bg-office-working-unsplash

Démangeaisons de la peau : définition, symptômes, causes et traitements
Découvrez quels sont les symptômes possibles des démangeaisons de la peau, leurs causes et comment les traiter.

Très fréquentes, les démangeaisons peuvent toucher le corps entier, ou certaines zones spécifiques. Elles peuvent avoir de nombreuses causes : piqûres d’insectes, troubles cutanés, prise de médicaments, allergies ou encore soins cosmétiques agressifs. MEDADOM vous aide à y voir plus clair sur les causes et les symptômes des démangeaisons de la peau, comment les traiter pour retrouver du confort et comment les prévenir pour limiter leur apparition.

Définition et symptômes des démangeaisons

Les démangeaisons, également appelées prurit, se caractérisent par un besoin de me gratter sur tout le corps ou sur des zones spécifiques. Les mécanismes responsables des démangeaisons font encore l’objet d’études pour les identifier de façon fiable. Elles seraient liées à la stimulation de terminaisons nerveuses spécifiques par l’histamine, les neuropeptides et les prostaglandines, des molécules impliquées dans les réactions inflammatoires.

Généralement non douloureuses, les démangeaisons sont toutefois désagréables, surtout pendant la nuit, et peuvent entraîner de la nervosité, des troubles du sommeil ou encore de la fatigue. Les démangeaisons du corps et de la peau peuvent avoir de nombreuses causes et engendrer différents symptômes plus ou moins longs et intenses. Elles deviennent problématiques lorsque des lésions cutanées apparaissent ou que la gêne ressentie perturbe ma vie quotidienne. Une consultation médicale est alors nécessaire pour identifier les causes des démangeaisons et obtenir un traitement adapté.

Les démangeaisons provoquent comme symptômes une envie irrépressible de me gratter, accompagnée de boutons, de plaques rouges ou encore de gonflements localisés. Elles peuvent également entraîner un véritable cercle vicieux : plus je gratte ma peau, plus celle-ci réagit et plus les démangeaisons s’intensifient. 

Les complications des démangeaisons de la peau sont rares, généralement provoquées par une infection des lésions cutanées.



Les causes possibles des démangeaisons de la peau et du corps

Les démangeaisons provoquent des rougeurs

 

Allergie, piqûre d’insectes, eczéma ou encore médicaments spécifiques, les démangeaisons peuvent avoir des causes multiples :

 

Troubles cutanés

 

Les démangeaisons de la peau sont très fréquemment liées à des troubles cutanés comme la peau sèche, l’eczéma, l’urticaire, le psoriasis, la dermatite séborrhéique ou encore la folliculite. Si les démangeaisons sont intenses, présentes sur une large zone du corps et qu’elles ne passent pas en quelques jours, je prends rendez-vous avec un médecin ou un dermatologue pour poser le diagnostic.

 

Allergies et environnement

 

Outre les troubles cutanés, je peux aussi avoir des démangeaisons en cas d’allergies et d’exposition à des agents pathogènes que mon organisme considère comme étant une menace. C’est par exemple le cas de certains cosmétiques, produits d’entretien, parfums, certains métaux comme le nickel, les textiles ou encore l’environnement, notamment pendant la saison des pollens. Si je suis allergique à certains aliments, je peux également observer des démangeaisons cutanées accompagnées d’autres symptômes comme un gonflement de la langue, des rougeurs ainsi que des éruptions cutanées.

 

Prise de médicaments spécifiques

 

Je suis aussi plus à risque de développer des démangeaisons si je prends un traitement médical à base d’aspirine, d’antibiotiques, de chloroquine ou encore d’opiacés, d’hypertenseurs ou de statines. En cas de démangeaisons, je vérifie les éventuels effets indésirables sur la notice et en informe rapidement mon médecin. 

 

Piqûres d’insectes et parasites

 

Fréquentes en été, les piqûres d’insectes sont responsables de bon nombre de démangeaisons du corps qui ont lieu pendant cette période avec en tête de liste les moustiques, mais aussi les puces, les abeilles et les guêpes. 

Si je me promène dans la nature, il n'est pas rare que je puisse rencontrer certains végétaux allergènes, comme l’ortie par exemple. Selon une étude publiée en 2010 en Suisse, près de 10 000 plantes dans le monde peuvent causer une dermatite de contact !

 

Infections

 

Certaines infections sont également connues pour déclencher des démangeaisons cutanées. C’est le cas notamment des mycoses, de la varicelle, du zona, du VIH ou encore de l’herpès labial. 

 

Système hormonal et autres problèmes de santé

 

La vie d’une femme est rythmée par de nombreux changements hormonaux. Il est fréquent de voir apparaître des démangeaisons pendant la grossesse ainsi qu’après la ménopause. Le prurit peut aussi avoir d’autres causes : carence en fer, diabète, affection du foie, troubles psychologiques ou encore maladie des reins ou du sang. 

Démangeaisons nocturnes : d’où viennent-elles ?

En cas d’urticaire, de gale, d’eczéma ou de psoriasis, les démangeaisons sont souvent intensifiées pendant la nuit à cause de la chaleur et de la transpiration nocturne. Elles peuvent ainsi être responsables d’une mauvaise qualité de sommeil, de stress et de fatigue pendant la journée. Pour les calmer, je veille à bien ventiler ma chambre en été et à ne pas la surchauffer en hiver pour ne pas aggraver les symptômes.

Comment calmer les démangeaisons et les prévenir ?

 

Le traitement des démangeaisons cutanées passe en premier lieu par une identification de la ou des causes. Si mes démangeaisons durent plusieurs jours, qu’elles sont intenses et gênent la réalisation de mes activités quotidiennes, je n’hésite pas à consulter un médecin rapidement afin d’obtenir le traitement adéquat. 

Selon le VIDAL, “si le prurit survient avec une difficulté respiratoire, ou avec un gonflement de la langue ou du visage, ou un malaise, ou la prise récente d'un aliment ou d'un médicament, il s’agit d’une urgence médicale”. J’appelle alors le 15 ou je me rends au service des urgences le plus proche de chez moi. Si les démangeaisons entraînent d’autres symptômes de type fatigue, fièvre ou encore perte d'appétit et si mon état général ne s’améliore pas, je peux prendre rendez-vous sur MEDADOM dans les jours qui suivent.

Si les démangeaisons sont provoquées par une piqûre d'insectes, par des plantes, une allergie, en cas de peau sèche ou en attendant un avis médical, je peux m’automédiquer, mais toujours en respectant bien les indications présentes sur la notice.


Pour calmer les démangaïsons, certains médicaments existent

De nombreux médicaments peuvent soulager mes symptômes et apaiser les démangeaisons :

 

Antihistaminiques et dermocorticoïdes locaux

 

Si les démangeaisons sont provoquées par une piqûre d'insectes, mon médecin pourra me prescrire des traitements sous forme de gel, de crème ou de solution à appliquer sur la zone concernée contenant des antihistaminiques ou des dermocorticoïdes. Ces derniers peuvent aussi être pris  pour des démangeaisons légères, comme les piqûres de moustiques par exemple. En cas de dermite irritative, l’application d’un topique protecteur m’apportera du confort.

 

Antihistaminiques antiallergiques

 

Si mon médecin me diagnostique de l’urticaire, il pourra me conseiller de prendre des antihistaminiques antiallergiques par voie orale pour diminuer l’intensité de mes démangeaisons. Je privilégie les antihistaminiques récents, qui n’engendrent pas de risque de somnolence. J’évite toutefois de prendre ce traitement plus de 3 jours sans en informer un médecin. 

 

Homéopathie et phytothérapie

 

En complément des traitements médicamenteux classiques, mon médecin pourra aussi me recommander certains traitements alternatifs utilisant l’homéopathie ou la phytothérapie pour m’aider à retrouver du confort au quotidien et contribuer à diminuer l’intensité de mes démangeaisons. Sous forme de crèmes, d’huiles ou de bains, les produits de phytothérapie contiennent en général une ou plusieurs plantes qui agissent en synergie et aident à apaiser la peau. C’est par exemple le cas de l’avoine, très employée en soin chez les peaux sèches, du gel d’aloe vera, de l’huile végétale de calendula, de bourrache ou d’onagre.

Pour éviter le grattage de la peau, je m’occupe l’esprit avec d’autres activités, ou je tapote la zone au lieu de la gratter. Je peux aussi appliquer sur la zone concernée une compresse de froid pour soulager rapidement l’inconfort.

Quelques astuces peuvent m’aider à prévenir les démangeaisons avant qu’elles n’apparaissent. Lorsque je connais leur cause, il m’est plus facile d’éliminer les produits ou soins incriminés, notamment s’il s’agit de produits cosmétiques, d’aliments ou de médicaments. Si j’ai la peau sèche ou sensible, je veille à n’utiliser que des soins adaptés, doux, et sans allergènes. Je prends soin de ma peau matin et soir en l’hydratant et en la protégeant des agressions comme le froid, le vent, les changements brusques de température ou encore le soleil. J’évite également de toucher ma peau en cas de démangeaisons pour limiter les lésions qui peuvent laisser des cicatrices ou s’infecter. 

 

Les vêtements peuvent provoquer des démangeaisons particulièrement les vêtements trop serrés ou les textiles synthétiques ou en laine, surtout si j’ai la peau sensible. En hiver, je laisse ma peau respirer et je veille à ne pas porter trop de couches de vêtements pour limiter la transpiration qui a tendance à accentuer les démangeaisons et l’inconfort. Je privilégie les matières douces et respirantes comme le coton par exemple.

 

Vos démangeaisons cutanées deviennent de plus en plus intenses et gênantes ? Inscrivez-vous dès maintenant sur la plateforme MEDADOM et obtenez une consultation avec un médecin agréé à l’Ordre des Médecins en moins de 10 minutes.

 

Sources :