bg-office-working-unsplash

Acouphènes : définition, causes, traitement et soins
Peut-on s'en débarrasser ?

Trouble auditif assez fréquent, les acouphènes touchent environ 10 % de la population adulte selon l'institut national de la santé et de la recherche médicale (INSERM). Le taux d’incidence des acouphènes augmente avec l’âge, en particulier autour de 65 ans. Mais les acouphènes peuvent être ressentis même si je suis une personne jeune, d’autant plus si je cumule plusieurs facteurs de risque comme une exposition prolongée au bruit. MEDADOM vous en dit plus sur ce que sont les acouphènes, quelles sont leurs causes possibles, comment les traiter et prévenir leur apparition.

Définition et symptômes des acouphènes 


Les acouphènes sont des perturbations auditives caractérisées par la perception de sons ou de sensations internes, sans relation avec un éventuel bruit extérieur. Les acouphènes peuvent prendre différentes formes. Je peux ainsi ressentir des bourdonnements, des sifflements, des grincements ou encore des vrombissements de façon soudaine ou plus progressive. 



Les différents types d’acouphènes


On distingue deux types d’acouphènes : les acouphènes objectifs et les acouphènes subjectifs :

  • Les acouphènes objectifs représentent 5 % des cas. Ils sont caractérisés par un bruit provenant d’un organe du corps. Identifier la cause de ce type d’acouphène est essentiel car il existe très souvent un traitement pour les réduire ou les supprimer.
  • Les acouphènes subjectifs, qui sont les plus fréquents et représentent 95 % des cas recensés. Dans cette situation, ils sont souvent associés à un trouble auditif. Si je ressens ce type d’acouphènes, il n’est pas rare que je puisse percevoir des bourdonnements dans les oreilles ou des sifflements.



Symptômes des acouphènes

causes des acouphènes : en général un problème auditif


Lorsque j’ai des acouphènes, je peux les entendre de façon chronique ou intermittente selon ma situation. En effet, les acouphènes peuvent être plus prononcés si je ressens de la fatigue, du stress, ou selon la position de ma tête. Avoir des acouphènes dans certaines circonstances comme lors d’un concert n’est pas anormal. Ce qui l’est, en revanche, c’est leur répétition et l’altération de la qualité de vie qu’ils provoquent lorsqu’ils se font trop présents.





Quelles sont les causes des acouphènes ?


Les causes des acouphènes sont multiples :



Causes des acouphènes subjectifs


Régulièrement associés à d’autres troubles de l’audition, les acouphènes subjectifs peuvent être provoqués par une exposition trop fréquente et prolongée au bruit (musique, environnement professionnel…), mais aussi par le vieillissement de l’oreille à partir de 50 ans. Les acouphènes subjectifs peuvent aussi avoir pour origine un trouble ORL comme la présence d’un bouchon de cérumen ou d’un corps étranger, d’une otite moyenne ou encore d’une dégénérescence des osselets de l’oreille. Je peux aussi avoir des acouphènes subjectifs si j’ai la maladie de Ménière ou s’il y a présence de lésions dans mon nerf auditif ou dans mon oreille interne.

 


Causes des acouphènes objectifs


Plus rares, les acouphènes objectifs apparaissent généralement lorsqu’il y a présence de troubles vasculaires ou en cas d’hypertension artérielle. Ils suivent généralement le rythme cardiaque et sont pulsatiles. Les acouphènes objectifs peuvent également être liés à la présence d’une tumeur dans de très rares cas. Une consultation médicale est donc recommandée afin de pouvoir identifier précisément les causes d’apparition des acouphènes objectifs afin de pouvoir mettre en place le traitement adéquat.


Acouphènes et COVID-19 : quels sont les liens ? 

Le virus de la COVID-19 peut provoquer de nombreux symptômes lors de l’infection, mais aussi après. En effet, les scientifiques étudient depuis le début de la maladie les symptômes en cas de “COVID long”, dont la liste a été récemment mise à jour par la Haute Autorité de Santé. Ainsi, les acouphènes font partie des nombreuses manifestations présentes aux côtés des céphalées, des vertiges et des troubles ophtalmologiques, parmi tant d’autres. La Haute Autorité de Santé précise dans son rapport que l’évolution de ces différents symptômes est variable et soumise à de nombreux facteurs comme le stress, l’effort physique et intellectuel ou encore les changements de température et le cycle menstruel.

Diagnostic, traitement des acouphènes et prévention


Si j’ai des acouphènes, il m’est conseillé de consulter un médecin dans la journée si ces derniers surviennent de façon soudaine et qu’ils sont associés à de la fièvre, des frissons, une perte de l’audition, des nausées ou des troubles de la conscience. Une consultation est également fortement recommandée si mes acouphènes persistent ou deviennent de plus en plus importants, qu’ils gênent mes activités quotidiennes ou qu’ils sont apparus après un traumatisme de la tête.




Diagnostic et traitement des acouphènes

traitement des acouphenes : les prothèses auditives peuvent aider


Le diagnostic des acouphènes repose sur une consultation ciblée avec un médecin ORL qui cherchera à identifier les causes de mes acouphènes ainsi que les différents symptômes que je ressens. À l’aide d’un questionnaire, le professionnel de santé évaluera l’impact qu’ont mes acouphènes sur ma qualité de vie, puis il procédera à un examen clinique détaillé pour vérifier l’état de mes oreilles, mais aussi de mon nez et de ma gorge.

Les acouphènes pouvant être associés à une perte de l’audition, il effectuera également dans ce cadre un test éventuellement complété par d’autres examens plus ciblés (IRM, scanner…). Cette étape est essentielle pour identifier de façon précise les causes des acouphènes, dont découlera ensuite le traitement à mettre en place. 

Si aucune cause n’est identifiée de façon précise, mon médecin pourra me conseiller de suivre une ou plusieurs thérapies pour mieux vivre avec les acouphènes et réduire leur impact sur ma vie quotidienne. Il peut s’agir de :



Bruits blancs contre les acouphènes avec la thérapie sonore

La thérapie sonore consiste à camoufler les acouphènes au moyen d’un petit appareil auditif qui va produire un bruit blanc modéré. Je dois porter ce dispositif plusieurs heures par jour pour que les résultats soient satisfaisants et qu’il m’aide à détourner mon attention des acouphènes. 


Prothèses auditives

Autre traitement contre les acouphènes : le port de prothèse auditive. Celle-ci est principalement recommandée si je ressens des bourdonnements d’oreilles associés à une perte légère de l’audition. En entendant mieux mon environnement extérieur, je prête ainsi moins attention à mes acouphènes.


Thérapies comportementales et cognitives

Pour m’aider à mieux vivre avec mes acouphènes, mon médecin pourra aussi me conseiller de suivre des séances avec un psychiatre ou un psychologue afin d’améliorer ma qualité de vie et limiter le risque de dépression ou d’anxiété. Les professionnels de santé peuvent utiliser pour cela plusieurs techniques parmi lesquelles des exercices de relaxation, des techniques de visualisation ou encore de restructuration des pensées. D’autres techniques moins conventionnelles comme la sophrologie, l’hypnose ou encore l’EMDR peuvent aussi trouver un intérêt dans le traitement des acouphènes selon ma situation.

 

Comment soigner les acouphènes ? 


En association avec les traitements contre les acouphènes suggérés par mon médecin, je peux aussi veiller au quotidien à adopter plusieurs bonnes pratiques pour limiter la survenue et l’intensité de mes acouphènes. Je peux ainsi :

  • Créer un environnement sonore de faible intensité au moyen d’une musique douce ou de la radio par exemple 
  • Limiter autant que possible les environnements bruyants qui peuvent aggraver mes acouphènes et l’écoute de musique trop forte de façon prolongée
  • Réduire ma consommation d’alcool, qui dilate mes vaisseaux sanguins et amplifie mes acouphènes
  • Stopper la consommation de tabac et limiter la consommation de thé, de café et de boissons contenant de la caféine 
  • Surélever légèrement ma tête lorsque je dors pour stimuler la circulation sanguine
  • Pratiquer une activité physique régulière adaptée à ma condition pour limiter le stress et l’anxiété souvent ressentie en cas d’acouphènes.



Peut-on prévenir l’apparition des acouphènes ? 


Si les acouphènes ont de nombreuses causes qui sont difficilement évitables, je peux néanmoins mettre en place quelques conseils simples de prévention à tout âge pour préserver ma bonne santé auditive. Je peux par exemple :

  • Limiter mon exposition au bruit : concerts, écoute de musique trop forte et prolongée…on considère que le bruit devient dangereux pour mes oreilles lorsqu’il atteint 85 décibels
  • Prendre soin de mes oreilles au quotidien par un nettoyage régulier en limitant l’utilisation des cotons-tiges et en privilégiant les produits adaptés pour cet usage
  • Porter des protections lors d’un voyage en avion ou si je pratique la natation et que j’ai les oreilles sensibles
  • Consulter un médecin en cas de trouble auditif, de bouchon de cérumen ou de douleurs inexpliquées
  • Demander conseil à un professionnel de santé si je dois prendre des médicaments susceptibles de déclencher des acouphènes (aspirine, anti-inflammatoires non stéroïdiens, etc.).

Vous ressentez des symptômes d’acouphènes et souhaitez être mis en relation avec un médecin pour un premier avis rapidement ? Inscrivez-vous sur notre plateforme MEDADOM ! Dans un délai moyen de 10 minutes, vous bénéficierez d’une téléconsultation avec l’un de nos médecins partenaires


Sources :