014
  • Société nationale française de gastro-entérologie (SNFGE) – Hernie hiatale